Half way … À travers la tempête …

Il faisait très très froid à Kansas City lorsque nous avons pris la route. Seulement 10°F le matin … (-13°C) mais le soleil était radieux.. Nous avons filé vers le sud toute, avec pas mal d’objectifs en tête .. Et comme destination : Little Rock en Arkansas. Première étape de notre périple qui devait nous mener jusqu’à la Nouvelle Orléans.
Bien sur, nous étions avertis de la tempête qui avait sévi à Little Rock : mais n’annonçaient-ils pas que la neige allait s’arrêter de tomber le 26 au matin ?
Alors confiant, nous avons pris la route.
Un court passage à Pittsburgh … Kansas et non Pennsylvanie … Le bout du Kansas … Nous sommes sur la 69 au sud de KC.
Première étape en tête : prendre le tout petit bout de 66 du Kansas pour juste dire : nous y étions! Et il faut la chercher cette toute petite portion de route … à l’extrême sud-est de la pointe du Kansas juste avant le Missouri et l’Oklahoma …
Ensuite, passage à Joplin, ville du Missouri tristement célèbre pour l’énorme tornade qui l’a ravagée l’an dernier, le 22 mai 2011. La ville est encore sinistrée dans certains endroits.
Puis nous filons toujours vers le sud… Direction Arkansas que nous atteindrons après une heure de plus…
Un petit détour dans un village qui passe inaperçu : Bentonville, mais en fait assez célèbre car elle est la ville, où l’aventure d’un certain Walton a commencé : le créateur du Number One du supermarché : Walmart.
Si vous n’avez jamais entendu parler de ce supermarché, vous ne pouvez pas dire que vous connaissez les US .. C’est une institution : un temple de la conso pas chère, low cost, temple de la mal bouffe aussi mais qui tente de se racheter en ce moment de ce côté là : on y trouve maintenant des fruits et des légumes ! Aller à Walmart, c’est aller à la rencontre de l’Amérique profonde, celle qui ne brille pas, celle qui a du mal à boucler les fins de mois, celles qui est obèse.. Mais voyez-vous en continuant notre parcours, je me suis dit que finalement Walmart n’était pas un mal absolu : à chacun de nos voyages à travers les US, nous avons rencontré des déserts alimentaires, où ne sont présents qu’une sorte de supermarchés : “Family dollars” mais aussi des fast-foods et des stations d’essences. Dans ces endroits-là, on ne trouve que des sodas et des chips et le plus souvent, ni fruits, ni légumes …. mais autours, beaucoup de gens obèses … …
Nous avons continué notre route.
Et la nuit est tombée … Et tout d’un coup les premières traces de la tempête sont apparues … Des arbres couchés sur les côtés, plein de neige … Et au passage d’un pont, la voiture a fait un écart … Grosse frayeur fugitive… et le spectacle est devenu saisissant .. Des tas de voitures sur les bas cotés enneigés, et à chaque passage de pont, la même peur, mais cette fois-ci à toute petite vitesse. Cela n’a pas empêché notre voiture et les autres de perdre de l’adhérence : les ponts sont redoutables car ce sont ces endroits-là qui gèlent en premier.
Les derniers kilomètres ont été un vrai supplice, sans adhérence sur le sol avec la vision des voitures  et des camions qui tanguaient … La dernière rampe de sortie d’autoroute en colimaçon : j’en ai encore la chair de poule ! tout doucement, nous avons pu arriver en centre ville, où nous attendait notre hôtel … Les rues n’étaient pas déneigées… La ville était en état de choc : plus un restau ouvert : ils avaient tous fermé plus tôt. Nous avons rassemblé ce qui nous restait du pique-nique et avons grignoté dans la chambre.
Le lendemain, la ville s’est réveillée toujours ensevelie sous la neige, les routes pas dégagées… Nos pas nous ont amenés vers le musée de la ville : le musée du Président Clinton … Fermé exceptionnellement pour cause de snow Day : un employé qui était en train de déblayer les chemins, nous a dit que la ville n’avait pas vu telle tempête de neige depuis … 25 ans. Une vraie ville sinistrée, à l’arrêt, figée dans 15 cm de neige et de glace.
Musée du Président Clinton
Au dernières nouvelles, Little Rock a subi des pluies verglassantes ces deux derniers jours. La tempête s’est déplacée du côté du nord et a frappé aussi le Canada …
Et vous vous demandez tous, si finalement nous avons atteint la Nouvelle Orléans ? Oui, hier après un très long voyage à travers l’Arkansas, un bout de la Louisiane, du Mississippi et enfin encore la Louisiane …
Nous avons quitté la neige un peu avant la Louisiane … Pour arriver dans le nord de l’état …. Affamés, encore, nous avons fini par trouver un petit coin pour manger à Talulah … dans un des rares fast-food que nous avons croisés. La Louisiane nous a alors paru très pauvre en comparaison de l’Arkansas.
Puis nous avons quitté la Louisiane pour passer au Mississippi et descendre droit vers le sud, jusqu’à New Orléans : le passage d’un état à l’autre a été saisissant … Côté Mississippi, tout d’un coup tout était devenu clean… ordonné… Même la lumière semblait avoir changé … J’ai souvent remarqué que le changement d’un Etat à l’autre n’était pas qu’une simple frontière virtuelle mais qu’il y avait souvent des petits changements imperceptibles, parfois plus flagrants …
Allez demain je vous parlerai de la ville que j’ai retrouvé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.