Crested Butte : arrêt sur image au fin fond du Colorado

Le but ultime de notre voyage du mois de juin, était de venir passer au calme, quelques jours à Crested Butte. Crested Butte, un petit village perdu au fin fond du Colorado, enfoui au fond d’une vallée plate et entouré de montagnes qui culminent à près de 3500 m d’altitude. C’était pour nous venir chercher le calme et retrouver les montagnes que nous aimons tant, loin du monde, loin du tourisme et lieux trop connus.

Le Colorado a ceci de bien, qu’il offre de multiples recoins où chacun peut puiser pour se ressourcer à sa façon. C’est ce dont nous avions besoin après cette année de secousses sismiques. Je terminais là mes vacances de maman solo et récupérais dans un aéroport non loin (Montrose), mon mari qui profitait là de ses quelques jours de vacances (cf mes articles sur Colorado Spring où je suis arrivée seule avec mes deux plus jeunes enfants).

Le territoire des Etats-Unis a beau être immense, de nombreuses villes et même petites villes ont leur aéroport. D’un saut de puce, mon mari avait pu en faisant une escale à Denver, se retrouver là en quelques heures, où moi, j’avais mis plusieurs jours à arriver en voiture.

Le paysage n’est en rien un paysage de hautes montagnes. Nous avons trouvé pour ce séjour, une petite maison toute rénovée avec amour (j’en reparle très prochainement) et nous sommes à deux pas du centre du village. L’ambiance y est sympa, un rien déjantée comme la plupart des endroits du Colorado.

Crested Butte : la géographie

Crested Butte est situé dans un fond de vallée au nord de la ville de Gunnison. Ce petit village est situé à 2700 m d’altitude. Sur ses hauteurs, une station de ski y a été créé. Quand nous y arrivons, les derniers névés de neige de la station sont en train de disparaître. Crested Butte est réputé pour ses fleurs et surtout son festival de fleurs des montagnes de l’été attire beaucoup de monde. Nous ne verrons que peu de fleurs : nous y sommes trop tôt dans la saison. Crested Butte a aussi été baptisé la capitale du VTT : c’est en effet le règne du moutain bike ici.

Crested Butte : l’Histoire

Comme beaucoup de villages du Colorado, son histoire commence vers les années 1850. En fait bien avant, elle est habitée l’été par des natives de la tribu des UTE. L’explorateur Gunnison, à la recherche d’un passage vers l’Ouest explore les environs. Dans les années 1860 et 70, des mines d’argent et de charbon y voient le jour. A la fermeture de la mine de charbon, la ville collapse : manque de population, elle s’enfonce peu à peu dans l’oubli jusqu’à ce qu’une station de ski la fasse revivre.

vestige d’une époque révolue qui a laissé des traces !

Crested Butte le village

Le village s’organise autour d’une rue centrale. Les maisons y sont colorées et racontent chacune une histoire.

 

Crested Butte : les environs

Nous profiterons aussi beaucoup des environs et des balades à pied et à vélo (pour mon mari) dans des paysages sublimes. La montagnes n’y est pas très haute en apparence mais donne un sentiment d’isolement total. La neige est encore au rendez-vous ce qui donne aux enfants la possibilité de faire des glissades et de s’éclater. Je reviens avec nos balades autour de Crested Butte.

 

2 Comments

  • I love Crested Butte. My family discovered it one year on vacation in the mid-1970’s when it was just reviving. I remember my grandfather gave a piano player in a bar a couple dollars in his jar to play « Back Home in Indiana » (he was from Indiana). Great memory.

    Todd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *