Step Back in Time au pays des Amish au Missouri

Bienvenue au pays des Amish en plein Missouri :
 
Step Back in Time 
A Jamesport Missouri, ces gens ont élu domiciles dans les années 1950, maintenant ils sont la plus grosse communauté Amish de l’état. Ils sont tous des descendants de la branche des anabaptistes Mennonites : issus de l’église réformée de Suisse et d’Allemagne.
Leur histoire commence en 1525, quand un certain Menno Simmons, un prédicateur hollandais fut rejeté de l’Eglise Catholique et forma son propre mouvement.
Malgré de nombreuses persécutions, le mouvement continua à grossir de la Suisse à l’Autriche, en passant par l’Alsace. Vers 1693, un jeune Mennonite entraîna une scission du groupe pour revenir à une interprétation plus fondamentaliste de la bible et un retour à une vie plus stricte : le mouvement Amish était né. Certains le suivirent, d’autres non.
Durant le 18ème siècle, de nombreux Mennonites et Amish, arrivèrent aux Etats-Unis, fuyant les persécutions.
Les plus fondamentaux vivent toujours selon des principes très strictes : ils n’ont pas d’électricité, d’appareillages modernes. La plupart se déplace en buggy attelé à un cheval. Si par hasard, vous en voyez dans une voiture (on les repère car, ils restent habillés toujours de la même façon et on en voit parfois débarquer à Kansas City à l’ancienne gare), ce sont des Mennonites et non de Amish. En général, les Mennonites et les Amish se différencient par leur degré d’intégration dans le monde moderne.
Aujourd’hui, les Amish sont disséminés dans plus de 22 états des Etats-Unis et même au Canada, on  en compte près de 200 000 dont 150 familles recensées dans la région de Jamesport.
C’était hier, avec une amie, nous avons pris la route de Kansas City, et une heure et demie après, nous étions dans un autre monde … Arrivées à Jamesport, MO… le temps n’était pas au plus beau mais la température était clémente.
Et dès notre arrivée, nous sommes mis dans l’ambiance.
Traversée du village en 2 minutes chrono (on y revient juste après), nous nous enfonçons dans la campagne verdoyante… et il nous faut tout de suite ralentir l’allure … tout en doublant et photographiant très discrètement nos amis les Amish (il est demandé de ne pas les photographier … mais on a du mal à résister … ) et ceux là, sont dans des petites carioles vraiment très précaires… Nous leur faisons un petit signe et nous répondent en souriant.

Et au détour d’un chemin, nous restons fascinées par le spectacle qui s’offre à nous : le gars retournait son champ avec un attelage de 8 chevaux, debout sur le système de herses.

Après, c’est une succession de paysages verdoyants de fermes, de champs remplis de chevaux et de vaches … C’est cela se balader au pays des amish, on les aperçoit.. mais on ne les rencontre pas .. sauf dans les magasins où ils vendent leur production. C’est d’ailleurs ce qui fait leur charme : quilts, patchworks, confitures, bibelots mais surtout les meubles. De temps en temps dans la campagne, il y a des magasins, où il fait bon flâner. Ils sont tenus par des amish.
juste au dessus à gauche : one room school.

La campagne offre un spectacle très diversifié.

ci-dessus à droite, la première log cabine, érigée en 1836

Et au détour d’un chemin … ils ne sont pas trop mignons ?? (j’étais très loin, je vous rassure)…

et nous finissons notre équipée dans le centre de ce petit village … nous le retrouvons non sans mal : les cartes du coin ne sont pas très exactes et le GPS n’y comprend rien .. c’est toujours comme cela dès que nous nous écartons des centres urbains…

Si vous voulez en savoir plus : les amish et mennonites cherchent à fuir le monde moderne. Ils descendent tous des premiers mennonites : il est très difficile de devenir amish.
Ils vivent dans des maisons modestes, le plus souvent des fermes. La foi et la pratique religieuse a une part importante dans leur vie. Ils parlent souvent une langue issue du hollandais voire de l’allemand.
Les femmes occupent leurs temps à la cuisine, la fabrication d’objets qu’elles pourront vendre ou de quilt en patchwork. Elles s’occupent de même d’enseigner à leur enfants leur héritage culturel et religieux.
Les hommes travaillent aux champs et fabriquent des meubles en bois.
Ils ont leurs propres écoles, qui sont en général des écoles avec juste une salle (cf montage photo ci-dessus : room school) et leur enseignement ne va pas plus loin que le Grade 8, c’est à dire la 4ème.
J’ai trouvé cette journée fascinante et j’y retournerai sans problème pour capter encore un peu de cet esprit si différent de tout ce que l’on connaît ..

En connaissez vous ? Vous êtes vous déjà baladé dans des contrées amish ?

Vous pouvez aussi retrouver un autre article écrit sur le blog : avec le témoignage d’une jeune fille Amish

Odile du blog, Un écureuil dans la maison, nous fait aussi partager son expérience en Ohio… très chouettes photos et anecdotes.



Sources : ce petit guide trouvé à Kansas City et distribué au City Hall de Jamesport.

 

Qu’y a t il à faire ? 
faire un tour à cheval (organisé par des amish), visiter le village, aller déguster un plat typique, se balader, flâner dans les magasins.
Attention, les magasins sont fermés le dimanche et parfois le jeudi.

10 Comments

  • Ah oui, ici on connait bien les Amish… On trouve les plus grosses communautes en Ohio et en Pensylvanie. a chaque fois que nous avons des visiteurs, nous allons faire un tour chez eux a 1h30 de Cleveland. Ici on trouve de petites fermes qu’ils font visiter, mais aussi pas mal de grosses “cooperatives” qui produisent, de la viande de poulet notamment et des fromages. Ils sont aussi bien presents comme chez vous dans le travail du bois et ont de grosses boutiques ou on trouve tout le necessaire pour tenir une maison et une ferme a l’ancienne. (Le rayon cuisine est fabuleux).Comme ils vivent du tourisme, ils sont relativement ouverts.. Pour autant, la derniere fois je suis rentree dans la “mercerie” ou ils achetent leurs tissus pour les quilts et l’habillement… J’en suis ressortie tres tres genee, tant ils etaient dans leur monde. certaines femmes parlaient encore en vieil allemand… Surprenant…apaisant…. Et au bout de 4 visites….trop lent pour moi.

    • j’ai pris quelques photos : mais je n’ai pas voulu ls inclure : mon billet aurait été trop long … je vais voir ce que je peux en faire et de toute façon, on va y retourner .. j’en prendrai d’autres .. il y a principalement des quilts (très chers), du travail du bois … et pas mal de babioles made in china …

  • Nous en avons aussi dans l Indiana et quand la famille viens nous fesons un tour par chez eux. Chez nous ils sont réputés pour leurs poulets et leurs fabrication de fromages. Tout de même un petit clin d’œil car nous nous promenions et on croisent un buggy tracter par son cheval et deux jeunes filles entrain de jouer avec leurs portables j ai trouvé cela drôle.

    • ça c’est plutot drole effectivement .. ça m’est arrivée aussi . la jeune fille m’a dit que cela ne plaisiat pas trop à sa mere ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.