10 conseils pratiques pour voyager aux Etats-Unis que personne ne vous donne !

Le printemps, c’est la saison des voyages : on recommence à voyager ou on prépare son été. Les Etats-Unis est une destination à la mode et les guides et conseils fleurissent. Il y a de quoi faire et surtout, il y a 50 façons de voyager aux Etats-Unis, enfin presque. Ville, campagne, montagne, désert, il y a de quoi faire, tant le territoire est immense et diverse. Il y a aussi tant de destinations différentes. Et pourtant, pas facile de s’y retrouver dans les guides, conseils, etc.. Voici 10 conseils pratiques pour voyager aux Etats-Unis que personne ne vous donnera.

1-Pour préparer son voyage, se renseigner sur les températures et la météo locale

La première chose à faire avant de partir, c’est de regarder la météo de votre itinéraire. Pour savoir ce que vous allez mettre dans votre valise, il est impératif de connaître les températures que vous allez trouver sur votre chemin. Aux Etats-Unis, la météo est multiple : d’un endroit à l’autre, on peut avoir des écarts de températures importants.

Exemple, l’hiver, vous atterrissez à Las Vegas, qui se situe dans un désert et la température sera clémente. Mais vous allez du côté du Grand Canyon ou de Bryce Canyon, vous vous retrouvez en altitude sans même vous en rendre compte et les températures peuvent friser les -10 voir -20°C. De même en Californie, vous atterrissez en plein mois de juillet à San Francisco, et vous n’aviez pas prévu le brouillard et le petit pull : il est annoncé 35°C dans les plaines, mais à San Francisco, le thermomètre ne dépasse pas les 13°C.

Le conseil : téléchargez l’application Weather sur votre Smartphone ou consulter le site weather.com pour tout savoir sur le temps avant de partir.

2-Une fois sur place, continuer à scruter la météo

Encore la météo ! Aux Etats-Unis, la météo est extrême et surtout change du tout au tout en quelques heures.

Elle est extrême car on est facilement soumis à des conditions auxquelles nous ne sommes pas habitués en tant qu’européens. Les orages peuvent être terribles, d’une violence intense avec des vents rapides et furieux. Et en plus de ces risques, se rajoutent dans une bonne partie du territoire, des risques de tornades : ce sont des vents tourbillonnants qui se forment lors des orages, quand deux masses d’air se rencontrent.

Mais les risques ne sont pas toujours extrêmes et même si il y a aussi des risques d’ouragan, qui eux sont prévisibles à l’avance, au jour le jour, il est intéressant d’être au courant : les températures peuvent changer rapidement et de quelques dizaines de degrés en très peu de temps. Même à San Francisco, il pourra faire 12 degrès le matin, mais dès que le brouillard sera parti, les températures pourront alors remonter de façon spectaculaire en quelques minutes. C’est aussi l’inverse que j’ai vécu une fois sur la plage au nord de Santa Cruz. Il faisait bon et je pique-niquais sur la plage. Au loin, nous avons vu arriver le brouillard : en quelques minutes, il avait envahi la côte et parallèlement, nous étions passés de 25°C à 12°C. Il a fallu rapidement, plier bagage et se couvrir. En rentrant du côté de la Silicone Valley, la température est remontée graduellement jusqu’à 29°C. Nous étions au mois de septembre.

Le Conseil : en Californie, si vous êtes sur la côte, ayez toujours avec vous, un pull à porté de main.

3-Préparer son itinéraire

Les Etats-Unis est un pays tellement beau que l’on a tendance à tout vouloir voir. Oui, mais c’est aussi un grand pays avec des distances bien plus grandes que l’Europe. Se préparer à l’avance permet de faire une sélection, de se rendre compte des distances et ainsi de prioriser ce que l’on veut voir.

Se rendre compte des distances – Shutterstock

Le Conseil : Acheter une carte pour visualiser. Faites votre itinéraire sur Google, évaluez le nombre d’heures passées dans la voiture. Les journées n’ont que 24h. Pour souffler, prévoyez de passer au moins deux nuits à un endroit pour l’apprécier encore plus.

4-Consulter les sites sur l’état des routes

Si vous êtes dans un roadtrip, consultez les sites sur l’état des routes. Elles peuvent être enneigées, il peut y avoir des éboulements ou même des feux qui les coupent et qui vous amènent à faire de très longs détours.

Se renseigner sur l’état des routes – Shutterstock

Conseils :

  • à Yosemite National Park, pour savoir si la Tioga Road est ouverte, ou même si l’accès à la vallée est possible à partir du nord, consultez la page suivante : ici.
  • L’accès à la Rim Nord du Grand Canyon n’est pas possible toute l’année : vous pouvez consulter cette page ici.
  • Plus généralement, vous pouvez consulter ces pages états par états : ici.

5-En voyage, pour se nourrir aux Etats-Unis, sachez à quoi vous attendre dans les restaurants et fast-food

Alors bien sût, vous êtes en vacances et vous voulez en profiter. Autant dans les villes, il est facile de manger sain dans les restaurants, autant dans certains coins des Etats-Unis, il n’est pas facile de bien manger. Vous pouvez vous dire que l’on peut survivre comme cela pendant deux semaines, bien sûr, mais pourquoi ne pas lier l’utile à l’agréable et faire que votre roadtrip ne soit pas une succession de mauvais repas. La mal-bouffe aux Etats-Unis est omniprésente : la good news, c’est qu’on peut pratiquement l’éviter en ayant en tête quelques trucs.

Il existe une multitude de fast-foods que l’on retrouve un peu partout. Il y a de tout : du plus mauvais au pire. Moi, mes préférés sont Panera Bread et Chipotle. J’évite absolument McDo, Sonic et Burger King.

Dans les versions un peu plus élaborées, il est possible de bien manger dans des restaurants chinois, japonais, indiens, éthiopiens etc ..

Le conseil : en achetant mon ebook Santé et Voyage, vous aurez en bonus, une liste des plus mauvais fast-food, comme les meilleurs.

6-Se nourrir en voyage : acheter dans les supermarchés

Allez dans un supermarché américain la première fois peut être assez déroutant. Mais, vous trouverez pratiquement de tout, en fait les basiques. En faisant votre itinéraire, regardez aussi où se trouvent les supermarchés, cela vous permettra d’acheter aussi quelques fruits, car les desserts ne sont pas le fort des restaurants aux Etats-Unis.

Les Conseils : ils sont rassemblés dans cet article que j’avais écrit pour vous donner des conseils pour bien manger en roadtrip. 

7-Repérer la zone de couverture de son fournisseur de téléphonie mobile

En voyageant, essayez de repérer à l’avance la zone de couverture de votre téléphone mobile pour ne pas être surpris, surtout si vous pensiez vous servir de votre smartphone pour sauvegarder des informations sur le net. Une bonne partie du territoire n’a pas de service. Certains opérateurs ont une couverture plus large que d’autres.

L’an dernier, lors de notre voyage dans le Nord-Ouest des Etats-Unis, nous avons passé pas mal de temps, sans téléphone, ni réseau. Ce n’est pas plus mal quand on veut se couper du monde, mais parfois cela permet aussi de garder un contact, le soir, la nuit dans un endroit perdu. Et puis, si à certains endroits vous comptiez sur internet pour vous rappeler l’adresse de votre hôtel, cela peut être gênant d’être pris au dépourvu (du vécu).

Le conseil : renseignez vous pour savoir sur quel réseau vous serez et consultez les sites suivants :

8-Savoir quelques petits trucs sur la mentalité américaine pour apprécier encore plus vos vacances

Les américains sont cools par nature et ils adorent parler. Alors si ils sont curieux de vous poser quelques questions et de tailler un peu la bavette avec vous, ne jouez pas au français farouche. Une conversation aux Etats-Unis n’engage à rien. Elle se terminera aussi vite qu’elle a commencé.

Soyez au courant de ces petits traits culturels de la société américaine pour pouvoir apprécier à sa juste valeur un séjour. N’hésitez pas à les faire répéter ce qu’ils disent en leur disant que vous ne comprenez pas. Ils n’ont pas forcément conscience qu’on a du mal à les comprendre parfois. J’ai lu récemment un article de blog où la personne racontait ses déboires avec des américains. Elle le racontait vu de son prisme de française habituée à la mine renfrognée des employés de la RATP. Les américains sont toujours prêts à aider, d’ailleurs dans les magasins, ils vous demandent toujours si on trouve ce que l’on veut. Les employers arrêteront ce qu’ils sont en train de faire pour vous accompagner jusqu’aux rayons par exemple.

Oui parfois, on a de grands moments de solitude quand on ne se comprend pas, ou que l’on ne comprend pas tout court comment fonctionne un horodateur ou un distributeur de tickets de métro. Mais il y aura toujours quelqu’un pour vous aider avec le sourire.

Partir voyager aux Etats-Unis, c’est comprendre aussi la culture américaine.

Vous pouvez préparer votre voyage, grâce à des guides très précis sur l’Amérique. Les éditions Ulysse déclinent leur collection sur plusieurs thématiques : des itinéraires mais aussi des guides plus détaillés, avec toujours un chapître sur les faits et coutumes du pays.

9-Avoir un lexique français-anglais à porté de main

Bon, ce ne sera un secret pour personne, mais aux Etats-Unis, on parle principalement anglais. Et même si notre belle langue a bonne presse, ne vous attendez pas à ce qu’on vous récite du Molière au fin fond de l’Utah. A part Bonjour, vous aurez du mal à en entendre davantage. Donc, prévoyez un petit dictionnaire ou lexique avec vos phrases toute faites.

10-Préparer sa trousse de premiers secours

Sans trop vous charger, essayez de prévoir le  minimum pour soigner un mal de tête, un début de rhume et un désinfectant pour parer au plus pressé. A côté de cela, adaptez votre trousse en fonction des besoins locaux :

  • vous allez en pleine nature :
    • attention aux serpents ! il y a partout des rattle snakes,  les redoutables serpents à sonnettes,
    • ayez toujours sur vous un aspivenin et surtout ne vous aventurez pas en dehors des chemins balisés ;
  • vous vous promenez dans les forêts du Wyoming ou même  en Californie, en revenant,
    • inspectez-vous pour être sûr de ne pas avoir récupéré sur votre peau, une tique ; munissez vous d’une pince à tique et d’un désinfectant.
  • vous vous promenez dans les collines vallonnées du Kansas,
    • attention de ne pas marcher sur du Poison Ivy, son contact est redoutable pour la peau et provoque une réaction très vive et douloureuse ; c’est une plante inconnue en Europe. Il y en a partout. Plus à l’Ouest, on a plutôt affaire à du Poison Oak : en attendant sachez le reconnaître pour mieux l’éviter.
  • Enfin, n’oubliez pas de vous munir de répulsifs :
    • certaines régions sont infestées de moustiques, voire de petites mouches qui vous collent à la peau et dans un grand festin, vous laissent des piqûres qui démangent énormément. J’en ai souvent fait les frais dans le Grand Ouest.

Sachez qu’aux Etats-Unis, vous aurez beau chercher, vous ne trouverez pas de Doliprane, ni de paracétamol, et pour cause, cela ne s’appelle pas pareil : il s’agit de l’acétaminophen que l’on trouve sous le nom de marque : TYLENOL ! Retrouvez aussi plus d’info sur mon site AmerikSanté.

Et pourquoi pas ne pas retrouver ces conseils dans un ebook : Santé et Voyages aux Etats-Unis

Dans mon ebook, j’ai regroupé tout cela mais bien plus. Des conseils que vous ne trouverez pas ailleurs, tant ils sont fondés sur mon expérience et sur ce que je vis aux Etats-Unis depuis 8 ans. J’ai arpenté des milliers de kilomètres aux Etats-Unis, me suis baladée dans de nombreux endroits et j’ai récolté des tas d’infos que j’ai rassemblées dans cet ebook. Etant pharmacienne, j’ai voulu rassembler aussi des informations santé pour aider le voyageur à s’y retrouver en cas de petit pépin.

Tous ces conseils sont regroupés dans un ebook et en plus de l’ebook, vous recevrez des informations pratiques et exclusives à travers 4 bonus. (Voir la description de l’ebook sur ce lien)


J’achète et je profite des 4 bonus

Aujourd’hui, profitez, en plus d’une réduction exclusive avec le CODE 10conseils, 15,99€ au lieu de 19,99€


J’achète et je profite des 4 bonus

et 4 bonus :

 

  • une fiche regroupant, une liste des supermarchés que vous trouverez dans l’Ouest des Etats-Unis, leur localisation, les avantages et les inconvénients + des petits trucs pour dépenser moins.
  • une check-list pour confectionner votre trousse de secours avec les noms des médicaments en anglais ,
  • une fiche regroupant les 12 produits à consommer absolument Bio aux Etats-Unis, les 15 produits que vous pouvez consommer non bio sans problème, et une liste des produits à éviter dans les aliments américains.


J’achète et je profite des 4 bonus

N’oubliez pas de rentrer le CODE 10conseils pour profiter de la réduction !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *