Cap Tourmente : entre marais, fleurs, ours et Québec City

Balade en solitaire au Cap Tourmente

Un moment comme suspendu entre deux .. aller à la rencontre de la nature canadienne : Le Cap Tourmente : un nom qui évoque tempête, tourment et/ou ennuie .. rien de tout cela en tout cas ce jour-là.
La dernière fois que j’y étais allée, l’hiver était là .. nous avions marché sur la glace qui borde le Saint-Laurent, au coucher de soleil. L’ambiance était surréaliste.
En cette fin de mois d’août, il fait bon… point de neige ni de glace, mais des fleurs mais surtout …. potentiellement des ours.. Mon frère me prévient et me confie solennellement une clochette à accrocher sur mon sac… Je passe au centre d’interprétation, la ranger me dit la même chose : “Méfiez-vous des ours, surtout dans la forêt : faites du bruit, chantez, clapez des mains … ” OK, well, des ours, j’en ai déjà rencontré en Californie (à 10 m de moi) .. on va chanter alors …

 

Cap Tourmente est une réserve naturelle située au nord de Québec. Elle a été créée en 1978 pour protéger un écosystème fragile qui abrite tous les ans, les migrations des Grandes Oies des neiges.
Le saviez-vous, mais la réserve, d’un territoire de 24 km2 abrite … 325 espèces d’oiseaux, 700 espèces de plantes.. et une trentaine d’espèces de mammifères.

Une première tournée du côté du Saint-Laurent … avec au passage la vue sur une petite maison  .. de là, vous contemplez 400 ans d’occupations agricoles.

Mes pas me dirigent automatiquement vers le Saint-Laurent sur un chemin de bois. La campagne est fleurie.

 

 

 

 

 

avec d’un côté les falaises ..

de l’autre la rivière ..

 

 

 

 

 

 

Le prospectus prévient, prévoyez une collation et un breuvage .. well, j’ai oublié, mais peu importe, je me redirige vers la falaise .. la montée me tente… un arbre a déjà pris ses couleurs d’automne, cela doit valoir le coup en fin septembre..

 

 

 

 

 

 

En me rapprochant de la montagne, je me rapproche des ours .. je clape des mains, je chante .. à vrai dire, heureusement je suis seule au monde .. parce-qu’on me prendrait pour une dingue … alors, comme la raison l’emporte sur la sagesse, je préfère sortir mon iphone et c’est au son de ColdPlay à fond que je m’engage dans la forêt .. tant pis .. ça va déranger les ours pour le coup… j’entends bien quelques branches craquer de temps en temps .. je n’aperçois que quelques écureuils mais point d’ours .. Le bruit de ma clochette est couvert par la musique ..

 

Je ne suis quand même pas trop rassurée.. mais j’arrive en haut et sur la plate forme ….

La vue est superbe … vue plus au sud vers Québec .. l’Ile d’Orléans ..

Saint Anne, Saint Joachim,

La ville émerge au loin .. c’est ma destination de l’après-midi.

 

mon regard se reporte vers le bas .. champs cultivés, marais .. je repense à mes ours .. il ne fait pas bon s’attarder ici et mon premier album de Coldplay est fini .. je redescends au son de Nora Jones .. les ours vont en prendre plein les oreilles…

 

 

 

 

 

 

bonne petite trotte.. qui a bien occupé ma matinée .. je retourne chez mon frère .. cet après-midi .. c’est Québec ..

 

Merci de me lire !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.