A la rencontre de Lewis et Clark au confluent du Kansas et du Missouri …

Au rachat de la Louisiane par les Etats-Unis à la France en 1803, Jefferson alors président des Etats-Unis obtient un budget du congrés pour envoyer une expédition vers l’Ouest. Leur but était de gagner le Pacifique via le Missouri. Deux hommes, Lewis et Clark, sont les chefs de l’expédition et sont accompagnés d’une Native American : Sacagawea qui les aide à entrer en contact avec les tribus amérindiennes : elle leur servira d’interprete, elle est elle-même Shoshone.
Le départ de l’expédition a lieu des environs de Saint-Louis, Missouri (plus exactement Saint-Charles) et durera de mai 1804 au 23 septembre 1806.
Le 26-28 juin 1804, l’expédition qui comptait 33 hommes touchent la terre au confluent du fleuve Missouri (en provenance de Saint-Louis) et de la rivière Kansas… au lieu dit : Kaw Point
Ayant peur des indiens présents dans les environs, ils construisent un mur de 6 pieds de troncs d’arbres. Ils chassent le bison, prennent des mesures : le Missouri est large de 500 yards (500 m env.) et la Kansas River de 230 yards (env. 230 m).
Un des hommes est jugé : il a chapardé du whisky et s’est enivré.

Ils lèvent le camp le 29 et continuent leur route vers le nord sur le Missouri à cheval sur la frontière entre le Kansas (qui n’est pas encore un état) et le Missouri.

Ils repasseront dans l’autre sens, à leur retour vers le 15 septembre 1806… Ce mur a été peint et il se situe dans un quartier nord de Kansas City, MO.

Mural du passage de Lewis and Clark à Kansas City : River Market district.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.