Au coeur de l’Amérique Française : Le fort de Chartres

Après avoir traversé le Mississippi, après notre visite à Ste Geneviève, nous nous sommes dirigés vers le nord, à la recherche du Fort de Chartres, en plein pays Illinois. Au bout d’une route au milieu des champs agricoles, nous l’avons vu émerger.

Un petit peu d’Histoire

En 1673, la France déclare le territoire des Illinois, territoire qui s’étend des Grands Lacs (Michigan et Lac Supérieur, jusqu’aux rivières Ohio et Missouri). Les Français espèrent ainsi consolider le commerce des fourrures et des métaux précieux. En 1718, le pays d’Illinois est retiré de la juridiction canadienne, et devient une part de la Louisiane. Ce territoire est administré par la Compagnie des Indes, entreprise sous les ordres de Louis XV. La société a un monopole sur les commerces des forts, posts, et garnisons. En décembre 1718, le gouvernement de New Orleans envoie un contingent : une armée, un gouvernement officiel, des employés, des ouvriers etc pour établir un gouvernement civil dans le pays de l’Illinois. Les leaders français espéraient que la présence militaire pacifierait les relations avec les indiens. Des forts sont alors construits, dont le Fort de Chartres, sur les bords du Mississippi.

Le Fort fut nommé le Fort de Chartres en hommage au fils du régent. Il est terminé en 1720. Au départ, le fort est constitué de palissades en bois, et de bâtiments en bois. Mais les bâtiments sont souvent inondés par les crues du Mississippi. En 1725, le Fort est reconstruit. En 1730, les leaders français, décident alors de commencer la construction d’un fort en pierre. La région, cependant, ne donne pas les métaux précieux convoités, mais tenir la place est essentiel pour les échanges. La construction est chaotique. Ce n’est qu’en 1754, que le fort en pierre est presque achevé. En 1760, il est vraiment fini. Mais ce fort ne sert de Head quarter que pendant 10 ans. En 1763, la France rend le territoire aux Britanniques, suites au traité de Paris : en 1765, les Britanniques prennent possession du Fort. Cependant ils ne font pas grand chose du Fort, si ce n’est en le renommant : Fort Cavendish. Ils essayent d’éviter son érosion par le Mississippi. Finalement, ils l’abandonnent en 1771. En 1772, un des murs se détruit à la suite d’une inondation.

Le fort fût par la suite, abandonné. Les habitants se servirent des pierres des murs. En 1900, il ne restait plus de murs apparents en dehors des fondations. Vers les années 1920, finalement, des travaux de reconstruction commencèrent.

Le fort à l’heure actuelle

2 murs de l’enceinte ont été reconstruits. 2 bâtiments ont été complètement reconstruits et accueillent un petit musée.

Informations Pratiques sur le Fort de Chartres

Le Fort est ouvert de 9h à 17h. Il est situé côté Illinois, à une heure au sud de Saint-Louis, Missouri. Voilà, une petite visite historique qui pourrait compléter la visite d’un autre fort Le Fort Osage, près de Kansas City.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *