A San Francisco, visiter la sinistre Alcatraz

A San Francisco, il est facile d’être bien occupé pendant plusieurs jours à parcourir la ville et à avoir l’impression de tout découvrir à chaque fois. Alcatraz fait partie des incontournables et pourtant, vous saurez une fois, l’avoir fait, qu’on ne revient pas indemne de cet endroit sinistre. Alors, je vous conseille surtout de ne pas y aller un jour de février alors que le soleil est caché par les nuages gris, parce-que le froid vous transpercera et vous glacera.

C’est bien pourtant ce que nous avions fait ce jour-là.

Le bateau pris sur le Pier 39, nous avait emmené à travers les embruns, vers cette île si mystérieuse. Il me revenait alors en mémoire certaines images de film.

Alcatraz3

Alcatraz, c’était cette île sur laquelle s’étendait une prison de sinistre réputation. Jamais personne n’en était sorti vivant (enfin, c’est ce qui est dit) : elle n’est pas bien loin de la côte de San francisco, mais des courants terribles venant de l’Océan, ont eu raison plus d’une fois de ceux qui ont essayé de s’en échapper.

A l’entrée, nous étions tout de suite mis dans l’ambiance :

Alcatraz6

Les plus terribles des plus terribles avaient fini leur vie en croupissant dans les cellules petites, humides et glaciales de ce pénitencier d’un autre âge : Al Capone entre autre.

Alcatraz : l’Histoire

En espagnol, Alcatraz signifie le pélican : cette île était un endroit stratégique dans la Baie de San Francisco, à quelques 5 km du Golden Gate Bridge. En 1859, l’armée américaine établissait un fort pour garder San Francisco, jusqu’en 1907. A cette date-là, il devint une prison militaire. C’est en 1934 et ce jusqu’en 1963, qu’il devint une prison fédérale de Haute Sécurité. Inoccupée jusqu’en 1969, des natives american revendiquèrent sa possession. Finalement, en 1971, Alcatraz devint un monument « historique » et il fait partie maintenant de l’ensemble du Golden Gate National Recreation Area.

alcatraz10

Alcatraz : la visite

Je vous conseille vivement de prendre à l’entrée, le système de guidage mp3 : vous aurez alors l’histoire de ce lieu en direct. Vous pourrez revivre comme si vous y étiez l’insurrection de 1946. Vous serez complètement guidé pas à pas à travers ce dédale de ferraille.

Alcatraz5

Vous pourrez voir aussi, la cellule qui avait vu la célèbre évasion des Frères Anglin qui avaient creusé derrière des posters et surtout avaient berné les gardes en laissant de fausses têtes sur leur couchette. Ils s’échappèrent et ne furent jamais retrouvés. La légende dit que l’un d’entre eux serait mort il y a peu en Amérique du sud.

cellule

Alcatraz4

L’endroit le plus marquant était les cellules d’isolement, le block D, avec un plancher en métal pour garder le froid. Bref, après une bonne heure passée à déambuler dans ce dédale nauséabond, vous serez content de revenir à la lumière du jour, pour continuer la visite des lieux et d’admirer finalement le reste de la Baie de San Francisco.

Alcatraz14

amcatraz9

Alcatraz8

RussianHill
Vue sur Russian Hill

C’est finalement en revenant vers le quartier de Fisherman’s Warf que vous chasserez le malaise qui vous avait saisi en y arrivant.

fishermanswarf

Vous pourrez de là, aller aussi prendre le cable car pour retourner vers le centre de San Francisco (Union Square) ou passer devant Lombard Street.

Conseil : arrivez tôt pour réaliser la visite. Il est conseillé de réserver à l’avance. Une bonne formule aussi est de réserver l’excursion englobant la  visite d’Alcatraz + le tour guidé de Fisherman’s Wharf à pied + un billet de 1 jour pour utiliser le Tramway* (entendez le cable car). Avoir le billet de Cable Car en avance vous évitera une queue toujours importante.

cablecar

Conseil 2 : essayez de n’oublier personne dans ce dédale !

cellule2

Et vous qu’en avez-vous pensé ? Etes vous attiré pour la visiter, cette fameuse prison ?

——————

Le lien suivi de * est un lien affilié qui vous permettra de réserver au meilleur prix, une excursion ou une prestation. D’autre part, en réservant via ce biais, je récupère une petite commission, ce qui me permet de faire vivre le blog. Merci d’avance.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *