Tornades, mode d’emploi

Le printemps est synonyme d’entrée dans la saison des tornades dans le Midwest.
crédit : Free Stock Photo

Et cette année, ça commence fort avec cette énorme tempête qui nous est arrivée dessus dimanche soir. Un flux d’air chaud humide venant du sud s’est heurté à une masse d’air plus fraiche venant de l’ouest. Nous étions juste sur la zone de rencontre à Kansas City qui est en plein centre des US. La tempête a été rude chez nous, un peu, pas trop, j’ai vu pire…

Mais, hier le 20 mai 2013, la tempête a continué plus au sud et à l’est : les tornades ont frappé en Oklahoma juste à quelques 500 km au sud de chez nous, venant dévaster une ville entière : Moore, OK le long de la Highway 35 (autoroute qui passe à quelques km de chez moi.)
En expatriation, nous avons souvent été confrontés à des phénomènes auxquels nous n’étions pas vraiment habitués :
  • A Taiwan, nous avions vécu plusieurs typhons : gigantesques tempêtes tropicales : le pire que nous ayons vécu avait duré une nuit entière : je n’avais jamais vu les éléments se déchainer autant : nous avions juste l’impression d’être dans une immense machine à laver. Au matin, le bruit du vent qui nous avait laissé éveillé toute la nuit, avait cessé mais les dégâts étaient énormes : la ville avait été complètement inondée : le métro avait mis 6 mois à être réouvert.
  • A Taiwan toujours, nous étions confrontés aux tremblements de terre : nous sommes arrivés là-bas, juste après un big-one en 1999 : il avait ravagé le centre du pays : les gens étaient encore traumatisés quand nous sommes arrivés deux mois après.. et nous en avons ressenti plus d’un lors de notre séjour de 3 ans et demi … toujours la même peur quand cela se déclenchait .. Nous avions des consignes de sécurités à suivre …
  • et je ne vous parlerai pas cette fois-ci de nos aventures lors de l’épidémie de SRAS en 2003 : c’est une autre très longue histoire …
  • En arrivant à San Francisco, on nous avait parlé des tremblements de terre : cela ne nous a pas vraiment marqué : il y en a eu mais beaucoup plus léger qu’à Taipei.. rien à voir … tant mieux mais la région est toujours sur la menace d’un big one …
En arrivant dans le Midwest, la donne a changé : maintenant, les risques les plus importants à craindre sont les tornades …
Alors une tornade qu’est ce que c’est ?
Le mot tornade vient de l’espagnol : tornada qui signifie orage et tornar qui signifie tourner.
C’est un phénomène météorologique très destructeur qui survient lors d’orages très violents. C’est en soi, une tempête réduite mais qui concentre en son centre énormément d’énergie : Comparativement à un ouragan, la tornade agit sur une échelle beaucoup plus petite et dure beaucoup moins longtemps.
Elle se forme lors d’orage très violent, précédé de pluies, de vents et de grêles.
Elle se développe près d’un courant ascendant d’air d’un orage : on parle d’une tornade lorsque l’air tourbillonnant entre en contact avec le sol : c’est à ce moment-là, que la tornade devient dangereuse car en touchant le sol, elle emporte tout ce qui se trouve sur son chemin.
Quand il ne touche pas le sol, on parle d’entonnoir nuageux.
Au sol, la vitesse de la tornade peut atteindre 100 km/h .. Les vents tourbillonnants eux peuvent atteindre jusqu’à 400 km/h.
Quand ? En fait, il peut y en avoir toute l’année, mais la majorité des tornades a lieu durant la période  allant du printemps à l’automne.
Elle dure peu en générale (de l’ordre de la minutes), mais parfois, elle sont plus résistantes.
Où ? Un peu partout dans le monde mais principalement aux Etats-Unis et surtout dans les Grandes Plaines qui traversent les états du Texas, Oklahoma, Kansas, Missouri, Illinois, Iowa et Nebraska. On appelle cela la Tornado Alley : elle passe un petit peu plus à l’ouest de Kansas City.
Les Etats-Unis comptabilisent de 800 à 1200 tornades par an.
Leur force : comme les tremblements de terre, les tornades sont classées sur une échelle dite de FUJITA en 5 niveaux :
F0 (léger): vents de moins de 115 km/h, dommages légers.
F1 (moyen): vents de 116 à 179 km/h, dommages aux toitures.
F2 (fort): vents de 180 à 251 km/h, toitures arrachées.
F3 (sévère): vents de 252 à 330 km/h, maison partiellement détruite.
F4 (très sévère): vents de 331 à 416 km/h, maison détruite.
F5 (destruction totale): vents de plus de 417 km/h.
Celle d’Oklahoma du 20 mai a été classée à 5 sur l’échelle.
Je vous laisse découvrir le début de cette tornade survenue le 20 mai 2013 à Moore, OK.
J’ai du mal à regarder ces images, les sirenes me stressent car ce sont les mêmes vers chez moi : le même son monocorde …

Elles sonnent tous les premiers mercredi du mois à 11H .. Je les ai entendu sonner une fois lors d’un énorme orage : nous venions de passer en tornado Alerte .. Il fallait se réfugier en bas …
Vers chez moi, c’est très vallonné et il faut un terrain plat pour que la tornade prenne : les gens disent qu’ils n’ont jamais vu de tornades sur notre quartier : Il y a quelques années, une tornade a été aperçue à quelques 10 miles (16 km) de chez nous…

Les plus meurtrières aux Etats-Unis

Le 18 mars 1925, une tornade s’est abattue sur le Midwest et a parcouru plus de 300km sur 3 états avec une vitesse de 117 km/h. Sur son passage, elle a laissé près de 700 morts. Elle devait être à 5 sur l’échelle.
Celle de Joplin en mai 2011 était à 5 sur l’échelle Fujita : elle a atteint jusqu’à 1,6 km de large. Elle a été la plus mortelle depuis 1947 (un autre record).

Les précautions à prendre :

Ici, la population vit avec les risques de tornade : on vit en regardant la météo : d’une part pour suivre les variations de températures mais aussi pour être informé des alertes : alertes sever weather conditions.  Il y a des radars partout, les infos sont relayées à la radio ou à la télé en cas d’alerte.
Ils arrivent en général à prévoir les risques éventuels.
Il y a différents niveaux d’alertes concernant les tornades :
  • Tornado Watch : cela nous est déjà arrivé plusieurs fois depuis le mois d’avril (et pas plus tard que dimanche). Les conditions sont rassemblées pour pouvoir former des tornades…
  • Tornado Warning : les conditions sont toutes présentes pour la formation de tornade : orage, vents tourbillonnants …
  • Tornado Alert : là, les sirènes retentissent et il faut aller dans les abris.
Au Kansas, il y a des abris partout : dans les aéroports, les écoles.. On appelle cela des Shelters.
Les maisons sont construites sur des sous-sols : les tornades n’atteignent pas les sous sols : elles restent en surface : donc en cas d’alerte, on nous demande d’aller nous réfugier le plus rapidement possible dans un shelter ou au sous sol de sa maison. Les enfants, à l’école ont souvent des exercices d’entrainement : ils doivent aller dans le shelter et se protéger la tête en l’entourant avec les bras.
Par contre, le sol n’est pas aussi meuble en Oklahoma et au Texas, ce qui fait que les maisons ne sont pas toutes pourvues d’un “basement” : c’est pour cela que les enfants dans l’école élémentaire de Moore OK, n’étaient pas protégés dans un shelter.
Il est recommandé d’entreposer dans le sous-sol de sa maison, une caisse remplie d’eau, de vivres et d’une radio spécialement branchée sur la fréquence des alertes météo.
Voilà et j’ai gardé pour la fin, ces photos que j’ai prises l’été dernier lors d’un énorme orage que nous avons vécu dans notre voiture dans le Sud Dakota … La météo s’était trompée et deux fronts se sont retrouvés au dessus de notre tête alors que les alertes avaient été levées. Et au loin, j’ai aperçu cette forme inquiétante. Je crois que je n’ai pas bien réalisé sur le moment, plus préoccupée par les énormes grêlons qui nous dégringolaient dessus dans une bourrasque de vents tourbillonnants.
Je termine cet article par une pensée pour tout ceux qui ont tout perdu et pour tout ceux qui ont perdu un proche dans cette tragédie. Malheureusement, ce ne sera pas la dernière.
Et vous, avez vous déjà vécu des situations stressantes où vous ne maitrisez pas les éléments ???

Sources : 
http://www.meteo.org/phenomen/tornade.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tornade
http://www.lemonde.fr/ameriques/visuel/2013/05/21/les-tornades-ont-cause-plus-de-6-000-morts-aux-etats-unis-depuis-1950_3414845_3222.html

6 Comments

  • Moi j’ai vécu le cyclone Hugo en 1989 en Guadeloupe…12h d’enfer avec des vents à 320km/h…et un tremblement de terre 6 sur l’echelle de richter en 1988 tjs en Guadeloupe….ça me terrorise
    Ce soir le vent souffle tres fort sur san francisco (sunset), les câbles grincent, les arbres plient, ma cheminée gronde, suis stressée….
    J’ai suivi les info sur la tornade du 20 mai, c’est affreux et incroyablement impressionant…dire qu’il y a des chasseurs de tornades …OO!!!!!
    Lara

    • ouah : Hugo, je m’en souviens … j’étais allée à la Guadeloupe juste après … complètement ravagé … très triste… et 6 c’est énorme … A taipei, nous avons vécu un 5.5 : j’ai cru crever : je voyais les mur bouger ….

  • C’était trois fois rien, mais les tremblements de terre au Japon, je déteste ça. Surtout que nous y étions pendant la journée de prévention, commémoration, formation (en septembre), avec beaucoup de reportages à la télé, de signalétique sur le sujet, un entrainement avec larguage d’eau dans la cour de l’école à côté. J’étais bien stressée pour le petit tremblement de terre que nous avons eu.
    Juste de quoi me faire remettre sérieusement en question notre projet d’expatriation.

    • et du coup vous ne partez pas ?? Mais je te comprends : c’est très dur de vivre avec cette menace : j’étais paralysée de peur à chaque tremblements de terre à Taipei …

  • Quand je vivais en Georgie, nous avons eu plusieurs Tornado Watch et quelques Tornado Warning. Une petite tornade avait frappé une rue sur la base militaire où nous vivions, mais seuls les arbres ont été déracinés.

    Nous nous sommes fait prendre une fois dans une tornade, alors que nous roulions vers Disney. Nous l’avons carrément traversé sur l’autoroute. Ça fout la trouille!! Même sensation que d’être dans un lave-auto. On croyait que ce n’était qu’une grosse grosse tempête, mais lors de notre arrêt pour manger, on nous a confirmé que c’était une tornade que nous venions de croiser o.O Elle a fait trois morts, et détruit quelques maisons.

    Au Québec et en Ontario, c’est plutôt tranquille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.