Chronique d’une tempête de neige annoncée !

Cela faisait bien quelques jours que nous savions qu’une grosse dépression allait toucher le Midwest. La météo était au rouge avec une alerte bien identifiée sur notre site local Weather.com.
Tout le monde ne parlait plus que de cela et toute la vie semblait suspendu à ce jeudi-là.
Mardi soir, un autre évènement est venu déranger la torpeur de la ville : le quartier de centre ville, la Plaza a été secouée par une énorme explosion, anéantissant un restaurant, très connu de Kansas City : JJ’s. La une avait changé, ils en parlaient même à la radio nationale. Mercredi, sur tous les visages, on ne voyait que la tristesse de cet incident, qui tournait en boucle sur toutes les chaînes. Le quartier avait été bouclé. A l’origine, il semble que c’est une fuite de gaz qui aurait entraîné cette explosion qui a couté la vie à deux personnes. Mercredi soir, on avait un peu oublié la tempête même si toute la journée, j’avais entendu les gens me dire : “stay warm, there gona be a big one”. Le parking de l’école (qui accueille bien 500 voitures) avait été salé, mais pas du tout le reste.
Mercredi soir, des messages d’alerte nous ont indiqués que les écoles seraient fermées le lendemain. Ce qui est drôle c’est que sur la page facebook du school district, des gens ont ralé en disant : ” So tell me what happens if all this hype for snow as usual and nothing happens??? Am I gonna get a text early in am saying wake up the kids.. School is on???”
Les américains ont beaucoup de mal à anticiper et à prendre la décision d’annuler ou de renoncer à un évènement : nous l’avons vu plusieurs fois et notamment, lors de la tempête Isaac de septembre dernier : il pleuvait des seaux d’eau et rien ne s’annulait : on m’a fait lever à 5h du matin pour accompagner ma grande à une compétition : il a fallu aller jusqu’à l’école, et c’est en rentrant chez moi, que j’ai eu le message que finalement tout était annulé : il pleuvait averse et le forcast indiquait de la pluie sans discontinuée pour plusieurs heures.
Finalement, l’avis de tempête avait été reporté à Jeudi matin mais les images en provenance de Witchita plus au sud montraient bien qu’il s’agissait de quelque chose de gros … SNOWMAGEDON arrivait ..
Au petit matin, rien de bien extraordinaire :
Mais 2 heures après, on n’y voyais plus à dix mètres.
4h après, tout était blanc et une épaisse couche de neige recouvrait les environs.
Nous avons appris que les grands axes étaient complètement bouchés, de nombreuses entreprises avaient demandé à leurs employés de rester à la maison, mais d’autres n’ont pas eu ce luxe. Même le New-York Times en a parlé .. une fois de plus c’était la panique totale : c’est sur que sur des routes non salées, cela ne risquait pas d’être facile.
C’est dans l’après-midi que nous avons pu commencer à sortir ..
10 inch : 25 cm
Ce sont les enfants qui s’en sont donnés à coeur joie avec quand même l’envie d’aider un petit peu les adultes qui de leur côté, commençaient à déneiger le “drive way” (partie goudronnée devant le garage).
Le soir, la rue ressemblait encore à un champ de bataille.. le chasse-neige n’était pas passé.
et le lendemain matin, vendredi, les écoles encore une fois fermées, le monde s’est réveillé. La panique de la veille avait cédée peu à peu et le trafic était revenu presque à la normale sauf sur les petites rues comme la nôtre. Nous avons vu passer le chasse-neige vers midi, la rue était enfin praticable.
En sortant le nez de chez moi, enfin, j’ai vu que le réseau était praticable, mais il restait encore pas mal de plaques de glace. Oui parce-que comme la température est très basse et que le vent soufflait fort, il y avait un peu partout des accumulations de neige glacées. Aux alentours, il y avait aussi pas mal de voitures abandonnées.
Cette tempête a été déclarée, la plus importante depuis 20 ans …
Le soir, je suis allée jusqu’au parc, près de chez nous pour photographier la neige.

Un nouvel avis de tempête de neige a été émis pour lundi. Tandis que ce soir, une quarantaine de restaurants, reverseront 10% de leurs recettes à un fond d’aide pour les propriétaires du restaurants JJ’s : c’est comme cela l’Amérique, comme du côté du gouvernement, on ne peut rien attendre, c’est la solidarité qui comble les dommages …

Pour aller plus loin : l’article du New York Times :  http://www.nytimes.com/2013/02/22/us/snowstorm-slams-kansas-and-missouri.html?smid=fb-share&_r=0

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.