5 choses qui ne font pas rêver aux US !

Quand on arrive dans un nouveau pays, on remarque beaucoup de choses qui interpellent voire qui choquent. On arrive avec ses yeux de français, ses habitudes, ses antécédents, son mode de vie.

Forcément, comme c’est différent, on a tendance à juger, à critiquer et vouloir changer les choses.

Non, il est important d’arriver avec un regard humble sur son nouvel environnement car rien n’est parfait, tout a une explication ou en tout cas un fondement. Cela s’appelle le choc culturel et cela demande forcément un temps d’adaptation et beaucoup d’énergie.
Il y a beaucoup de choses que l’on ne comprend pas, comme il y a beaucoup de choses que eux ne comprennent pas : des comportements qui choquent, qui nous paraissent incongrus et qui pourtant sont de l’ordre du normal, ici.

Mais effectivement, après un certain laps de temps, on peut se dire que notre étrangeté, va nous faire pointer du doigts des choses qui nous paraissent être des non-sens. Parce-que forcément, on a pris de la hauteur, et qu’avec les antécédents d’un ailleurs, on arrive à discerner  parfois ce qui va de travers.

Aujourd’hui, je pointe du doigt 5 choses qui me choquent, qui m’interpellent ou qui m’exaspèrent dans ma vie aux Etats-Unis alors que j’avais écrit les 10 trucs géniaux aux US

1-Le système d’unité : 

Avec notre esprit cartésien et notre cerveau formaté au système métrique, il est un des plus grands non-sens de la société américaine : leurs systèmes d’unités : et je le marque au pluriel parce-qu’on peut vraiment parler de cacophonies mathématiques au pluriel.
Eh oui, les américains vivent dans une véritable foutoir quand il s’agit de mesurer, peser…Ils en sont restés aux pouces et aux pieds et pour définir une distance, il faut avoir en tête les ordres de grandeurs de 4 unités différentes qui n’ont rien à voir les unes avec les autres :
Alors je sais par exemple que 1 pouce (inch) est à peu près 2,5cm, qu’un pied (foot), c’est 12 inches et que cela représente à peu près 33 cm (ce qui fait que dans un mètre, vous avez grosso modo 3 feet) …
Vous me suivez ?? et pour les plus grandes distances, on va parler en mile qui représente 1,6 km ou 5280 feet, soit 63360 inches ….
De plus, quand vous devez énoncer une distance comprise entre 2 miles, vous ne pouvez pas utiliser de décimales et vous parlez en fraction et il n’est pas rare de voir sur les panneaux des distances comme : 4 3/4, ce qui veut dire 4 miles et 3 quart de miles …

Bon alors, je ne vous parle même pas des unités de poids (onces et pounds) : pour faire de la cuisine, vous ne pesez jamais (à quoi bon à part les 28 g des onces (Oz) et des 454 g des pounds, il n’y a rien )… alors on pèse avec des measuring cups ….

Quant à l’essence, sachez qu’elle est en gallon, soit 3,78 l … et que la température est en Farenheit, avec une eau qui gèle à 32°F….
Ouh lala, je vois que vous ne suivez plus ….
Bon bref, sachez que les américains s’en sortent très bien parce-qu’ils ont été formatés comme cela dès leur plus tendre enfance.
Officiellement, dans l’administration, le système métrique doit être utilisé, mais tout le monde y est réfractaire. Il n’est pas enseigné en premier dans les écoles. Les enfants arrivent souvent en Middle School sans même avoir une idée de la grandeur d’un mètre..
Ils n’en démordent pas, leur système est forcément le meilleur .. Il n’y a que les profs de science qui le manient avec aisance .. Ben oui, allez calculer  E=mc2 en avec des fractions de pounds ???

2-Le système d’assurance santé : 

Encore un gros non-sens et pour le coup, pour nous français habitués à dépenser peu et à être remboursés presque en totalité de nos frais de santé : c’est une pilule dure à avaler…
Vous êtes confrontés très vite à ce système très très spécial … On ne peut jamais savoir combien une consultation va vous couter … cela dépend de votre assurance et des assurances, il en existe des milliers…
Pour une consultation simple, cela peut être établie à l’avance, votre part sera de 0, ou selon un “co-paie” de 20$ par exemple (ce qui était notre cas avant…) ou un autre tarif que vous ne pouvez jamais déterminer à l’avance : de notre côté, nous avons maintenant, ce qui s’appelle un deductible : c’est à dire, que nous serons remboursé au premier dollars, une fois que nous aurons eu 3000$ de frais …  c’est comme cela .. au final .. ben on met de l’argent de côté, mais il est vrai que le jour, où un médecin frileux m’a demandé de faire faire à ma fille qui avait des maux de tête depuis une semaine, un scanner à 2000$, j’ai réfléchie à deux fois …. (entre parenthèse, je ne l’ai pas fait faire, car après renseignement, rien ne le justifiait …)
Il y a encore une assurance différente pour les dents et pour les yeux … et une consultation médicale sans assurance et sans tarif négocié est de l’ordre de 100 à 300 dollars.
Quand il s’agit de frais de dentiste ou des petits examens un peu plus poussés, les assurances chipotent : les intitulés des actes sont envoyés à l’assurance qui va négocier un prix et rembourser ce dont elle a envie …
Obama a essayé de changer les choses car évidement, ce système est viable si vous avez une assurance (ce qui n’est pas toujours évident en fonction de votre métier) et ensuite en fonction des conditions même des assurances… donc forcément, ce sont les gens qui gagnent peu et qui sont juste au dessus des barèmes de la prise en charge totale de “la Sécu Universelle” (Obamacare), qui s’en sortent le plus mal… et il n’est pas rare de voir des gens qui se soignent mal parce-qu’ils ne vont pas chez le médecin car ils ne peuvent pas se le permettre.
Pour pas mal de gens, être malade devient un vrai casse-tête financier : pour soigner un cancer, il leur faut vendre leur maison, s’endetter et bien sur souvent abandonner un travail parce-qu’ils sont malades justement…
Savez vous que l’espérance de vie aux Etats-Unis régresse .. que les américains ont moins de chances de vivre en bonne santé que dans les autres pays industrialisés ?

3-La nourriture :

Ce qui me permet de rebondir sur un sujet phare de la société américaine : la nourriture.

Manger aux Etats-Unis est de l’ordre de l’empoisonnement collectif :

Bienvenue au royaume de la JUNK FOOD !

Les gens mangent mal (la plupart)… souvent, ils ne font pas de sport (la majorité) donc forcément, ils sont en moins bonne santé… Pour la majorité, ils sont en surpoids …

Mais il existe aussi toute une frange de la population, un peu plus aisée qui fait du sport .. et qui mangent un tout petit peu mieux .. mais guère plus … La proportion d’obèses est moindre en tout cas, vers la Californie …..

Le soir, les familles ne se réunissent peu ou pas du tout autour d’une table pour manger, du coup, les enfants attrapent dans le frigo ce qu’ils trouvent et le grignotent dans leur coin.

  • A midi, les enfants ont souvent comme lunch, de vagues sandwichs préparés par leurs mères, mais aussi juste des cookies ou des chips. Quand ils n’ont pas leur lunch boxe, les cantines offrent des repas faits de burgers, hot-dogs … voir l’article que j’avais écrit sur les problèmes de menu des cantines
  • Les américains boivent énormément de soda hyper sucrés. Le Starbuck s’est fait la star de la boisson chaude : généralement, ce n’est pas que du thé sans sucre, mais souvent des boissons avec de la crème, du sirop de caramel et du sucre… 500 calories qu’ils boivent à longueur de journée… et je ne parle pas du coca et de tous les autres sodas trop sucrés
  • Le lobby du sucre a réussi à imposer l’idée que manger du sucre n’était pas dangereux en soi ??? alors que le taux de diabète est énorme dans le pays. Donc vous trouvez du sucre partout même dans le jambon. Il est gravé dans l’inconscient collectif, l’idée que un met peu sucré n’est forcément pas bon.

  • Le lobby du maïs a réussi à s’imposer aussi et vous trouvez du Corn Syrup partout partout : le corn syrup c’est un mélange issu du maïs et qui est très riche en glucose-fructose : à fuir et à bannir de son alimentation : c’est insidieux et présent partout.. même dans les sauces de salade. Il a été prouvé que cela favorisait les maladies cardiovasculaires et l’obésité…. mais il a TOUT envahi .. absolument tout…
  • La viande : à voir les étables le long de la Central Vallée en Californie, cela ne donne pas envie de manger de la viande de bœuf : les bœufs sont élevés aux hormones et mieux vaut faire le tri avant d’acheter, ou tout du moins diminuer sa consommation. Même chose pour le lait.
  • Les Mac Do et autres fast-foods sont partout … dans certains endroits, ils sont les seuls sources d’alimentation : Michele Obama avait essayé d’attirer l’attention sur ces déserts alimentaires où l’on ne trouve que des fast-foods et stations services de proximité.
  • A la TV, la pub de nourriture dégoulinante de gras et de sauce tomate envahissent les écrans…
  • Les enfants et ado mangent très mal … Ils mangent peu ou pas de légumes : souvent à la caisse du supermarchés, c’est à moi de dire le nom des légumes que j’achète au caissier qui ne les connait pas.
Le problème est donc, que si vous ne prêtez pas attention à ce que vous mangez, vous prenez du poids… si vous mangez en trop grande quantité, vous devenez forcément obèses …
Alors bien sur, il y a des mouvements qui s’amorcent pour manger mieux, plus sains et moins de calories. C’est surtout dans des états phares comme la Californie que l’on voit ce mouvement : manger bien, sain est devenu leur leitmotiv. Mais dès que vous vous éloignez des côtes et que vous plongez dans les campagnes, le taux d’obésité atteint des sommets. Et surtout, il semble n’y avoir que peu de prises de conscience du côté des écoles ou des parents pour changer les choses.

4- Le lobby des Armes

Obama a perdu … malgré l’immense émotion générée par la tuerie de Newtown où 28 personnes dont 20 enfants ont été tuées (voir mon billet à ce moment-là).. Obama a perdu face à la pression de la NRA (National Riffle Association).
Pendant la campagne présidentiel, aucun des deux candidats ne s’est aventurés à discuter sur le sujet : il est trop sensible.

Toucher au port d’armes, c’est toucher à la sacro-sainte liberté des américains et de leur foutu second amendement. Biden a essayé de rédiger quelques mesures phares (dont restreindre le port d’armes, donner l’accés aux soins automatiquement aux personnes déclarées mentalement malades et obliger les propriétaires d’armes à conserver leurs armes dans un placard fermé à clés) mais rien n’y a fait, cela a été rejeté par les sénateurs.. .. républicains…. Après le vote, Obama était furieux…

Au coeur du problème : les armes automatiques que Clinton avait réussi à banir pour un temps.. ce temps est fini et vous pouvez les trouver dans n’importe quel Walmart à la porté du premier crétin … rien à faire … les mesures phares de Biden ne sont pas passées ..

En attendant, nos enfants dans les écoles sont préparés à réagir en cas de code red : Le code red, c’est une procédure à appliquer en cas d’intrusion d’un type armé dans une école : les portes doivent être fermées à clé et les enfants doivent se réfugier au fond de leur classe sans dire un mot en attendant que cela se passe…. voilà, la seule défense qu’ont nos enfants en cas d’attaque d’un dégénéré armé : se cacher au fond de leur classe et se taire ….  Ah non, pardon, la NRA a proposé et cela a été accepté dans certains états (Dakota du Nord, je crois) que les profs soient armés .. Génial : encore plus d’armes en circulation : 300 millions ce n’est pas assez !!!!

En attendant, sur toutes les portes des établissements scolaires, clubs de gym, établissements publiques … On a ce sigle sur la porte : dérisoire, c’est juste dérisoire …

 

5-Le système scolaire :

Alors dans mon précédent message : les 10 trucs géniaux aux US, je vous montrais mon enthousiasme face au système scolaire, on peut dire malheureusement, qu’il y a bien une “dark side of the moon” …
Le problème quand même est que le niveau académique des écoles est souvent très bas. Le revers de la médaille quand il s’agit de l’école est le suivant : à force de dire GOOD JOB aux enfants, on en exige pas grand chose… le niveau est donc très bas… dans la majorité des écoles. .. mais il est vrai que il est toujours offert à l’élève la possibilité de se différencier : l’enseignement supérieur est partagé en niveau et pour une même classe d’âge, vous pouvez choisir entre trois niveaux … voir plus …
Il y a de plus dans certains endroits, un réel problème budgétaire : certains états ont rogné considérablement sur le budget de l’éducation (exemple au Kansas, le gouverneur s’est fait le défenseur de l’impôt minimum : donc forcément, quand il y a moins de recettes, il faut couper dans quelque chose : l’éducation en est la première victime) : de là où je vis, nous n’en voyons pas grand chose, vivant dans un des plus riches counties du pays (un county est une sorte de communauté de communes)…
Certains endroits comme le côté de Kansas City, Missouri n’offrent plus aucune High School accréditées : les élèves qui sortent des High schools ne peuvent pas postuler aux universités. Le niveau étant tellement faible, il n’est plus reconnu par l’enseignement supérieur.
Il n’y a pas de baccalauréat pour remettre tout le monde au même niveau. La dernière année scolaire des élèves n’est pas sanctionnée par un examen. Le système à ce niveau-là est complètement différent du nôtre…
Bien sur, il existe des endroits où l’effet est l’inverse : très bons niveaux scolaires : on dit qu’ils sont en High Standard level … comme dans la Silicon Valley par exemple où 70% de la population est asiatique.
En venant de ces endroits, et en arrivant au Kansas (pourtant dans un school district très bien réputé), nous avons vu une énorme différence de niveau …
———
Bon voilà, ma petite liste, je n’ai pas fini car j’aurai pu encore vous parler de l’énorme présence des églises dans la vie quotidienne des américains surtout ici dans le Midwest … où la bible, pour certains, a pris l’avantage sur l’enseignement des sciences …je ne vous ai pas parlé de ces courants qui font nier les changements climatiques, je ne vous ai pas parlé non plus de notre difficulté à lier de relations profondes avec les américains .. je ne veux pas généraliser .. c’est pour cela que je n’en parlerai pas …
Je me rends compte en lisant le premier commentaire, que j’ai oublié de vous parler de cette société de consommation qui fait que les Etats-Unis sont les champions de la consommation : tout est fait pour consommer … crédits de toute sorte, offre monumentale dans les magasins… ce qui entraîne consommation et sur-consommation … et forcément beaucoup de gâchis ! le gâchis se retrouve à tous les niveaux : dans l’énergie (énorme sujet), la vie de tous les jours et la nourriture : on voit souvent des enfants se servir dans les selfs de beaucoup de choses et en jeter plus de la moitié ….
Aucun système n’est parfait .. il faut juste être conscient de ses limites … et apprendre à vivre avec pour certains …

30 Comments

  • Que dire ? C’est tres bien explicite et resume ! ….petite anecdote : nos deux enfants ont une lunch boxe 2 fois par semaine et le reste du temps mangent a la “cantine”. Ils ne sont pas nombreux evidemment dans ce cas ! Cette annee, a la cantine, il y a introduction de legumes a chaque repas pour accompagner les nuggets, les hamburgers, les chicken burgers :.brocolis vapeur, haricots verts coupes, salade…..mise a part la salade qui n’a pas de succes avec les miens, ils mangent tout, mais me disent que c’est incroyable de voir ce qui part a la poubelle

    • Oui, je n’ai pas parlé des cantines qui sont une véritable catastrophe …. et de la société de consommation qui engendre un tel gachis : je rajoute un paragraphe …

  • 2eme comment : concernant le systeme scolaire, 200% ok avec toi sur la comparaison avec le systeme francais…nous en discutons souvent et trouvons que ce qu’ils apprennent est un peu leger (meme si en France c’est a l’inverse bien lourd). Pour autant, je trouve que le systeme (ici en tous cas) laisse de la place a l’expression orale, la creativite, la presentation de soi, d’une equipe qui seront plus tard de vrais avantages pour les enfants. Chose qu’on n’enseigne pas du tout en France et qui n’est pas mise en avant.
    Belle journee a toi !

    • c’est bien pour cela que j’ai commencé par en parler dans le premier article : le sujet est tellement vaste que je n’ai pas mentionné effectivement que l’enfant étant mis en scene en permanence, à l’âge adulte, il est forcément beaucoup plus à l’aise pour parler en public …. merci pour tes commentaires, Odile …

    • ouah .. parce-que moi de mon côté, je ne suis pas sure que mon mari me lise (je peux espérer un jour ..) … donc tu le félicites et le remercie chaleureusement …

  • Après 10mois à San Francisco, je trouve cet article tresz interessant!
    En ce qui concerne la nouriture, je tiens quand même à préciser que l’on trouve ici tout ce qu’il faut pour bien se nourir, le label “organic” californien est équivalent au bio français, par contre pas question d’acheter en effet quoi que ce soit de tout prêt, il faut cuisiner! Le high corn syrup c’est la plaie alimentaire de l’amérique!
    Le système de santé est pourri ça aucune remarque à faire, ça coute un bras de se faire soigner! Entre le co-pay et le deductible c’est la ruine! Ici on a une epargne santé!
    En ce qui concerne la scolarité, il y a tellement de differences de niveau dans les écoles publiques que c’est un vrai casse tête….en même temps la scolarité dans un lycée français ou international etant de l’ordre de 20 à 25 000 dol par enfant et par an, le choix est limitté! La seule chose qui attire mon attention c’est que les américains sont nettement plus enthousiastes que nos enfants,de l’école primaire à l’université….on valorise les enfants sans arrêt, ce qui n’est pas le cas en France!
    Quand aux armes….y a de quoi se révolter….
    à bientôt
    Lara

    • merci pour ton témoignage .. mais tu oublies juste une chose : tu habites à San Francisco dans une des villes les plus libérales des US, donc côté, bouffe, ils sont champions (je suis bien placée pour le dire ayant habité 3 ans dans la région de SF)… ici à Kansas City, j’ai de la chance même si je dois faire mes 10 km pour faire mes courses… mais dans d’autres villes, tu ne trouves pas tout … et faire ses courses à Walmart n’est vraiment pas une partie de plaisir …

      et pour les écoles, tu as tout à fait raison : et j’en avais parlé dans mon précédent article : http://www.www.fromside2side.comm/2013/04/10-trucs-geniaux-aux-etats-unis.html

      Pour nous, pas le choix ici pour une école internationale … je connais les tarifs des écoles françaises à SF, ayant eu mes enfants à l’ISTP (une des plus cheres, mais c’était la première année couvert pas la boite de mon mari), ensuite, pour nos deux grandes nous avons opté pour le public car nous avions 20% à payer, et 20% de 25000 cela reste trop ….

  • Tout à fait d’accord avec cette liste! Je suis toujours aussi étonnée de voir qu’un même pays peut être capable du meilleur mais aussi du pire et pour ca les US sont les champions!

  • C’est hyper intéressant 🙂 je savais que la situation concernant les armes et la bouffe était désastreuse mais pas à ce point…par contre je en savais pas pour l’école ! Bonne soirée 🙂

  • Très instructif ton article. Merci. De ce côté-ci, et de mon humble point de vue, c’est le port d’arme qui fait le plus peur. Système de santé, et la présence de l’église viennent juste derrière.

  • Hey 🙂 !
    Je trouve vos article très intéressants ! Sérieusement je me régale en lisant vos article continuer svp !
    Cependant j’ai trouver un peu inapproprié la manière dont vous avez parler du Second Amendement qui est comme vous le savez quelque chose de sacré aux USA. Je suis pour des limitations, des contrôles concernant les armes à feux mais on ne peux pas revenir sur un droit si américain (d’ailleurs Obama ne veut pas revenir sur ce droit).

    Il faut regarder aussi le fait qu’en France lorsqu’on a reçu des menaces et que j’ai poser la question à la police sur la légitime défense et que j’ai en gros reçu la réponse suivante : Vous ne pouvez presque rien faire sinon vous devenez l’agresseur … Voila je préfère l’idée très américaine du “Stand your ground” plutôt que le laxisme à la française.

    Cordialement 🙂

    PS : Ce n’est pas contre vous, j’étais juste pas d’accord avec votre idée, no offense 🙂

    • Et bien : no offense : don’t worry … are you American ? et merci beaucoup pour ce témoignage très sympa. En fait, je ne remettais pas en cause le 2nd amendement et je sais très bien qu’il ne faut surtout pas y toucher .. trop ancré dans la mentalité américaine. Par contre, j’avais trouvé que le travail de Biden avait vraiment été interessant et me semblait le béaba : comme de considérer le fait de soigner systématiquement les personnes avec maladie mentale : trop souvent, l’accés aux soins étant plus difficile qu’ailleurs, ces personnes sont mal prises en charge. Je crois que malheureusement ce n’est pas le seul problème. Biden avait aussi proposé d’imposer le fait que les gens rangent leurs armes dans des placards fermés à clés… Récemment, un fait divers est venu un peu illustrer ce problème : un gamin de 5 ans a tué sa soeur de 2 ans parce qu’il avait trouvé dans sa maison, un pistolet qui malheureusement était armé (en plus c’était un modèle enfant)… ça illustre bien la banalisation du phénomène : enfin, déjà, si on a un fusil chez soi et des enfants, on ne laisse pas trainer une arme, et surtout on s’assure qu’il n’est pas armé .. voilà, moi ça me laisse de marbre et je refuse d’avoir une arme chez moi … Il faut aussi replacer cela dans un contexte historique : les Etats-Unis se sont faits sur des territoires vierges au départ, où sans loi, il fallait bien se défendre .. maintenant, on est un peu loin de cette réalité dans la banlieue où j’habite .. Par contre, non loin, c’est vrai, il y a souvent des mass shooting … Je viens de taper : Kansas City Shooting : il faut voir ce qui défile pour la semaine écoulée .. mais c’est toujours dans les mêmes endroits : des endroits, où on l’on sait qu’il ne faut pas aller …

  • Merci pour votre réponse 🙂 Non malheureusement je ne suis pas américain même si j’en rêve et j’espère de tout coeur qu’inchallah je le serais un jour :)(bon je perd en crédibilité et surtout je perd une excuse pour être si nul en grammaire).

    Même en étant assez conservateur je suis plutôt d’accord avec ce que dit Joe Biden (d’ailleurs je suis fan de ce Vice-Président il a quelque chose de très sympathique ^^).
    Par contre il ne faudrait pas aller trop, je n’espère pas que les USA devienne comme l’Europe et encore pire comme la France.
    Je pense que le deuxième amendement est justifié. Et il ne faut pas oublier que si demain on demander aux citoyens de désarmé totalement les good guys le feront, mais les bad guys qui n’obéissent jamais aux lois ne le feront pas. On aura donc des bons citoyens désarmés face à des criminelles armés : Danger !
    Anyway j’espère que les américains garderons leur mentalité que j’apprécie tant et qui me va totalement.
    It was my 2 cents ^^

    Enfin bref j’attend vos prochain articles avec impatient, merci encore pour votre travail !
    God bless you !

  • je ne rentrerai pas dans le débat … désolée … à bientôt ..
    non, please : pas de “god bless you”, non plus : un peu raz le bol, qu’on me mette God à toutes les sauces … je n’aime pas mélanger religion et politique, encore moins sur mon blog …

    • pas de problème … je préfère le “take care and Good luck” : c’est juste que dans le Midwest, la religion est omniprésente et c’est parfois dur à supporter …

  • Ici à Washington, les gens qui ne font pas de sport sont minoritaires! C’est l’impression que j’ai, j’exagère peut-être un peu, mais c’est pour dire! Il y a des salles de sport dans quasiment tous les immeubles, sans parler des grands parcs, des rives du fleuve, du National Mall qui offrent du terrain pour courir, etc.

    • c’est un peu le propre des grandes villes et des côtes : en Californie, c’était comme cela. Ici, dans ma banlieue chique aussi : je vais dans un club de gym qui est énorme. Mais dès que tu vas dans les campagnes ou dans des lieux publiques comme le zoo par exemple, c’est hallucinant la proportion d’obèses et de gens qui se baladent avec leur soda (qui ne doit pas être du ice unsweeted ice tea … )

  • J’ai pris connaissance de votre article avec quelques années de retard !
    Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire à t’on l’habitude de dire donc je vous réponds.
    Il y a deux choses qui ne vont pas, en gros, il n’y a presque que du négatif dans votre approche des us et coutumes aux États Unis et en deux vous n’avez même pas osé signer votre article !
    J’ai eu l’occasion à plusieurs reprises avec mon père d’aller jouer du jazz pour les Américains lorsqu’ils étaient à la base aérienne militaire de Florennes en Belgique, j’ai eu l’occasion de manger avec eux la plupart étaient très grands aucun n’étaient obèses (leur nourriture provenait bien sûr à 100% des USA.
    Ma cousine habite à Clifside Park à 5 km de NY, elle a eu 2 fils avec son mari américain Kermit ( bassiste et contrebassiste de jazz) aucun n’est gros, c’est quoi votre histoire de démolir les USA.
    J’ai une seule question à vous poser: Êtes vous déjà allé vous recueillir dans un cimetière américain de la 1ère ou la seconde guerre mondiale ?
    Yvan Scravatte (Belge (Gaulois d’origine Aduatique) habitant maintenant en France .

    • alors déjà Monsieur, si vous étiez un lecteur assidu de mon blog, au lieu d’écrire votre commentaire, vous vous seriez aperçu que cet article faisait partie d’une série de plusieurs où il y avait déjà un article sur les 10 choses formidables aux Eta-Unis. Cela fait maintenant 8 ans que j’habite aux US : de San Francisco au Kansas, j’ai voyagé à travers les US, je vis les US et je suis même devenue américaine et si j’apprécie énormément ma vie ici, il n’en reste pas moins que il faut aussi savoir reconnaitre ce qui ne va pas dans son pays d’accueil : que vaut mon expérience face à la votre : je vous laisse répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.