High School Chronicles : The Graduation !

La graduation était jeudi à 7h du soir. Nous avions craint la pluie, c’est le froid qui était au rendez-vous. 450 élèves graduaient de la High School : derniers moments d’une scolarité.. un moment émouvant, cérémonial, mais magnifique. La graduation ou remise des diplômes est un moment phare dans la scolarité américaine : c’est une cérémonie pleine de rites. Elles ont lieu généralement à la fin des écoles successives : certaines écoles élémentaires, collèges décident ou pas de la faire avec ou sans tous les rites. Mais la plus importante est forcément celle de la High School pour l’école. A l’université, c’est un moment encore plus solennel.
L’habit de graduation, the cap avec son tassel (le pompon aux couleurs de l’école, placé à droite) and the gown (la cape). Autour du cou, sont mises les cordes : tous les élèves reçoivent les cordes aux couleurs de l’école. Les autres correspondent à l’appartenance au Honor Society(1) (couleur blanche), French NHS (couleur bleu blanc rouge) et International Baccalauréat (bleu clair et blanc) en particulier pour Mahault.
On a donc terminé fébrilement l’après-midi, pris quelques photos avant de partir..

Nous avions reçu les consignes par lettre quelques jours avant : le timing était serré et pas question d’être en retard. Les portes fermaient à 6h50. La cérémonie commençait à 7h pile … et question ponctualité, on peut compter sur les américains.Nous avons donc laissé Mahault d’un côté, et nous sommes allés nous installer. La cérémonie avait lieu dans le stade de la plus grande école du school district. On nous avait distribué un livret à l’entrée.

Les caméras que vous voyez, permettaient de retransmettre en direct la cérémonie sur le site du school district. Il est possible de la revoir en streaming.

6h58, les seniors commencent à se montrer à l’entrée. La musique se met en route, et la cérémonie commence. Les NJR OTC (élèves appartenant à la classe préparant à l’armée) sont là.. prêts à monter le drapeau.

La procession commence avec à sa tête le staff et le principale.

Les élèves s’assoient. La cérémonie commence par la levée du drapeau, et des élèves jouent l’anthem des États-Unis. L’assemblée est debout, la main droite sur le coeur tournée vers le drapeau qui monte.

La principale commence un discours : un éloge de l’école, du staff et surtout des élèves : le  thème : there is something special about this school : spécial pour la réussite de certains, spécial à propos de la musique . un magnifique éloges des élèves. On en reste les larmes aux yeux.

Puis vient le discours de la super intendante. La même chose. Elle met à contribution l’assistance : « pour ceux qui viennent de loin pour assister à la cérémonie : « please stand up and be recognized » : les gens se lèvent, l’assemblée applaudit .. idem après pour les parents, les frères et soeurs … tout le monde se lève …

Deux élèves font tour à tour un discours : elles avaient été sélectionnées après un appel fait en avril. L’une d’elle a un très beau discours, l’autre un discours très moyen. Entre les deux, la chorale de l’école chante un morceau.

Puis vient le moment des présentations des honneurs. La principale se lance de nouveau dans un discours en parlant de l’excellence de ces élèves. Elle énumère tous les honneurs, et à chaque énumération, demande aux élèves concernés de se lever. « Please stand now and be recognized » : ceux qui ont été inclus dans les classes de photographie, ceux qui ont été engagés dans les classes de musique, ceux engagés dans les classes de journalismes .. à chaque fois un petit mot gentil sur le travail accompli et la phrase : « there is something special about what you have accomplished … Please stand now and be recognized » et tout le monde applaudit. Vient ensuite, la reconnaissance des meilleurs élèves : ceux qui ont maintenu un GPA(2) entre 3,9 et 4,4 .. puis 4,4 et 4,7 : Mahault se lève… les IB (International Baccalaureat) etc ….

Ceux qui ont été déjà distingués au moment de la cérémonie de remise des récompenses (National Merit Scholar) sont de nouveau mis en avant, appelés individuellement : une médaille leur est remise. Toutes les distinctions sont inscrites sur les noms des élèves.

Puis vient l’appel des 450 élèves individuellement, pour la remise du diplôme. Une liste sans fin.. il fait très frais la lumière baisse et cela dure 45 minutes. La meilleure amie de Mahault est la dernière .. l’attente est longue. Nous, nous sommes au milieu de l’alphabet.

Avant le podium, se trouve un photographe .. oui, nous aurons la photo en plan rapproché…

L’élève est annoncé par son nom et il a été demandé que la famille et les amis se manifestent en criant et applaudissant à son nom. La nuit est tombée entre temps.

Encore un petit discours, pour quitter ces seniors qui partent tous plus ou moins loin pour leurs études (la majorité part dans le Kansas ou le Missouri, il y a quelques outsiders, qui partent en Arkansas, Nebraska, un en Californie et deux à l’étranger dont Mahault).

C’est la clôture de la cérémonie. On chante la chanson de l’école (l’emblème de l’école est un cougar : un puma)

Les élèves lancent en l’air leur chapeau.

Et le pompon est mis de l’autre côté…

La cérémonie est terminée .. nous fonçons sur le terrain .. ce sont embrassades … photos et félicitations…

Un bon petit repas nous attend à la maison, il est 9h du soir et il fait assez froid, tout le monde est gelé, particulièrement ceux qui n’avaient pas prévu et qui sont en short…

Mes impressions ? J’ai beaucoup aimé cette célébration.
Un moment où les 4 ans de vie dans cette école ont été célébrés. C’est vrai que ce sont des discours agréables à entendre : cette auto-satisfaction et auto-célébration sont plaisantes. On en ressort gonflé à bloc, se disant que décidément, même si le mot n’est pas prononcé, « we are the best ».
Oui les élèves les meilleurs sont distingués et mis en avant, mais ce que j’ai appris ici, aux États-Unis, c’est qu’on se réjouit de la réussite des autres, on ne les jalouse pas.
Voilà, j’ai toujours regretté qu’il n’y ai jamais eu une petite cérémonie quand j’ai terminé mes études de pharmacie. J’en parlais avec le père d’une amie de ma fille. Il était très interloqué et m’a dit : finalement, chez vous, c’est un peu comme à l’usine .. pas de célébration ».. hé oui .. ici, il y a toujours quelque chose à célébrer …

Notes :
(1) : c’est une distinction à l’école pour les meilleurs élèves : ils doivent faire du volontariat (20h), maintenir leurs notes : cela dure le temps des deux dernières années : il y a une cérémonie d’investiture, ensuite, l’élève doit maintenir tout cela.
(2) : moyenne des moyennes semestrielles ramenée à une note sur 5.

Nous avions déjà été à des graduations pour nos enfants : l’élémentaire de l’école franco-américaine de ma seconde et la Middle school de Mahault (là, il n’y avait pas d’uniformes) : je vous avais raconté cela dans cet article sur le système scolaire américain.

 

Merci de me lire !
Vous aimez cet article, partagez-le et suivez-moi par là

16 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *