Ces choses que je n’avais jamais faites avant d’arriver aux Etats-Unis

Choses que je n'avais jamais faites avant d'habiter aux Etats-UnisDe nouveau le 20 du mois et notre rendez-vous avec Laetitia de FrenchFries and Applepie pour vous parler aujourd’hui des choses que je n’avais jamais faites avant d’arriver aux Etats-Unis.

Pas facile pour moi de vraiment distinguer ce que je n’avais fait avant d’arriver aux US : depuis presque 8 ans aux Etats-Unis, des choses qui me paraissaient complètement nouvelles au début, se sont transformées en habitudes au point finalement de ne plus savoir vraiment si elles faisaient partie de ma vie avant. Et puis, en réfléchissant bien, ce qui était devant mon nez, m’est enfin apparu : ce blog, mon autre site, AmerikSanté : les 2 moteurs de ma vie aux Etats-Unis. ALors avant de vous en parler, j’ai aussi pris le temps de voir ces quelques petites choses qui sont des habitudes ou qui me sont arrivées dans cette nouvelle vie américaine qui approche les 8 ans !

Récupérer de l’argent à la caisse de mon supermarché

Cela s’appelle le cashback et cela a changé ma vie : ne pas avoir à courir dans une banque ou à un distributeur pour récupérer 20 ou 40$ mais juste pouvoir récupérer de l’argent avec ma carte débit quand je paie mes courses au supermarché, oui, cela a changé ma vie : pas besoin de courir à un distributeur qui sera en plus payant si ce n’est pas celui de ma banque.

Accompagner mes enfants à l’école à toute heure du jour et de la nuit

Ca me parait toujours et encore quelque chose d’inconcevable en France.

marching band en high school

Dès la rentrée en High School, ma fille attaque sa saison de marching band et là, c’est entraînement dès 6h50 du matin. Le départ de la maison est donc vers 6h35, car il n’est pas question d’être en retard, la prof est très stricte. Cela nous a paru très difficile la première année, mais au fur et à mesure, nous avons pris le rythme et cette année, c’est notre 3ème qui prend le relaie. Par contre, j’ai toujours eu un peu de mal à me faire à l’idée de l’amener à 5h20 le matin pour l’entraînement de natation. Heureusement, ce n’était que le vendredi et juste les 3 derniers mois de l’année scolaire. Par contre, il a bien fallu se faire aussi à toutes les activités d’école obligatoires le week-end. Durant la saison de marching band ou de cross country, ce sont nos samedi qui sont pris pour les compétitions et pas question de les manquer. Quant aux autres activités, voires même matières d’école, il n’est pas question aussi de manquer les concerts du soir. Du coup, certains jours, notre fille en high school a dû rester un jour de 6h30 à 10h du soir à l’école : elle passait presque plus de temps à l’école qu’à la maison.

Me sentir tellement décalée au niveau de l’année et des vacances

Avoir ses enfants à l’école américaine, c’est être totalement décalé au niveau de l’année par rapport à son pays d’origine. Les grandes vacances ont commencé le 23 mai, mais la rentrée aura lieu le 12 août. Et souvent, des activités importantes de l’école recommencent avant l’heure : donc cette année encore une fois, c’est le 20 juillet que nous devons être de retour pour que ma 3ème aille à son Marching Camp (session d’entraînement organisée à l’école et obligatoire). Ensuite, point de vacances en automne, juste 3 petits jours pour Thanks Giving. Une semaine en mars et de nouveau les grandes vacances fin mai avec une date incertaine, puisque cela dépend toujours du nombre de jours off que nous aurons eu dans l’année à cause de la neige. Bien sûr, tous les Etats-Unis ne sont pas sur le même calendrier. Certains états ont des vacances un peu plus proches de celles de la France.

Aller au restau et manger …

indien, mongolien, thai, chinois, éthiopien ou grecque

            pour moins de 12$ et repartir avec ma boxe

La diversité des restaurants est énorme et quand nous nous retrouvons entre copines à midi, nous avons un grand choix. Ma préférence va vers le Mongolien : c’est un buffet, on remplit un bol avec de la viande, du poisson, des légumes etc et on nous le grille devant nous. J’ai bien aimé aussi l’éthiopien. On trouve aussi de plus en plus de restaurants spécialisés gluten free ou vegan .. Il faut le savoir, les américains cuisinent très peu et vont donc très souvent au restaurant. Les portions sont souvent énormes alors, je repars souvent avec ma boxe sous le bras pour continuer le repas le soir chez moi.

Remplir ma vie de concerts de musique classique, jazz et blues

Entre la musique de l’école, et la musique tout court, notre vie est devenue musicale. Entre le classique (peu mais quand même), le jazz (hé oui, Kansas City est une ville où le jazz a grandi : voir mon article sur le musée du jazz à Kansas City ) mais aussi le blues. Nous suivons plusieurs groupes locaux qui prennent leur envol et s’en vont parcourir ensuite le pays, voir plus loin.

Et pour le reste, ce sont nos enfants qui nous ravissent nos oreilles : surtout quand ils sont en High Schools. On atteint un niveau presque professionnel avec un énorme investissement des professeurs et des élèves et une très grande qualité de musique.

Passer mon été sous la clim

L’été aux Etats-Unis, pour moi est devenue synonyme de clim. Il serait totalement inconcevable de ne pas l’avoir. Quand j’habitais dans la Baie de San Francisco, elle ne marchait pas souvent, mais depuis que j’habite dans le MidWest, c’est dès la fin mai et jusqu’à la mi septembre qu’elle fonctionne. Ce n’est pas un luxe car avec 80% d’humidité et des journées à 35°C, la chaleur est difficilement supportable sans. Mais nous ne sommes pas les plus à plaindre, des villes comme Phoenix ou Las Vegas, en ce moment, enregistrent des records. Il n’est pas inhabituel d’avoir des températures de 50°C dans ces coins-là. Ce qui est encore plus extraordinaire, c’est de voir les écarts de températures entre l’hiver et l’été. Nous avoisinons parfois les -20°C au mois de janvier.

Me faire arrêter par un policier

En voiture, il est important de bien respecter la réglementation. Les policiers sont partout. Je me suis déjà faite arrêter 3 fois : une fois pour excès de vitesse, une autre fois pour je ne sais quoi (j’ai rien compris) et une autre fois, parce-que je n’avais pas mis mes phares. Ils surgissent de nulle part. Dans ces cas-là, il faut rester calme, les mains sur le volant, éventuellement avoir à porté de main son permis et ses papiers mais faire très attention, car dès que vous mettez vos mains dans votre sac, vous les voyez mettre les leurs sur leur gun à la ceinture, prêt à dégainer. Pour mon excès de vitesse, j’ai eu droit à un ticket (amende) et si je voulais le contester, j’avais droit à un rendez-vous à la Court. J’ai payé mes 180$ et j’étais quitte : maintenant, je fais super attention.

Devenir actrice de ma vie, choisir de monter ma boite

Le chemin est long : de l’idée à la conceptualisation, il m’aura fallu pas mal de temps pour arriver à prononcer cette phrase : je suis auto-entrepreuneure et j’aide les familles expatriées aux Etats-Unis à se soigner en toute conscience. Des hauts et des bas, des moments d’euphorie ou des moments de découragement. J’ai aussi traversé des moments de désillusions, ou de perte totale d’inspiration, mais avec aussi des instants magnifiques, surtout quand je reçois pas plus tard qu’hier, un email d’une de mes clientes qui me dit : “Que ton site (AmerikSanté) est vraiment super et très complet. Je l’ai utilisé à plusieurs reprises et il est très bien.”  c’était comme cela, un signe qui m’a permis de me reconnecter à mon activité après ce long voyage.

Pas facile de se faire soi-même, de s’affirmer et dire : oui, j’ai 4 enfants et alors ? j’ai un mari qui bosse comme un taré et alors ? je suis expat et comme beaucoup, j’ai décidé de me lancer, de faire de ce moment d’expatriation qui s’éternise quelque chose qui m’est propre ! Alors, j’ai créé ma boite, c’est ce qui me fait avancer, c’est en quelque sorte mon carburant, ma petite pierre à l’édifice !

Ecrire un blog sur sa vie aux Etats-Unis

Et puis, comme cela ne suffisait pas, j’avais aussi besoin de partager mes découvertes, mon quotidien, mes surprises. Je me suis laissée prendre au jeu. J’ai commencé ce blog en 2012, voilà presque 4 ans. Avant j’écrivais pour la famille sur un autre blog privé et j’ai eu envie d’aller plus loin. J’ai abandonné les photos familiales pour des articles plus généraux. Tous les expats n’écrivent pas de blog, mais de nombreuses personnes se lancent. Alors j’espère que vous continuerez à me suivre nombreux car c’est une activité que je trouve vraiment sympa et qui m’a ouvert de multiples horizons.

Voilà quelques unes des choses que je ne faisais pas quand j’habitais en France. J’avais déjà écrit de nombreux articles sur ce sujet-là, je vous invite à relire, un article phare : 20 habitudes de ma vie d’expatriée aux US.

Et vous, qu’est ce qui vous paraît nouveau dans votre vie aux US, ou qu’est ce qui vous suprendrait le plus ?

Prochain thème pour le mois de juillet :

Les fêtes américaines

vous pouvez en décrire une ou plusieurs, une à laquelle vous avez assistée, qui vous a surpris .. etc .. Moi n’étant pas aux US pour le 4 juillet, je vous parlerai de la journée de Memorial Day à Wasington !

Participations :

Vous aussi, vous tenez un blog aux US et vous avez envie de participer :

voici les conditions : 

  • Vous habitez aux États-Unis et vous tenez un blog,
  • Chaque mois, le 20, vous écrivez un article sur le sujet annoncé le mois précédent.
  • Vous devez, insérer dans l’article le logo (ci-dessous) et la phrase : Cet article participe au défi blog « The 20th in America » initié par Laetitia de French Fries and Apple Pie et Isabelle du blog FromSide2Side(avec les liens vers nos deux blogs respectifs) (si vous désirez la version .png pour faire un montage, me la demander par MP)
  • Vous venez le partager en commentaire sur le blog de Laetitia et ici même.
  • Et ainsi, nous plaçons dans l’article, à la fin, un lien vers votre article.

logo 20th

Un grand merci à nos participants de ce mois-ci !

Ont participé ce mois-ci :

  1. Laetitia de French Fries and Apple Pies
  2. Tiphaine de a Frenchy in Cali
  3. Poppy du blog Les Choses Bleues
  4. Jackie Brown du blog Sous la grèle osée
  5. Lily du blog Raimbow etc
  6. Alain de A nous la Californie
  7. Severine de Expatriation and more
  8. Marine-Flora de Marine Flora aux USA
  9. Stéphanie du blog : Les tribulations d’une famille en Californie
  10. La Sardine de Californie

17 Comments

  • super article ! je n’ai jamais ete arrêtée pour l’instant en voiture, le grand deux fois, voiture et vélo, et moi une fois …. à pieds….! C’était épique, j’ai fait style de pas comprendre la langue et c’est passé, mais en fait j’ai bien compris que je risquais un ticket de 200 $ pour ne pas avoir traversser dans les clous …

    • J’ai pas encore osé le truc de dire que je ne comprenais pas .. j’aurais du : la première fois, je n’ai pas eu de ticket car le type a reçu un appel urgent, la seconde, la femme avait tout son temps et la 3ème fois, je roulais sans feu (j’avais amené le matin la voiture au garage et ils avaient tourné off l’éclarage autométique), quand j’ai dit cela au gars, il a été tout gentil !

  • Tu as été arrêtée trois fois par la police ? C’est une expérience que j’ai évitée jusqu’à présent. Déjà être “interrogée” à l’occasion d’un accident de la route est impressionnant, j’imagine que je serai tombée dans les pommes.
    Je comprends tout à fait ce que tu écris à propos de monter sa boîte. En France, il était hors de question pour moi d’être à mon compte. Ici, j’apprécie vraiment.

    (Je l’ai déjà signalé à Laetitia, mais mon blog s’appelle Sous la grêle osée.)

    • 3 fois en 8 ans (voir détails plus haut) .. c’est noté et merci pour ta participation

  • Je me suis également fait arrêter plusieurs fois, et j’ai contesté 2 excès de vitesse.

    La première fois que ça m’est arrivé, la policière m’a bien expliqué comment faire pour contester, ce qu’il pouvait se passer, etc. Les 2 fois, je l’ai fait à cause des points. Ca a été devant 2 juges différents, dans 2 tribunaux différents avec 2 policiers différents contre moi. La 1re fois, la policière a regardé ses notes, a dit qu’elle ne contestait rien, le juge m’a dit “est ce que ça vous irait si on descend l’excès à 5 mph (au lieu de 22) ?” Tu m’étonnes que ça m’a été ! Ils m’ont remboursé le trop perçu (ce n’était plus la même catégorie, donc plus le même montant), et ils n’ont rien signalé au DOT car pour 5 mph, pas besoin.

    La deuxième fois, le policier est venu me voir avant l’audience et m’a dit “puisque vous êtes là, je veux bien descendre l’excès à 5 mph (au lieu de 17), est ce que ça vous irait ?” -oui, oui Et à l’audience, 5 min après, le juge m’a dit “il paraît que vous êtes d’accord pour un excès à 5 mph ?” -oui, oui “bon, bah, c’est parfait, ralentissez la prochaine fois que vous prendrez cette route. Bonne journée”.

    • oui : je n’ai pas contesté car les faits étaient là : je faisais 41 miles /h au lieu de 25 dans un parc et la date de contestation était à un moment où j’étais en france alors, je n’allais pas contester en plus cette date : on m’a dit en plus que souvent, on en prenait pour plus .. mais tant mieux pour toi, c’est intéressant de connaitre cela.

  • Merci de m’avoir rajoutee malgré mon arrivée tardive…..je me suis fait arrêter une seule fois, parce que mon pare brise était fêlé….il a fallu aller tout de suite le faire réparer.

    Sinon je suis plutôt contente de voir qu’ici les gens respectent la police. Quand je vois ce qui se passe en France ca m’attriste. Mon site est donc sardinedecalifornie.weebly.com

  • Je découvre cet article et les commentaires (pour une raison qui m’échappe mon ordi a fait la grève sur tous les rss feeds…) Rien à rajouter, même pour le blog!
    Seule différence pour moi qui avait déjà ma boîte avant de venir ici, c’est que c’est plus simple ici : les portes s’ouvrent facilement et on te donne ta chance pour présenter ton produit (moi). Demander conseil à des professionnels qu’on connait à peine est aussi tout à fait normal, je trouve que les portes sont beaucoup moins fermées qu’en France. Et surtout les Américains achètent beaucoup plus de services que nous en Europe : tondre la pelouse, faire les carreaux, promener les chiens, garder la maison etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.