Coûte que coûte, essayer de lui maintenir un peu de sa culture française !

Comme un coup de poing, un jour en rentrant dans la classe de mon petit gars, je suis tombée sur ce tableau. 
Oui, j’ai eu comme un coup de poignard au coeur … mon petit gars, sa photo sur un drapeau américain avec à côté le pledge.. ce serment que inlassablement, tous les matins, ils récitent tous ensemble, machinalement, la main sur le coeur debout, la voix tremblante, les larmes aux yeux (euh ! non ! pas les enfants). 

Une maman avait eu la gentille idée de faire faire aux enfants cette composition pour le mettre aux enchères lors d’une vente au profit de l’école (un grand classique dans les écoles américaines : il faudra que je vous en parle un jour). 
Non, que j’étais contre tout cela : quand on vit dans un autre pays, c’est plutôt sympa d’être intégré à ce point au coeur de la vie d’un pays .. Lors de mes précédentes expatriations, je n’avais jamais eu l’occasion de vivre à ce point-là l’intégration. 
Mais, ce jour-là, je n’étais pas au bout de mes peines, surtout quand j’ai découvert dans les monceaux de papiers qu’il me ramène tous les jours, un petit carnet confectionné par les soins de la maîtresse. Au mois de novembre, on leur demandait d’écrire un mot de remerciement tous les jours. Une façon de remercier et de les préparer à entrer dans l’esprit de Thanksgiving qui est quand même une fête de remerciement à l’origine…
Mais ce que j’ai découvert ce jour-là, m’a arraché comme une petite larme de rage … 

My country ??? my country …. ??? ! 
Se peut-il qu’on oublie si rapidement ses propres racines et qu’on se plie si facilement, à ce point, à ce que vous dicte son environnement (il s’agit là de la carte du Kansas et du drapeau américain mais cela vous l’aviez deviné)…  
Heureusement, en continuant à feuilleter son petit carnet, je suis tombée sur ce nouveau dessin .. OUF ! gros soupir de soulagement, l’honneur était sauf.. mon petit loup s’était rappelé in extremis ses appartenances à la mère patrie .. Là, j’en ai eu des larmes de fierté … envers et contre tous, mon petit loup rendait hommage à son pays .. trop fière la maman !

Alors vous pouvez imaginer comme mon ego s’est trouvé flatté quand la maîtresse est venue me demander de venir présenter mes traditions françaises de Noël .. 
Ça a été un excellent exercice de retour sur moi-même.. une occasion de rassembler tout cela, de se poser et de se poser la vraie question : au fond de tout ce que nous célébrons à Noël, qu’est ce qui nous vient de chez nous, la France et qu’est ce que nous y avons ajouté …??? un voyage initiatique d’introspection qui je suis sure, nous sera bénéfique.
Donc la question était : Pour nous français, qu’est ce que Noël ?
Au delà de la question religieuse, que je ne souhaitais pas forcément aborder : mon fils est censé être dans une école a-religieuse, même si, il pledge under god every day, même si au début de chaque repas, une petite prière est faite, et même si, leur salle de rassemblement, se trouve dans l’église baptiste d’à côté : la laïcité à l’américaine en surprendrait plus d’un en France : une façon de s’arranger avec la religion omniprésente ici dans le Midwest.
De quoi ai-je bien pu parler ??
Déjà, je suis arrivée avec deux bûches de Noël, confectionnées par mes soins dans la matinée… J’ai commencé par leur dire comment on appelait notre Santa : père Noël, comment nous disions Joyeux Noël … 
J’ai trouvé sur internet, traduit en anglais des tas d’explications sur nos traditions de noël : du coup, je n’avais pas besoin de me casser la tête à tout traduire : la bûche, le repas du réveillon, les chaussures laissées devant la cheminée ou devant le sapin, la galette des rois .. et puis bien sur notre tradition bien familiale issue de nos origines provençales, des 13 desserts et de la crèche et des santons … J’avais d’ailleurs amené une partie de ma collection de santons … mais sous haute surveillance avec interdiction d’y toucher.
J’ai aussi raconté que contrairement aux États-Unis, nous avions tendance à faire notre sapin bien plus tard (en fait ces jours-ci) pour qu’il dure bien au delà de Noël, en fait jusqu’à l’épiphanie. J’ai aussi raconté que nous envoyions nos cartes de voeux en janvier pour souhaiter la bonne année et non comme ici, en décembre pour les fêtes.
Alors, comme je sais que beaucoup attendent avec impatience de savoir si les enfants (il y en avait 34 issus de deux classes), avaient apprécié mes bûches .. la réponse est oui ! .. pas toujours évidement de leur faire goûter des nouvelles choses et de leur faire apprécier des mets plus naturelles. Je crois que deux parts sont parties à la poubelle mais les enfants semblaient contents et sont même venu me remercier… 
Prochaine étape : leur faire découvrir la galette : mais certains, ceux qui étaient dans la même classe que mon fiston, l’an dernier, y ont déjà goûté et l’attendent avec impatience, surtout pour la fève .. sauf, qu’il m’est interdit de les faire à la frangipane … 
Voilà, Noël, c’est une période magique : c’est souvent un temps de partage pour tous..  temps de partage de sa propre culture, un temps de questionnement  .. 

Ne jamais abandonner … et ne jamais renoncer à ses propres origines … 
Et vous, êtes vous confrontés à une autre culture ? 
Comment transmettez-vous votre culture, vos habitudes à vos enfants ?

PS : Nous sommes les seuls locuteurs francophones dans la vie quotidienne de nos enfants (à part une prof de français, que mon fils voit une fois par semaine).

66 Comments

  • vous êtes une vraie française vous !
    vous exigez des immigrés dans votre pays ce que vous n’acceptez pas ailleurs notamment aux US où vous vivez !
    INCROYABLE LES FRANCAIS !!!!!!!!!!!!!
    jamais je ne vous comprendrai ! jamais !

    vous aviez le cœur arraché quand on vous avez vu le drapeau US puis soulagée quand vous avez vu votre drapeau et que votre fils n’a pas oublié ses racines… dans ce cas, madame la française : POURQUOI EXIGEZ VOUS DES IMMIGRES DANS VOTRE PAYS LA FRANCE QU’ILS REJETTENT LEURS RACINES, LEUR RELIGION ET LEURS COUTUMES ?!!!
    faites ce que je dis mais faites pas ce que je fais !
    vous êtes trop intolérants envers les autres ! et vous vous étonnez des réactions !
    et pourtant vous êtes aux US… pays occidental et chrétien… et vous êtes pas contente !
    alors imaginez si c’était un autre pays 5inde, Chine, Dubai) ou l’inverse un asiatique ou un moyen-oriental à qui les français veulent imposer le porc et la bibine !

    ps : merci de pas censurer… c’est pas démocratique 😉

    • 1 vous exigez de ne pas vous censurer mais vous vous permettez d’écrire un commentaire anonyme ??? un petit peu de courage, il me semble.. d’autre part, vous êtes ici chez moi : j’écris et je publie uniquement ce que je veux .. personne, même en me payant ne me fait écrire ce que je ne veux pas .. si cela ne vous plait pas, vous passez votre chemin..
      2- Vous manquez sérieusement d’humour : mon article était à prendre au deuxième degres ..
      3- j’ai habité à Taiwan : et cela se voyait sur mon visage que j’étais étrangère … donc je sais pertinement ce que être étranger ailleurs signifie .. ici, je ne rejette en rien la culture américaine, et si vous étiez un habitué de mon blog, vous sausiez, que je manie l’humour et que je m’amuse parfois des travers de la sociétés américaines mais que surtout, je suis mille fois reconnaissante de ce que m’apporte mon statut de résidente ici.
      3- Vous me faites porter sur mes épaules une histoire qui n’est pas forcément la mienne … vous vous permettez de généraliser, c’est bien dommage : tous les français, bein heureusement, ne sont pas comme ce que vous dites .. bien au contraire …
      D’autre part, vous ne me connaissez pas, Mr l’Anonyme, et vous vous êtes permis cette intrusion sur mon blog en m’insultant et en me balançant à la figure des généralités sans prendre de recul..
      4 enfin : la bétise et l’ignorance sont certainement, la pire des choses qui soient.. mais il y a aussi une chose qui empoisonne certainement ce monde, ce sont les jugements hatifs et toute l’intolérance qu’elle draine derrière elle… et si vous étiez doté d’un peu plus d’humour et si vous connaissiez un peu plus la culture américaine, vous sauriez, qu’il n’y a pas plus fier qu’un américain de son pays et que cette fierté, cet optimisme sont contagieux. Ici, personne n’écrira jamais ce que vous venez d’écrire .. et personne ne me jugera sur ce point là ..

    • Je ne veux pas attiser les braises fumantes de ce message haineux, ce blog n’est pas le mien, et son auteur y a déjà bien répondu, mais je n’arrive pas à laisser passer cette interjection violente et déplacée sans y répondre. Au nom de la tolérance et de l’intolérable! Au nom de la française que je suis et qui refuse catégoriquement de porter une histoire qui n’est pas la mienne.

      Anonyme (qui que vous soyez et c’est bien dommage que vous n’ayez pas le courage de vos opinions), je crois sincèrement que vous vous êtes trompé de cible en déversant votre haine sur ce blog, et non seulement je trouve ça inapproprié, irrespectueux, impoli, aberrant (et j’en passe), mais je me permets également de vous rappeler que c’est exactement avec des généralisations comme les vôtres (« vous les français » pour reprendre vos mots) toutes aussi pourries, merdiques, infondées, intolérantes, obtuses, haineuses, agressives, stéréotypées, les unes que les autres, que la France a probablement foiré une étape dans l’intégration de ses immigrés.
      Vous avez totalement détourné les propos de cette article pour plaider une cause qui, cela va sans dire, semble vous tenir à cœur. Mais ne savez-vous pas que la haine attise la haine et non la compassion. En vous comportant ainsi, vous donnez une preuve indéniable de votre manque d’ouverture d’esprit, de votre racisme et votre délire pour le moins personnel de persécution!
      Alors ne confondez pas ce blog pour ce qu’il n’est pas, tracez votre chemin et aller déverser votre haine et votre aigreur auprès d’un auditoire plus approprié.

  • décidément vous avez réussi à me mettre en colère !!!
    vous les français qui faites un infarctus ou une syncope à la vue d’un drapeau algérien en accusant les immigrés de ne pas s’intégrer
    et là vous agissez de même dans votre pays d’accueil aux USA ! vous refusez de vous intégrez à la société américaine ! j’hallucine ! votre chauvinisme me fait GERBER ! de même votre intolérance, votre xénophobie envers les étrangers dans votre pays : à vomir !

    • ben je suis désolée de vous avoir mis en colère .. mon message était aussi à prendre au deuxième degrès .. Si je peux ajouter quelque chose : j’ai appris deux choses en vivant à l’étranger : un je ne peux avoir que plus de respect et de compréhension pour les familles venus d’ailleurs dans notre pays .. c’est bien dommage que personne n’ai compris à quel point il était difficile de se transposer ailleurs en vivant un tel déracienement … j’ai appris une autre chose : il n’y a pas plus chauvin qu’un américain .. ils sont fièrs de leur pays .. tous les matins leurs enfants récitent un texte d’allégence aux drapeaux .. cette fiérté est contagieuse et ici, personne vous enverra ce genre de message pour fustiger votre fierté .. et si vous lisiez un peu plus loin mon blog, ce que je ne vous conseille pas, vous comprendrez que vous vous êtes trompé : je ne suis en rien xenophobe et en rien intolérente, en tout cas certainement pas autant que vous, monsieur ou madame l’ANONYME qui n’a pas le courage de marquer son nom : si ce que j’écris ne vous plait pas : passez votre chemin .. j’ai appris aussi, que cela ne servait à rien d’être en colère contre tout le monde… l’intégration ne se fait pas du premier coup ..

    • Super article, et contrairement à « anonyme » (dont la réaction est disproportionnée et impolie), je trouve que vous êtes un bel exemple d’intégration aux Etats-Unis.
      Je suis votre blog très régulièrement, et je ne peux que constater que vous ne les élever pas dans le culte de la mère patrie, bien au contraire.

    • Les anonymes sont juste de pauvres trolls qui ne savent pas manier les mots et les comprendre…
      J’ai aussi vécu à l’étranger, et je conçois très bien ce que tu vis : l’envie de t’intégrer à une culture qui n’est pas la tienne mais qui le devient petit à petit et la peur d’oublier d’où tu viens, tes origines, ta culture. Non ce n’est pas du chauvinisme et autres bullshits, vivre dans un pays qui n’est pas le sien, c’est compliqué, difficile, il faut prendre ses repères, il faut se construire. Alors mesdames et messieurs les trolls anonymes : vivez-vous à l’étranger ou y avez-vous vécu ? Et le « vous les français », n’est-ce pas une forme de non-intégration et de stigmatisation ? Par pitié, avant de balancer des généralités à deux balles, lisez, informez-vous avec de vraies sources, amenez un débat constructifs sur d’autres plateformes que ce blog qui, si vous avez vraiment pris le temps de le parcourir, n’est pas le lieu pour cela.

      Courage FromSide2Side 🙂

  • Je ne suis pas confronté à une autre culture (en tout cas, pas en ce qui concerne Noël). Mais les différentes cultures nous ouvrent tellement l’esprit, nous font découvrir différentes manières de penser, d’agir, ….
    Cela n’empêche, il ne faut absolument pas renier ces origines et plutôt en être fier.
    Tu as raison de défendre ta culture et ton pays d’origine.
    Je n’ai pas (encore) d’enfant mais c’est un des messages que j’aimerai leur transmettre.

    En même question, pourquoi pas de frangipane ?

    Merci pour tes articles. Je les lis depuis qq temps et je les adore !

  • Avis à ceux qui voudraient déverser leur haine et leur bille sur mon blog : les commentaires sont modérés et tout message anonyme sera censuré : soit vous avez le courage de vos opinions et on peut en débattre, soit vous avez envie de vous défouler et vous avez une autre option : allez dehors courrir un 100 m : ça vous fera plus de bien .. (j’ai répondu directement à deux messages, je n’ai rien à ajouter, mais je crois que je ne répondrai plus à ça : je n’ai pas de temps à perdre avec les grincheux) Sinon : plein de commentaires sympa, merci … mais surtout une grande question se dégage de tout cela : POURQUOI PAS DE FRANGIPANE ???

  • Désolée de répondre en anonyme mais juste un petit message pour dire que je pense que la frangipane est interdite pour des raisons d’allergies, je suis d’ailleurs étonnée que vous ayez le droit d’apporter des desserts faits maison ! Sinon merci pour votre blog dont les articles sont toujours très intéressant et très bien écrits. Pour ce qui est d’aider les enfants à maintenir deux cultures je pense que la solution est de le faire par les loisirs et que ça ne soit pas une contrainte trop lourde parce que sinon le risque c’est le rejet total. Bon courage!

    • he oui, merci beaucoup pour ce message sympathique … et oui, heureusement qu’on a le droit d’amener des desserts faits maison … pendant combien de temps .. je ne sais pas mais il n’y a rien de meilleur il me semble …

    • tu as raison ..pour les deux autres anonymes, j’ai répondu mais je ne le ferai plus .. juste de quoi mettre les choses au point … mais je me suis aussi dit que je n’avais pas à répondre à cela .. c’était la première fois que j’avais affaire à ce genre de personnes.. Heureusement, je n’en croise pas souvent …

  • C’est très interessant cette question de la transmission de la culture. Il y a des centaines d’années de cela la catalogne a été séparée en 2, je viens donc d’une famille catalane et française depuis aussi longtemps qu’on s’en souvienne dans la famille. Il en est de même pour mon mari et nous vivions tous à moins de 20km les uns des autres depuis toujours. Pourtant, mon mari et moi avons été contraints de déménager pour trouver du travail, nous voilà a 2 seuls dans les Alpes. Et même si la différence culturelle doit etre moindre entre savoyards et catalans qu’entre français et américains, on a mis du temps à s’intégrer, et chaque jour on espère que malgré tout nos enfants se sentiront toujours catalans car ce sont leurs racines. Et ce n’est pas du chauvinisme, ni du refus de l’intégration, c’est simplement notre histoire et nous leur transmettront au même titre que l’histoire de leur arrière-grand-parents.

    Quand à la question de la frangipane, pour avoir vécu quelques temps chez les américains, je pense connaitre la réponse! Ils sont quand même très contradictoires avec leurs habitudes alimentaires! Le rapport a la nouriture est une des grandes différences entre notre culture et la leur!

    Passe de bonnes fêtes de fin d’année!

  • Je suis ton blog depuis peu. Les commentaires d’anonyme me font bondir.Il ne faut pas amalgamer tout et n’importe quoi. Il ne faut pas confondre les personnes de double nationalité qui tout en vivant dans un pays depuis toujours se sentent complètement étranger (la faute à qui, à eux? au pays qui n’a pas su les intégrer?) et les personnes résidentes dans un pays dont elles n’ont pas la nationalité. J’habite au Mexique et je suis mariée avec un mexicain mais je n’ai pas la nationalité mexicaine. Je suis résidente mexicaine mais je suis française. Je m’intègre mais je n’oublie jamais qui je suis. J’ai l’habitude de dire que dans la rue c’est le Mexique mais qu’une fois que tu passes la porte de chez moi c’est la France (c’est ma bulle). On mange français, on écoute la radio en français et on parle français (du moins quand je n’ai pas d’invité, je ne suis pas non plus totalement malpoli).
    Dans le cas des personnes ayant la double nationalité c’est différent ils sont fiers d’appartenir aux deux pays, comme ton fils qui m’a l’air de manier les deux cultures à la perfection (c’est souvent plus facile pour les enfants…).
    Je ne sais pas si je suis clair… :S

    • sisi .. tout à fait d’accord .. c’est très interessant ce que tu as dit … merci pour ton témoignage … c’est exactement ça chez moi : on vit en france à la maison .. et puis, comment intégrer du jour au lendemain un changement radical de vie ???

  • Anonyme, Pourrait tu ne pas faire de généralité s’il te plait?
    Surtout que tu en fais aussi, alors c’est pas très jolie de faire la morale aux autres…!
    TOUT les français ne sont pas tels que vous les décrivez, et HEUREUSEMENT! Comme tout les Allemands ne sont pas tiré à 4 épingles, les Irlandais ne sont pas TOUS des Alcooliques, les Américains ne sont pas TOUS des puritains shooté au fast food! ELLES ONT BON DOS LES GENERALITES! (HUMOUR,je précise car vous ne semblez pas le détecter!)
    Ralala faites ce que je dis et pas ce que je fais…!

    En tout cas, c’est la première fois que je viens ici, et pas de soucis j’ai détecté la pointe d’humour et y a pas de mal à aimer son pays et souhaiter que son enfant n’oublie pas d’ou il vient, les origines sont très importante pour se construire 🙂

    • euh le message était pour Anonyme hein ?? on est bien d’accord … bienvenue à toi si c’est la première fois … bien sur que non, il ne faut pas tout généraliser .. tu as tout à fait raison … les stéréotypes, les préjugés .. tout ça .. ça empoisonne ..

  • Je suis choquée par les propos de M.ou Mme Anonyme… Certains saisissent les moindres occasions pour défendre leurs opinions, même si ils sont complètement à côté! Personnellement, je pense que l’on peut aimer son pays d’accueil tout en étant fière de voir que son petit aime et n’a pas oublié son pays d’origine 🙂 C’est parfaitement normal et l’un n’empêche pas l’autre 🙂
    C’est chouette aussi que tu aies pu parler de nos traditions et une belle initiative de la part de l’école 🙂 Et euh…pourquoi pas de frangipane? ^^ Bisous!

  • Hello, hello, bon ben moi c’est juste pour dire rien de spécial (humour je précise…) seulement que ton article est très très bien, que je trouve que ça va quand même bien loin et même si………., sache que je te soutiens car tu ne mérite quand même pas cela et puis après tout, comme tu dit, ici tu es chez toi alors oust les grincheux, moi qui adore déconner je ne sais pas si mon message va être pris eu premier ou second degrés. Surprise:-) et pour finir, en ces temps de paix et d’amour (dans mon monde), merry christmas à tous !

    • Oust : je banni de mon blog, ceux qui n’aiment pas la frangipane … mais bon je viens d’apprendre sur facebook, que les amandes étaient responsables d’une des trajedies écologiques de notre époque : la mort des abeilles … il va falloir se résoudre, à soit un monde sans frangipane, soit un monde sans abeille .. je choisi les abeilles … le miel c’est bon …

  • Bonsoir,
    Je découvre à l’instant ton blog, et bien que ne vivant pas une histoire d’expatriation (sauf si passer de Lyon à Toulouse en est une!), je trouve ton expérience passionnante.
    Pour le message écrit plus haut « anonyme », il s’agit d’un troll, très fréquent sur les blogs mais dis-toi que c’est la rançon du succès!
    Bonne continuation, je reviendrai te lire 😉

    • de Lyon à TOulouse, c’est déjà du changement … merci pour ton commentaire et une explication : tu as raison, un troll c’est dégoutant en tout cas dans Harry Potter … merci pour avoir mentionné cela : dorénavent si cela arrive je ne perdrai plus de temps avec ça ..

    • Oh ! certains lyonnais ont l’impression de changer de monde en passant d’Ainay aux Brotteaux, alors de Lyon à Toulouse …. vous pensez ! Ceci dit (avec Humour) ce blog est très interessant et rafraichissant. Nous suivons l’immersion de la famille « frenchie » dans l’Amérique très profonde, et ce n’est pas tous les jours une sinécure. C’est un récit au jour le jour qui sort des clichés et des a priori que beaucoup de Français véhiculent encore sur le pays de l’oncle Sam.
      Au fait le Kansas avant d’être américain était situé sur le territoire de la Louisianne et que l’on y trouve encore la trace des trappeurs qui ont parcouru ce pays
      On devine à travers le texte de l’anonyme hargneux un certain refoulement, une frustration et une jalousie profonde, il ne cherche qu’une tribune alors il ne faut surtout pas la lui offrir. Le chien aboit, la caravane passe dit le diction.
      PS pour les non lyonnais : passer d’Ainay aux Bortteaux c’est comme pour un parisiens passer la Nation à la porte de Bagnolet ou un marseillais des Cinq avenues au Vieux Port ou un algérien d’El Biar à la rue Didouche Mourad.

      Mais en attendant Toulouse est certainement une très belle ville

      Un anonyme qui ne le restera pas très longtemps

  • Mister Anomyme,

    Répondre à un article sans s’être imprégner de l’esprit du blog est incensé. Et peu importe les discriminations que vous pensez subir ou subissez en France. Habiter en France et aux USA sont deux choses différentes et vous en prendre à quelqu’un que vous ne connaissez pas pour extrapoler votre expérience est stupide. Et ne venez pas me dire que je suis chauvine car Française. Je suis Belge et je suis fière qu’Isabelle nous fasse part de ses expériences. Si vous ne vous plaisez pas en France, il y a 200 autres pays à essayer. Toute expatriation a des avantages et des inconvénients. Isabelle fait un beau boulot pour nous parler des deux aspects. Ceci est un blog sur la vie aux USA. Pour la vie en France ou ailleurs, il y a d’autres blogs. A bon entendeur, passez votre chemin.

  • parce que du coup la buche elle n’existe pas aux usa? ils mangent quoi alors? Je pensais que c’était universel.
    Pour ma part je ne suis pas confrontée à une autre culture si ce n’est la culture bretonne (très chauvine aussi). Par contre je n’ai jamais fêté noel jusqu’à mes 26 ans et je rattrape chaque année (même si je me mélange encore allégrement dans les traditions… par exemple pas de chaussures au pied du sapin j’ai appris que ça se faisait uniquement l’an dernier)

    • hé non ! désolée .. on n’en trouve pas vraiment ici .. du coup on la fait .. c’est facile … 2§ ans sans feter Noël .. ouah .. mais c’est très bien de mélanger les traditions et de se construire un noël rien qu’à soi …

  • je ne rentrerai pas dans le debat qu’ont suscite les propos d' »Anonyme », qui ont, je trouve, denature l’esprit de ce billet. Je voudrais juste te/vous remercier pour cet article et les precedents. J’ai decouvert le blog aujourd’hui, via Hellocoton. Moi-meme expatriee aux US depuis 2 ans, je suis ravie de pouvoir lire l’experience d’autres expatries.
    Quant a la frangipane, j’ai enfin trouve l’almond powder donc je vais pouvoir regaler mes collegues cette annee !
    Bonne continuation and Happy Holidays !

    • merci pour ton commentaire : ravie que tu m’aie découvert aujourd’hui .. Oh chaque année, je fais un tas de galette, pour les élèves, pour les amis et surtout pour les enfants …

  • bonjour! je viens de découvrir ton blog grace à la une d’hellocoton, et je me suis empressée de m’abonner! j’ai adoré ton billet, beaucoup moins certains commentaires que tu aurais dû simplement supprimer, comme on dit « je ne parle pas aux cons, ça les instruits »! enfin je me régale de lire le reste de ton blog, ce type de témoignage c’est une petite pépite pour moi qui ait toujours revé de faire le grand pas… à tres vite! 🙂

    • merci pour ton commentaire .. tu as raison, je n’aurais pas du y répondre .. j’en ai encore eu ce matin en même temps que le tien : j’ai choisi de ne pas les publier .. ils en étaient à dire que j’étais fasciste .. Ils t’emmènent où ils veulent malgré toi …

  • J’ai bien aimé cet article. Merci.

    Pour vous répondre, mes cousins Américains ont totalement oublié leur culture française, ma tante a beaucoup galéré pour s’intégrer et elle ne leur a même pas appris le Français. Pourtant quand ils revenaient en France ils retrouvaient leur langue maternelle et au bout de 2 mois ils parlaient couramment français.

    Quant à mes cousins Irlandais, leur mère leur a appris le Français et maintenant ils habitent à Bruxelles donc ils font un joyeux mélange de tout. Ce qui ne nous dérange pas puisqu’on habite dans le Nord et on a pas mal de traditions communes ( Saint Nicolas, Sainte Catherine,…) 😉

    • et oui, ce n’est pas toujours facile de maintenir sa langue et sa culture … mais c’est aussi pationnant de voir comment on intègre l’autre culture : il y a toute une littérature là dessus : les Third cultures children : à force de vivre l’interculturalité, on s’est créé une 3ème culture unique, et c’est incroyable comme on se retrouve là dessus avec d’autres étrangers ici : ma fille a passé son après midi avec une de ses amies qui est d’origine mexicaine : plusieurs langues à gérer, des récits d’arrivées … très interessant …

  • Bonjour,

    J’arrive un peu en retard mais j’ai lu votre article la veille de mon départ en voyage pour venir passer les fêtes en famille. J’adhère votre point de vue et votre réaction est tout à fait normale quant aux dessins/voeux de votre enfant, les drapeaux, l’appartenance à une culture, etc. En tant que mère je trouve complètement logique votre réaction (et je ne sais pas pourquoi il y a des gens qui n’arrivent même pas à comprendre… -parfois on peut ne pas partager un avis mais le comprendre-). En plus, à la lecture de votre article j’ai pensé à celui que j’ai écrit récemment (http://lesmotsdemarguerite.com/2013/12/12/la-critique-peut-elle-sortir-de-la-bouche-dun-etranger/) à propos de si un étranger a-t-il le droit de critiquer ou pas… Vous savez comme moi je le sais, que même si on est très integrés il y a toujours des choses (petites ou grandes) qui vont différer de nos habitudes malgré le fait que certaines personnes n’arriveront jamais à le comprendre.

    Je me suis abonné à votre page facebook pour vous suivre mieux dorénavant 🙂

    A bientôt sur le Net !

    • merci pour ce commentaire : je ne sais pas si vous avez vu mais je ne critique pas mon pays d’accueil : je fais part de faits concernant ce que mon fils a fait à l’école : j’écris avec une pointe d’humour pour expliquer, que ben oui, ça fait drôle de voir son fiston sur un drapeau américain. Nous n’avons pas la nationalité américaine mais pourrions la demander d’ici un an : nous verrons… Sinon, j’ai écrit un article sur 5 choses qui ne me faisaient pas rever aux US : http://www.www.fromside2side.comm/2013/05/5-choses-qui-ne-font-pas-rever-aux-us.html : en fait, j’explique bien au début que je ne suis pas là pour critiquer, je vois avec mes yeux d’humble étrangère, certains disfonctionnements (j’avais écrit avant un article : 10 choses géniales aux US pour commencer par du positif) … que je n’ai pas la prétention de vouloir changer. Je pense qu’on s’enrichie dans les différences. J’ai appris énormément dans ma vie américaine : la principale : être positive !

  • C’est sûr que rester dans une attitude positive aide à mieux vivre à l’étranger, je partage ce point de vue 🙂 Et que dans les différences on s’enrichie c’est aussi plus vrai que vrai !!

  • J’arrive très en retard, mais j’ai été un peu choquée par l’agressivité et la bêtise d’Anonyme. Depuis que je suis aux Etats-Unis, je prend beaucoup de plaisir à prendre le meilleur de chaque culture. Et quand j’étais en France, j’étais bien contente que mes amis d’origine étrangère n’aient pas oublié leur culture d’origine (surtout pour les gâteaux à la fin du ramadan ^^). S’intégrer, pour moi, ça ne veut pas dire oublier d’où on vient, mais s’intéresser à son pays d’accueil et au contraire apporter sa petite pierre à l’édifice : la culture française ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui si tous elle n’avait pas incorporé d’autres cultures !

  • Une splendide découverte . C’est à la veille de Pâques et en préparant un voyage pour ma fille à San Francisco que je découvre votre blog. C’est pour moi un cadeau. Je ferai un seul commentaire à votre article émouvant à propos de l’identité et des commentaires qu’il a engendré. Je suis aujourd’hui persuadé que le mot  » tolérance » est le seul qui puisse ramener un peu de paix sur terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *