Retour au Colorado National Monument

Retour sur nos vacances du début juin. Après le Black Canyon of the Gunnison, et après avoir déposé mon mari à l’aéroport de Montrose, Colorado, je continuais ma route, seule avec mes deux derniers. Nous retrouvions notre routine à trois. La route devait nous amener le soir même à Grand Junction, une ville du Colorado qui se situe à l’intersection de la vallée de Montrose et de la route I-70 (qui passe aussi à Kansas City). Mais avant de poser nos valises à Grand Junction, je voulais revoir le Colorado National Monument que j’avais déjà vu en juin 2012. J’en gardais un beau souvenir, avec cette sensation d’être déjà dans le Grand Ouest.

Colorado National Monument est vraiment la porte de l’Ouest. Coincé entre la fin des Rocheuses et le Plateau qui porte le même nom.

C’était déjà la fin d’après-midi et la lumière commençait déjà à décliner. Revoir un lieu déjà visité, c’était encore une fois, faire un bond en arrière mais aussi avoir la possibilité de revisiter ses propres sensations, revoir différemment et surtout photographier avec une lumière nouvelle.
Y revenir le lendemain matin, posément et reposée par la nuit était aussi une aubaine. J’étais seul maître à bord pour mener cette journée à ma guise. Enfin presque puisque mes deux loustics n’avaient pas trop envie de marcher dans la chaleur naissante du mois de juin.

Nous avions quand même pu assister à un film au Visitor Center et discuter avec un ranger qui présentait des cailloux et des squelettes de bighorns. Il avait su captiver l’attention de mes loustics, le temps que l’on se fasse dévorer par les premières mouches de canyons qui venaient de se réveiller de leur long hiver.

La vue était bien sûr à couper le souffle et défilait à mesure que cette longue route de 23 miles se déroule sous nos roues.

Revenir dans cet endroit m’avait permis de voir des détails que je n’avais pas vu la première fois : nous étions passés en coup de vent en 2012, en route entre Denver et Dinosaur National Monument.

La plus belle vue du parc, est certainement celle du Visitor Center. Une vue emblématique.

Et cette fois-ci, nous avons continué la route et sommes redescendu de l’autre côté, vers le nord, vers la ville de Fruita. Et là, nous avons découvert, un autre endroit magnifique, à l’abri des regards, à l’abri de la grande route et de l’attention des touristes de passage. à suivre … un endroit protégé mais riche de beaucoup de trésors inconnus… à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *