Ten on Ten : une journée ordinaire pluvieuse…

Projet Ten on Ten en partenariat avec le blog très sympa de Frenchlily : Confession
Tous les 10 du mois, on doit présenter 10 photos de notre quotidien, réalisé le jour même.

Alors, j’attendais cette journée seule avec impatience.
Bien sur, j’aurai aimé vous faire partager, les magnifiques levés de soleil  (photo prise hier matin) qui enchantent mes débuts de journées pratiquement tous les jours, mais encore une fois, ce n’est pas le cas. Aujourd’hui, il pleut, il n’y aura donc, ni biche qui traverse le pré devant chez moi (photo prise hier en fin d’après midi), ni oiseau qui vient grignoter la mangeoire que j’ai rechargé expres aujourd’hui pour avoir la chance d’en capter un avec mon appareil photo. C’est pas grave.

J’ai décidé de faire quand même ce voyage intérieur et d’apprécier sans regret cette journée si sombre. Le soleil est souvent éclatant à Kansas City, on est juste tombé sur le mauvais jour.
Photo1 : Je sais, la photo est facile, mais vous comprendrez comme cela, les écarts de températures que nous vivons relativement souvent. Le record a été battu, un jour, alors qu’il faisait 29°C, le lendemain matin, à 6h du mat, il faisait encore 18°C et 3h plus tard, la température avait chuté à …. 5°C.  Kansas City est situé à la frontière entre deux courants qui s’affrontent : un courant chaud venu du Texas, et un courant froid qui vient du nord … là bas, du Canada …

1 : je sais elle est facile celle-là…
Retour à ma journée du 10 : Ma journée commence  de la même façon tous les matins de classe : Levé à 6h du mat, pour préparer le lunch box de mes 3 puces. Certains s’étonneront que je commence cette journée par une telle corvée. Pour moi, il n’en est rien (enfin, presque) surtout depuis le jour où j’ai découvert que c’était par choix, que je faisais cela : le choix d’offrir à mes enfants un bon petit repas de midi, équilibré et surtout avec du goût. Bien sur, elles pourraient attraper un sandwich, un cornet de French Frises ou un bout de pizza dans les selfs de leurs écoles, mais bon, pour pas mal de raisons, que vous connaissez, nous évitons. Pour mon petit loup, il semble que le lunch offert par son école répond plus à des critères de repas relativement équilibrés.
Donc tous les matins, c’est un rituel : 3 LUNCH BOX à préparer !
Photo 2 : les lunch box
Ensuite, je les amène à l’école à 7h, parfois, c’est mon mari. Ma petite puce suit mais c’est un bus jaune qui vient la chercher à 7h39, au bout de la rue. En général, dans le champ d’en face, on aperçoit un troupeau de biche. Ce matin, c’est un renard, que nous avons vu au loin. C’est un moment privilégié : il nous faut 3,5 minutes pour nous rendre au bout de la rue. Une bonne bouffée d’air frais et au bout le spectacle.. Attention, le bus arrive, les feux clignotent : plus aucune voiture n’a le droit d’avancer.
Photo3 : photo d’iphone, très mauvaise..
Dans le chaos de ce jour de pluie, où rien n’est normal, j’ai décidé de photographier mon petit monde. Les objets qui nous accompagnent depuis des années. On les trimbale de déménagement en déménagement.. et chacun est porteur de notre histoire nomade.
Maroc : acheté l’un à Rabat au souk des potiers, et les petits puzzles dans le souk de Casa : c’est tout le Maroc, qui est résumé là, enfin, celui que nous avons vécu pendant nos 16 mois de VSNE.
 
Photo 4 : souvenirs du Maroc

Là, il y a un peu de tout .. un peu de Bali avec les girafes, un peu du Maroc avec le plat rempli d’oeufs en pierre et un peu de Taiwan avec le tabouret bleu et le petit meuble.

Photo 5

Cela vient d’un potier de Taipei. Il avait une boutique qui était un véritable boui boui, et vendait ses poteries pour une poignée de NT$. Le signe dessus, signifie : Double fortune et cela doit être donné aux jeunes mariés.

Photo 6
Et puis, à travers la fenêtre, j’ai jeté un coup d’oeil dehors, non décidément, il ne faisait pas beau. mais ce champ devant chez moi a un pouvoir magique : je crois qu’en arrivant ici, nous avons choisi cette maison en grande partie pour avoir cette vue. C’est reposant et cela apporte beaucoup de calme. Souvent, nous voyons passer des troupeaux de biches. Les oiseaux ont leur nid dans les arbres devant. Et au printemps, les feuilles reviennent sur les branches. Ca a l’air de rien, mais c’est un paysage très apaisant. C’est peut-être cela qui m’a sauvé l’an dernier quand je suis arrivée ici et que j’étais si seule.
Photo 7

Ca c’est mon petit univers : mon ordi … et mon petit désordre sur le bureau …

Photo 8
Et je suis allée faire un tour au super-marché près de chez moi, je devais recharger les placards : Target.. Noël a disparu et est remplacé par la Saint Valentin .. On voit des coeurs partout… J’ai vu ce plateau et j’ai souri.. Paris et le français exercent une sorte de fascination sur les américains : en tout cas, ça fait vendre.
Photo 9

et de retour à la maison, j’ai trouvé que cette superposition de cette petite guirlande de coeurs devant le triste sapin dépouillé de toutes ses décos mais encore éclairé pour son dernier soir (le recyclage doit être fait avant dimanche) faisaient un joli ensemble.

Photo 10
Voilà, en espérant que le 10 février, il fera beau.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.