Et Moab, ça ressemble à quoi ?

Ben oui, Moab, ça ressemble à quoi ?? Cela fait maintenant pas mal de temps que je vous parle de cette petite ville où nous venons de passer nos vacances.
Moab, c’est comme un village rue, le long de la Main Street, dans une vallée. Elle est située non loin de la frontière avec le Colorado, elle est la ville la plus importante du sud-est de l’Utah. Elle compte 5000 habitants environ.
Moab est surtout connu maintenant du touriste à cause de ses deux parcs nationaux qui sont à ses portes  : Arches National Park et Canyonlands National Park.
Je vous en ai déjà parlé, patience, je vous y ramène très bientôt.
Au 19ème siècle, les mormons s’installèrent là : c’était un avant-poste permettant le passage du fleuve Colorado. Le train arriva en 1883. Mais, les attaques incessantes des amérindiens firent abandonner le lieu et ce n’est qu’en 1878, qu’un autre groupe de mormons s’y installa définitivement.
Elle eu un boom économique dans les années 50, à cause de la prospection d’uranium. A l’heure actuelle, les recherches ont été arrêtées, mais il existe à la sortie nord de la ville une immense butte qui servait de déversoir : elle est l’objet maintenant d’un immense chantier qui consiste à la vider : camion après camion, les déchets sont transportés dans un autre endroit un peu plus au nord. C’est Obama qui en est à l’origine. Des études avaient montré que peu à peu, des déchets radio-actifs arrivaient dans les napes phréatiques et le Colorado.
La culture indienne y est aussi omniprésente avec ce personnage de légende présent un peu partout : le Kokopelli…
Kokopelli : il est omniprésent dans ce coin des Etats-Unis : c’est un personnage mythique de la culture Anasazi (tribu ancienne de la région) : il est un symbole de fertilité, de joie, de fête et de longue vie. C’est un menestrel souvent représenté avec une trompette à la main. Il est représenté sur de nombreuses peintures, pietroglyphs rencontrés dans la région des 4 corners (les 4 coins : le point de rencontre des Etats suivants : le Nouveau Mexique, le Colorado, l’Arizona et l’Utah).

Sur la rue principale, se succèdent magasins de souvenirs et restaurants en tout genre.

L’ensemble est quand même charmant au plein centre. Ailleurs, le village ressemble un peu à un grand terrain vague.

Les enseignes sont colorées, à l’image des roches qui entourent la petite ville.

Voilà, une petite ville bien sympathique mais très chaude en été et un peu perdue dans le sud-est de l’Utah. La ville est assez touristique : elle n’était pas encore trop chargée. Nous y avons surtout croisé des français.

Renseignements utiles :
Moab : point très interessant pour découvrir deux des plus beaux parcs nationaux américains : Arches National Park et Canyonlands National Park.
Climat : Très chaud dès le mois de juin, les températures peuvent facilement atteindre les 40°C. En hiver, les températures descendent très bas. La ville est à 1200 m d’altitude. Les précipitations sont rares et violentes quand les orages se déclenchent.
Comment arriver à Moab : l’aéroport le plus proche : même si il y a un aéroport à Moab, les avions arrivent principalement à Salt Lake City (234 miles = 375 km), Las Vegas (462 miles= 739km) ..bref, la ville n’est pas facile d’accès.
Pour se loger : il existe de nombreux hotels, motels, suites le long de la Main Street. Camping et RV parks.
Dans les deux parcs environnant, vous ne trouverez que des campings primitifs et RV park.
Intérêts touristiques mais aussi sportifs : mountain bike (VTT), escalades, marches… rafting et canyoning sur le Colorado, balade à cheval.
Pharmacie dans le City Market : supermarchés très interessant et complet (sauf pour le vin : vous êtes en Utah), hôpital au nord ouest de la ville.

Sources concernant le problème de l’Uranium : 
http://planetsave.com/2009/06/05/uranium-tailings-removed-from-moab-site/
http://en.wikipedia.org/wiki/Moab_uranium_mill_tailings_pile

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.