4 jours pour faire découvrir Kansas City… 10 points forts…

De samedi à mercredi, je recevais une amie de Californie … 4 jours pour faire découvrir mon univers, ma nouvelle ville d’adoption : ça donne 10 points forts à faire découvrir … et il en restera encore 10 autres, quand elle reviendra .. car elle reviendra..
Partir à Kansas City, c’est tout d’abord, braver le regard des autres : ceux qui ne connaissent pas et il y en a BEAUCOUP et qui ont forcément des à-priori sur cet endroit paumé, perdu au milieu de nulle part : je ne peux pas les blamer, j’ai fait pareil … mais et c’est mon amie qui me l’a fait remarqué : Kansas City mérite le détour et elle a été classée comme une des 10 villes « under rated », ce qui signifie qu’elle est sous estimée : l’immense majorité des gens passent à côté et pourtant, la ville recèle de nombreux trésors cachés. Je vous emmène la découvrir en 10 points forts. Les photos sont du moment et pour d’autres elles sont issus de mes archives perso … Le temps malheureusement n’était pas des meilleurs ces jours-ci.
1- On commence dès le samedi soir par une soirée bien locale dans un club de jazz : le Louisiana Kitchen : un club de jazz où l’on mange cajun et où on écoute des groupes de jazz. Kansas City est une ville de Jazz : son histoire est intimement liée à celle de l’avènement de sa musique et pourquoi ? Parce-qu’un politicien verreux, y avait fermé les yeux et avait laissé les pubs ouverts durant le temps de la prohibition. La musique a pu ainsi s’y développer et Kansas City compte des artistes comme Ella Fidgerald ou Charlie Parker.
2- Le dimanche, nos pas nous emmènent nous promener près de chez moi, dans le Shawnee Mission Park : un très beau parc qui accueille les familles pour des pique-niques ou les randonneurs du dimanche.
3- L’après-midi, nous filons au nord de la ville, visiter le Arabia Steamboat Museum : le Arabia Steamboat était un bateau à vapeur qui comme des centaines d’autres faisaient la route Saint-Louis-Saint Joseph dans le Missouri. En 1856, un soir, le bateau heurte un tronc d’arbre et coule très rapidement. Il est plein de marchandises : heureusement, il n’y a aucune victime. Le lendemain matin, quand les propriétaires reviennent pour récupérer les marchandises, ils ne le retrouvent pas.. Il s’est enfoncé dans la vase et la boue. C’est ce qui va sauver sa marchandise et c’est ce qui nous permet de découvrir maintenant cet héritage : une famille décide il y a plus de 20 ans de retrouver le bateau et avec ses propres fronds, le localise dans un champ (entre temps, le Missouri a dévié sa route) et commence à creuser. La vase et l’absence d’oxygène ont laissé intactes des milliers d’objets, bocaux, vêtements : c’est un témoignage extraordinaire de ce qui se faisait et se vendait alors : en 1856.
4- Lundi, il faut jongler entre les musées ouverts et non : nous filons à Independance, à une trentaine de kilomètres de chez moi .. Independence était une ville d’où partaient les migrants vers l’ouest, vers la promesse d’une vie meilleure. Cette ville est aussi connue parce-qu’elle est la ville d’origine du Président Truman : Truman, il faudra que je vous en reparle : encore un moment passionnant de l’histoire américaine : c’est lui qui succéda à Roosevelt et qui eu l’horrible décision à prendre concernant la bombe atomique. Mais cette fois-ci, nous allons uniquement visiter le musée des trails (des chemins en français : le National Trails Museum) : ces grandes routes qu’empruntaient les pionniers.  passionant musée, où l’on découvre leurs conditions de voyage. Il fallait avoir une sacré dose de courage pour faire le voyage : entre intempéries, grosses chaleurs et grands froids, indiens .. beaucoup y ont laissé leur peau…
5- Ensuite, nous allons découvrir le Plaza, un quartier très sympa de Kansas City : un quartier créé au début du XXème siècle : il y a un peu de tout : une reproduction d’un clocher de Séville, un peu du Maroc, un style mexicain … bref, il fait bon s’y promener et faire du shopping.
6-A ne pas rater, le Musée de la Première Guerre Mondiale (National World War 1 Museum) où nous irons le lendemain : il est le seul en territoire américain et fut inauguré en 1921 par le Maréchal Foch entre autre. Il est situé sur une colline qui fait face à l’ancienne gare de Kansas City, Union Station, d’où se rassemblaient les soldats du pays entier pour partir vers l’est. Le musée a été construit en dessous d’une platte-forme qui sert de mémorial : l’ensemble a un  style un peu stalinien, mais il offre une vue dégagée sur le nord de la ville. Les coquelicots sont le symbole du musée : on y apprend que seules les coquelicots ont repoussé sur les tranchées… sauf qu’en France, ils sont rouges, il me semble …
7-On file vers le centre ville pour aller se restaurer dans le restaurant du musée d’art moderne : Le Kemper Museum. Le restau est super sympa : on y mange bien et les murs sont couverts de répliques de tableaux.
 
8-Et pour finir la journée : le Nelson Atkins Museum of Art : celui-ci est fermé le mardi mais aller se promener sur l’esplanade est déjà une visite en soi. C’est un très beau musée, où l’on peut admirer des impressionnistes, des arts plus anciens et il accueille assez souvent de très belles collections. Dans les jardins, on peut admirer de nombreuses sculptures. Ce musée est entièrement financé par les donations et surtout l’immense fortune d’un Monsieur Atkins : vous ai je dit, qu’il y avait des grandes fortunes du 19ème siècle à KC ?
9-Parmi un musée qui passe inaperçu et qui pourtant est un magnifique bijou : le Musée des jouets et miniatures de Kansas City (Toy and Miniature Museum) : il abrite une collection inestimable de maisons de poupées antiques mais aussi de miniatures qui ne sont plus des jouets mais juste de réelles oeuvres d’art.
10-et enfin en 10, mais il y a tant à voir encore … Union Station : cette ancienne gare qui a été complètement restaurée alors qu’elle était à l’abandon. Les trains de marchandise y passent encore mais il n’y a plus de voyageurs.. je ne sais pas où ils sont passés.
et il y en a encore tant à voir comme le Loose Park qui abrite le lieux de la bataille de Westport, et qui est en plein centre ville sur une colline.
le down town, le quartier de Westport, le quartier de Brookside et celui de Mission Hill… Si vous voulez en savoir plus : je vous invite à aller voir les articles rassemblés dans la page Midwest et ainsi, vous ne pourrez plus dire que Kansas City est un trou paumé planté au milieu de nulle part… il est le point névralgique des Etats-Unis… en plein centre… au coeur de leurs histoires…
PS : J’ai oublié de mentionner que tous ces exemples se trouvent dans le Missouri (sauf le Shawnee Mission Park) : faudra que je vous explique aussi la géopolitique du coin un jour … moi j’habite côté Kansas … juste à 10 km de KC, MO

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.