Race to nowhere… la pression du système éducatif.

Race to nowhere (voir site web : ici) : le titre d’un film qui a ému l’Amérique, il y a maintenant 2 ans : c’est l’histoire d’étudiants qui ont fini par se suicider sous la pression de la High School…
Ce film n’est jamais sorti en salle mais a été diffusé par un canal parallèle dans les écoles ou dans des toutes petites salles, à l’initiative des directeurs de ces cinémas indépendants.

En Californie, le film a entraîné un débat et a commencé à changer certains états de fait… Il faut dire que l’auteur de ce film était de San Francisco.

Ce film mettait en lumière la manière dont les élèves de high school étaient pressurisés, écrasés de travail à la maison, avec toujours le même but : intégrer une bonne Université .. cela se prépare dès le début : il faut se démarquer et surtout toujours être au top : n’avoir que des A : en dessous de 80% de score, vous n’êtes plus rien. 

Etre en High School aux Etats-Unis pour certains élèves, c’est être pressurisés sur 4 ans .. 4 ans de travail à la maison jusqu’à mourir pour certains et pour d’autres …. la déprime, les larmes… la colère … le manque de sommeil, la fatigue avec très peu de vacances : 3 jours fin novembre, 12 jours à Noël et une semaine en mars… le burn out : vous connaissez ce mot …

Il y a aussi les tests à prendre et le but est toujours le même : être dans les meilleurs : car être dans les meilleurs, c’est avoir peut-être la chance d’obtenir des bourses pour les Universités. ACT, PSAT, SAT … à préparer en plus … à recommencer si les scores ne sont pas au top. Etre dans les meilleurs niveaux : math, langue … passer les AP tests .. c’est du charabias pour vous français, cela l’est un peu moins pour nous.. mais c’est dur.
Mes deux filles, sont en Freshmen et Junior year … leur quotidien : entièrement tourné vers la highschool : Le programme des journées :
Arrivée à 7h00 pour les clubs ou pour les répétitions de marchingband (obligatoire si on a cette classe),
Cours finis à 14h40
De 15 à 17h : entraînement ….
et le soir : les devoirs …. jusqu’à plus soif … jusqu’à s’écrouler de fatigue à 11h30 ….
Les week-ends ??? du samedi au dimanche .. toutes la journée … et dans deux semaines, juste avant les vacances de Noël, qu’elles attendent depuis le 13 août … une semaine d’exam .. ce qui n’empêche pas les profs de continuer à les écraser de travail : histoire de leur en rajouter encore et encore et peut-être  pour les empêcher de réviser.
En math : 25 exercices de math… tous les jours … 
en anglais : essais, projets, 15 définitions à trouver…
en histoire … idem … et les profs ne se concertent pas … c’est quand ils veulent … rarement à l’avance : les exercices sont à faire du jour au lendemain. Il faut dire, que en High School, autant d’élèves, autant d’emploi du temps donc il n’y a pas de classes à proprement parlé. .. L’emploi du temps se fait en fonction de votre niveau (1,2,3, 4 et 5 pour les langues), advanced, ou pas pour les autres..)
Tous les soirs de 3 à 4h de travail .. On nous avait prévenu .. c’est un rythme d’enfer…  et dès la Junior Year, les pressions s’ajoutent aux autres : les élèves doivent s’investir pour aider et prouver qu’ils sont des citoyens responsables : charité, heures de présence dans des actions concrètes… surtout si l’élève est en International Baccalaureate section … comme c’est le cas pour notre ainée.
Le système est ainsi fait que cela se passe comme cela dans les écoles des bons school districts … Ailleurs, les laissers pour compte : il n’y aura pas moyen d’intégrer les bonnes universités… Cela reste un système très élitistes…
 J’ai trouvé ce commentaire sur la vidéo de streaming du film : 
Bravo for getting this out there and making a change; it’s always the ones at the “top” of the system that make the rules and have no idea what they really enforce by setting those rules. “ Ce n’est pas faux ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.