Et si le Texas faisait sécession ?

Savez vous que le Texas est le seul état qui, dans sa constitution a le droit de faire sécession ?
Savez vous que au Texas, on est avant tout texan, puis Américain ?

Si vous n’en êtes pas convaincu : écoutez l’émission de Tom Ashbrook sur NPR : On point
ou vous pouvez podcaster l’émission ici :

Le 9 novembre, soit 3 jours après la réélection de Barack Obama, une pétition émanant d’un mouvement texan demandait la secession du Texas, en terme plus précis, son indépendance.  La pétition est sur le site de la Maison Blanche : ici
Plus de 117 000 personnes ont signé cette pétition. Le gouverneur, Rick Perry, républicain ultra conservateur, sans aller à dire que le Texas devrait être indépendant, défend l’idée de la possibilité de sécession. Les supporteurs de cette requête avancent, comme un refrain déjà entendu, que le gouvernement fédéral a outrepassé ses droits et est une menace pour la liberté individuelle : sentiment exacerbé par la réélection de Obama.
Partisans du libertarien Ron Paul,
devant le Mt Rushmore
Le Texas est entré dans l’Union en 1845 et la constitution votée peut après la guerre de sécession (ici, on dit : civil war), rappelle ce droit d’autodétermination.
L’émission est interessante car elle permet de mettre en lumière que les revendications iraient bien au delà de la simple indépendance. Quels seraient les droits des minorités, par exemple ?

Les plus virulents sont certainement les partisants de Ron Paul, un libertarien farouchement opposé à l’intervention de l’Etat Fédéral. Mais heureusement, de nombreuses voix s’élèvent contre, dont les républicains.

En tout cas, ce qui est sure, c’est que le sentiment nationaliste de l’état se ressent dès que l’on pose les pieds sur son territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.