Instantanés américains

Quelques petits instantanés qu’on ne trouve qu’en Amérique ….

L’autre jour, je sortais du supermarché Costco avec ma fille ainée : j’avais sous le caddie un pack de 12 bouteilles de San Pellegrino.. Arrivée à la voiture pour décharger le caddie, ma fille se penche et prend le pack, mais surprise par le poids, elle le repose un peu vite au sol.. et on entend un bruit caractéristique de bris de verre… Je commence à râler ; en disant : Oh zut … et j’entends au loin : “Are you OK ? DO you want an other one ??” “Ca va ? Vous en voulez un autre ?” .. Un gars en train de ranger les caddies, à 20 mètres de moi arrive en courant… me prend le pack des mains et me dit : no problem, I come back … le gars s’en va et revient 5 minutes après avec un nouveau… J’en suis restée bouche-bée…
Nous roulions dans la campagne. et tout d’un coup, sur le côté, j’aperçois presque au milieu, une petite tortue. La route étant déserte, nous nous mettons sur le bas côté et nous allons à la rencontre de cette tortue que nous déplaçons vers le bas côté de la route.. Au loin, je vois une moto side car arriver et les gens s’arrêtent à notre niveau et nous demandent : un barbue et sa femme : “are you Ok ?? no problem ?” .. Je réalise : ils sont inquiets … “Oh no.. Thanks .. We are just taking care of a turtle ..”

Une autre anecdote : j’étais dans un restaurant-chaîne et j’ai pris un plat que je n’ai pas aimé dès la première cuillère : je suis retournée vers la caisse pour le rendre avec l’intention de prendre autre chose en payant bien sur … La caissière avec le sourire, m’a repris le plat et m’a demandé ce que je voulais en échange et ne m’a rien fait payé …

Pourquoi un schtroumpf ?? c’est une amie, elle se reconnaîtra qui m’a dit cela l’autre jour : nous vivons au pays des schtroumpfs … mais j’adore quand même leur gentillesse …

sauf que ce matin, je suis tombée sur un article du Monde qui disait qu’en France, ils envisageaient de faire payer les inscriptions en classe prépa en France….!!! j’ai bondi mais c’est un sentiment mitigé qui m’a saisi …

Quelle horreur, faire payer l’école ?? et puis, quand j’ai lu la suite de l’article, j’ai complètement perdue pied : 181€ : la somme demandée à l’entrée à l’université … je me suis dit que nous vivions dans un autre monde … alors, je me suis demandée ce que je pourrais faire avec 181€ soit à peu près 200$ ici …

J’en ai fait la liste..

Avec 200$ : je pourrai :

  • peut-être payer 5 jours d’université à ma fille aînée dans l’Université de KU,
  • ou alors, 3h à Standford, université plus prestigieuse.
  • ou peut-être arriver à payer une consultation chez un médecin, mais là, je n’aurai plus de quoi payer les médicaments .. sisis avec une assurance …
  • payer 3 mois de scolarité à son école publique (les frais d’inscription à l’école + location des livres+ etc nous sont revenus à 600$ pour son inscription en équivalent 1ère.)
  • payer 2 h de leçon de cheval 
  • m’acheter 15 tee-shirts Hilfiger, ou 25 Abercrombie … aux outlets (magasins d’usine) bien sur …
Voilà … on vit juste sur une autre planète … dans un drôle de pays de schtrompfs quand même, surtout quand on lit cela :

Ne pas désarmer contre Obama (Courrier International)

17.09.2012 | Mary Sell | Times Daily
Dans cet Etat peu peuplé et très conservateur, de nombreux habitants craignent de façon obsessionnelle que le président sortant, s’il est réélu, annule le deuxième amendement de la Constitution qui garantit le droit de porter des armes.
Extrait :
“Brian Eubanks, qui vit dans le nord de l’Alabama, possède des armes à feu depuis toujours ou presque. Il est chasseur et tire pour le plaisir. Il a appris à ses fils à manier les armes en toute sécurité et a offert un pistolet à sa femme pour la Saint-Valentin. Une fois, il s’est servi d’une arme pour chasser un homme de chez lui. Depuis quelques années il achète d’autres armes parce qu’il aime ça, parce qu’il est convaincu qu’il existe un mouvement pour les limiter aux Etats-Unis et parce qu’il pense qu’il en aura besoin. “Je m’inquiète beaucoup pour les droits prévus par le deuxième amendement, confie-t-il. J’ai compris que la police n’est pas toujours là quand on en a besoin. On doit pouvoir se protéger soi-même.”

et un autre instantané, qui m’a bien fait rire : dans le Monde : Rick Santorum, c’est un ultra conservateur qui était dans la course des primaires républicaines et qui a pas mal challengé le candidat Romney.
Ses valeurs : la famille et l’église : valeurs très louables en soi mais bon.. c’est pas avec cela qu’on peut diriger un pays aussi grand et différent… il avait eu beaucoup de succés de par chez nous. Un aveu de taille pour lui … vue la vision étriquée et rétrograde qu’il a du monde… : “Nous n’aurons jamais le soutient des gens intelligents“. Il est touchant car de lui se dégage une profonde tristesse.

Moment de lucidité pour Rick Santorum

Le Monde.fr |  • Mis à jour le 

“Dans ce pays, nous n’aurons jamais les médias de notre côté, jamais. Nous n’aurons jamais les élites, les gens intelligents derrière nous”, a déclaré, samedi, Rick Santorum lors d’une réunion d’activistes conservateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.