3 aspects à considérer quand vous partez vivre aux Etats-Unis

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ces 3 aspects à considérer quand vous partez vivre aux Etats-Unis. Vous partez à l’aventure en pensant que c’est un pays un peu comme chez nous et que vous ne serez pas trop surpris en arrivant : c’était un peu mon état d’esprit quand en novembre 2008, nous sommes partis vivre dans la Baie de San Francisco. A vrai dire, je n’avais pas anticipé grand chose car j’avais été plutôt occupée à préparer le départ : paperasseries administratives, déménagement à gérer, la fête d’adieu avec les copains, dire au revoir à la famille .. etc .. J’avais bien fait un voyage de reconnaissance en juillet avec mon mari et je connaissais déjà un peu les Etats-Unis pour y être déjà allée 4 fois : 2 fois quand j’avais 18 et 19 ans à Washington DC, une fois à Portland Oregon et une fois dans les Parcs vers Las Vegas. Mon voyage de reconnaissance avait un peu tourné au cauchemar du fait d’une vilaine gastro, mais au final, nous avions visité les écoles. Mais nous étions repartis un peu dépités par le marché de l’immobilier dans la Baie. Alors que me manquait il en fait pour arriver en confiance pour cette nouvelle expatriation ?

Il me manquait 3 choses :

  1. Un guide qui aurait pu rassembler des informations pratiques, même généralistes abordant presque tous les aspects pratiques de la vie aux US : des détails auxquels on ne pense pas, le coût de la vie, qu’on a du mal à évaluer, des us et coutumes que l’on ne risque pas de connaître. Cela m’aurait permis de décoder plus vite, plus rapidement la vie tout court aux Etats-Unis : cela m’aurait peut-être évité bien des erreurs. En tout cas, cela aurait permis d’amortir l’atterrissage car même si la Baie de San Francisco est assez smooth, je me suis heurtée presque dans les premiers jours à des murs d’incompréhension de ma part.
  2. Un guide encore qui aurait rassemblé de manière concise, des explications sur ce à quoi je serais confrontée, non pas dans le côté pratique, mais dans le côté psychique : comprendre les orages et torrents d’émotions qui allaient me submerger au point de me paralyser socialement les 6 premiers mois de notre arrivée : une aide qui m’aurait certainement sortie la tête de l’eau et qui m’aurait permis encore une fois de DECODER mon nouvel environnement en fonction de ce que je ressentais, mais aussi d’aider mes enfants à non pas, subir ce changement, mais plutôt à découvrir toute la richesse de ce que nous allions y trouver.
  3. Une aide qui m’aurait permise de comprendre d’un seul coup ce qui compte le plus, quand vous arrivez dans un pays étranger, à fortiori les US : le système de santé. Cela m’aurait évité des moments de révoltes, des moments de vertiges. Bref, cela m’aurait permise d’anticiper, de me préparer et de ne pas me surcharger en plus de tout cela.

Voilà, 3 aspects qui auraient pu m’aider en arrivant … 3 solutions que je vous présente dans 3 prochains articles.

Un indice !
Un indice !

Vous aussi, vous vous reconnaissez là dedans, Vous aussi, vous auriez aimé avoir ce genre d’aides ? Qu’est ce qui vous aurait le plus aider finalement pour commencer votre expatriation ?

4 Comments

  • Voilà, nous y sommes … Dans une semaine, nous allons devoir appréhender tous ces aspects du début de l’expatriation ! Sommes-nous suffisamment préparer ?
    En tout cas, merci pour ces partages …
    Nath

  • C’est vrai qu’un guide avec des infos pratiques, c’est hyper utile pour atterrir en douceur sans perdre de temps.
    Pour le coté psychique, je ne vois pas trop… ?
    Expliquer les différences de comportement face à une situation ?
    Le fundraising systématique ?
    Le positivisme permanent même qd tout semble aller mal ?
    Je trouve cela sympa de le découvrie soi-même et de faire le tri de se qu’on adopte (parceque c’est bien !) ou de ce qu’on oublie parceque notre façon de faire est la meilleure !
    C’est l’intérêt de l’expatriation et sa richesse: se heurter aux différences, rejeter, réfléchir, accepter, adopter.
    La double culture est une grande richesse.
    Bravo pour ton blog qui est vraiment chouette 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *