Se retrouver au paradis dans la Vallée des Dieux #1

Aurait-on trouvé le paradis en visitant The Valley of the Gods ? On pourrait presque le penser en voyant les paysages qui s’offraient à nous en cette fin de journée …
Alors nous avons commencé cette route, au départ de la U-261… La Vallée des Dieux : the Valley of the Gods : un lieu mythique pour les Navajos qui voient dans ces monolithes de terre rouge des guerriers pétrifiés.
Il y a deux accès pour visiter la Vallée of the Gods : C’est sur une route de 17 miles que nous nous engageons juste en dessous de Moki Dugway : la sortie est de l’autre côté sur la 163 à quelques 15 miles de Bluff.
Géologiquement parlant, il s’agit toujours de la même formation décrite précédemment : la Cedar Mesa. Celle-ci âgée de 260 millions d’années s’est érodée et a laissé ces formations de pinacles et de monolithes. Les couleurs sont ocres en cette fin d’après-midi. On l’appelle la Monument Valley miniature. A l’écart de tout, elle vaut le détour.
La route est accessible pour tous les petits véhicules : la route est gravelée et non praticable en temps de pluie. C’est une succession de montagnes russes, les pentes sont parfois très raides et n’espérez pas la faire en camping car, il risquerait de se trouver coincé, au fond d’un creux.
Nous quittons donc la route et rapidement, nous nous engageons sur cette petite route.. Nous laissons sur la gauche, l’unique Bed and Breakfast des environs, unique habitation à vrai dire sur des kilomètres à la ronde. Ce BandB a été créé en 1933. Il possède 4 chambres et nous nous sommes promis d’y revenir. L’eau est amené par camion citerne de Mexican Hat, plus au sud, et l’électricité est généré par un moulin et des panneaux solaires. Le BandB est chauffé par gaz.
Le début de la route est long.. les monoliths sont épars .. mais au loin, nous apercevons déjà le Balanced Rock. Sur la brochure récupérée à Blanding, une carte est dessinée (le prospectus se trouve aussi dans une petite boite à l’entrée des deux côtées de la Vallée. Mais ce jour-là, la boite était vide). Les noms sont indiqués, mais il est mentionné que le plus fun est de leur donner le nom que vous voulez ..

 

La route s’infléchie et remonte vers le nord .. et les choses sérieuses commencent ..

Nous sommes fascinés par les formes des roches .. et là, où ils voient une poule couchée, moi je vois plutôt une tête de cheval avec son cocher derrière.

Il est dit que dans un de ces monolithes, des enfants y ont été pétrifiés car ils étaient désobéissants .. et qu’on les entendrais encore crier .. je me demande si ce n’est pas dans celui-ci.. en tout cas, je n’ai rien entendu .. j’ai plutôt entendu mon petit loup à l’arrière qui hurlait sa faim .. Il était près de 8h du soir.

Au détour de la route, apparaît ce bout de rocher : Castle Rock … La route le contourne et repart vers le sud. Nous quittons le défilé …

Castle Butte

 

Celui-ci serait il le sailor boat ? ou le rooster (le coq ?)

Difficile de les identifier .. je laisse la place à votre imagination..

Le soleil disparaît à l’horizon…

et les monolithes deviennent plus épars ..

La route est finie … nous revenons le lendemain matin … à suivre dans le prochain article : les perspectives seront différentes, la lumière aussi ..

Et toujours au loin la grande soeur : Monument Valley … au programme du lendemain soir …

Détails pratiques : The Valley of Gods est accessible par deux endroits : les hôtels les plus proches sont à Bluffs. Il est possible de dormir aussi dans le Bed and Breakfast  du côté de la 261. Il est possible de faire la route après avoir été à Monument Valley. Vous pouvez aussi coupler la visite avec la Moki Dugway, le Gooseneck State Park.

 

Merci de me lire !

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.