Un grand moment de musique américaine

Vendredi soir, nous sommes allés, mon mari, des amis et moi écouter un groupe de musique dans l’endroit où nous étions allés écouter cette jeune chanteuse : Samantha Fish (cf port : ici) : au BB’s, un club du mauvais côté de Kansas City, juste après le Troost avenue, dans le ghetto quoi …

C’est un endroit comme on en voit plus : un bouiboui, planté dans un terrain vague, avec au mur tout un tas de breloques vintages et de peintures d’un autre âge…

Cette fois-ci, ils sont 5 : le chanteur JJ Johnson et la band : 2 types patibulaires : un au piano, l’autre à la basse, un plus jeune à la batterie et un plus âgé à la guitare…

Ils ne paient pas de mine au départ : JJ est affublé d’un costume tout droit sorti des année 50. Le vieux semble dormir sur sa guitare et les deux énormes semblent juste attendre que cela se passe.. Mais quand ça commence .. la salle qui malheureusement n’était pas très remplie, s’électrise. JJ a une sacré voix. Le guitariste est excellent, fabuleux… Bon Ok le bassiste semble juste en faire le minimum mais l’ambiance est là .. ces gars savent ce qu’ils font … le batteur est incroyable .. d’ailleurs il en cassera ses baguettes…
Quand le pianiste commence dans une complainte à nous chanter Sweet Home Alabama, en racontant  entre deux refrains, sa vie de galère, la salle s’enflamme .. c’est fabuleux ..
On se croirait revenu au temps de la prohibition.. Nous étions au premier rang : nos oreilles ont mis 24h à s’en remettre… D’autres viendront chanter avec eux.. une vieille grand mère qui chante un duo avec JJ… un autre qui vient jouer de l’harmonica…
JJ vient de l’Arkansas, les autres du ghetto de Kansas City KC… Ici, c’est l’Amérique, la vraie …
Entre temps, à la pause, JJ est venu parler avec nous et quand il reprend, il annonce à tout le monde que nous sommes français .. le guitariste s’interromp et vient nous serrer la main en nous demandant (en français) : “comment allez vous ???” et comme nous sommes donc devenus copains, à la fin, nous prenons une photo ensemble … j’adore la simplicité de ces gens …
et à la fin, mon mari est même venu demander si il pouvait récupérer les baguettes (drumstick) et si il pouvait les dédicacer … chose faite…
Voilà, ce ne sera finalement qu’un début : nous avons bien l’intention de retourner les voir et d’en voir encore d’autre ..
Si vous êtes un grand fan de la musique américaine : du jazz, à la country, en passant par le blues, il y a 3 villes à visiter aux US : New-Orleans, Nashville et Kansas City … et si vous êtes un grand fan de rock, c’est plutôt Memphis …

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.