Visite de Grands Parcs Nationaux Américains l’hiver

Envie de m’échapper de mon quotidien gris et froid, alors de mon Kansas, à côté de la cheminée qui crépite, je vous emmène visiter les Grands Parcs que j’ai eu la chance de voir sous la neige. Mon premier contact avec cette région avait été en décembre 2007. J’accompagnais mon mari pour un petit tour avant qu’il aille se rendre au CES de Las Vegas : Arrivée à Las Vegas, nous étions partis rapidement faire le tour le plus simple et le plus accessible : Grand Canyon, Monument Valley, Bryce Canyon, Zion et retour à la case départ. Plus tard, c’est à Yosemite que nous avons eu la chance de nous rendre en plein hiver. D’autres années, c’est au Nouveau Mexique, que nous avons passé de belles vacances enneigées. Alors voici quelques photos pour nous faire passer ces longs mois d’hiver.

Il peut faire drôlement froid sur le Plateau du Colorado. Grand Canyon n’y échappe pas : nous y étions arrivés avec un petit -10°C : le chemin était gelé et il fallait faire vraiment attention quand nous sommes descendu jusqu’à Plateau Point.

En arrivant à Monument Valley, c’est au petit matin que nous étions restés un bon moment à attendre l’ouverture du Parc (qui n’est pas un National Park, mais est inclus dans la réserve des Navajo et est donc gérée par eux).

Sur l’esplanade avant l’entrée, nous avions une vue magnifique sur la Vallée et en attendant, nous avions admiré le paysage tant attendu.

En continuant notre route, nous étions remontés le long d’une rivière gelée jusqu’à l’embranchement de la route 12 qui nous amenait à Bryce Canyon National Park. Au petit matin, il y faisait -20°C, nous étions le 31 décembre 2007. Le soleil était malgré tout au rendez-vous et bien couvert, nous étions descendus dans le fond du canyon, en allant de Sunset Point à Sunrise Point : la balade classique.

Puis, nous étions repartis, premier contact trop rapide avec ces merveilles. Zion n’avait été qu’une simple étape aussi. Nous avions quand même eu le temps de marcher un peu et d’aller admirer le point de vue sur la vallée.

Nous sommes retournés dans ces endroits en été quelques années plus tard et l’enchantement a toujours été là. Redécouvrir un endroit est toujours intéressant : on s’imprègne beaucoup plus du voyage.

En hiver, c’est aussi à Yosemite que nous avons séjourné une année. C’était en décembre 2010 : notre dernier hiver en Californie. Nous étions arrivés avec la pluie, qui rapidement avait été remplacée par la neige. Le paysage était alors devenu Noir et Blanc.

Côté Pratique

Et oui, en hiver, il fait froid et plus particulièrement dans ces endroits-là, Et quand je dis froid, il peut faire jusqu’à -20°C ! Il faut donc prévoir des affaires chaudes et de bonnes chaussures pour pouvoir marcher sur les sentiers qui peuvent être recouverts de neige voire de glace. D’ailleurs, je vous recommande aussi de prendre avec vous des petits crampons qui peuvent s’adapter facilement à votre chaussure, vous permettant d’adhérer sur les chemins enneigés. Remonter du fond de Bryce Canyon, avait été assez difficile. Bien sûr si les conditions sont trop mauvaises, les chemins peuvent même être fermés comme à Zion, où nous n’avions pas pu aller jusqu’au fond de la Vallée. Il faut aussi faire avec les éléments et il n’est pas impossible d’être bloqués car en cas de tempête de neige, la route peut devenir très dangereuse. Je vous recommande de toujours vous renseigner sur la météo et sur l’état des routes, via les sites des parcs nationaux.

Pour rentrer dans les Parcs Nationaux, il faut s’acquitter d’un droit d’entrée. Il est possible d’acheter à l’entrée, le Pass annuel qui vous permettra ensuite d’aller dans les autres parcs : attention, cela ne s’applique pas à Monument Valley qui est un parc tribal et non fédéral.

Pour loger, il existe des hôtels ouverts, même à cette période-ci de l’année à la sortie des parcs et même dans les parcs.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *