Bien avant la Route 66, le Santa Fe Trail ! #1

En arrivant en plein Midwest, j’ai découvert une partie de l’Histoire Américaine : celle des migrants qui suivaient les trails (chemins) pour se rendre vers l’Ouest, à la recherche d’une vie meilleure. Ces trails sont omniprésents dans mon environnement à Kansas City : je traverse tous les jours ce que fut l’Oregon Trail, le Californian Trail et le Santa Fe Trail.
De Independence au Missouri, point de départ de tous les trails allant vers l’ouest : le Santa Fe Trail comme son nom l’indique allait jusqu’à Santa Fe (Nouveau Mexique). Cette longue route débutait non loin de chez nous et amenaient les migrants vers une nouvelle terre promise.
Mais la route était longue (900 miles, 1400 km) et semée d’embûches : les plaines à traverser sans une ombre, les intempéries souvent très violentes à affronter, les serpents (les rattlesnakes) et pour couronner le tout, les indiens et les brigands. La route traversait le pays des Comanches et des Apaches.
Le trail fut créé en 1821 et continua jusqu’à la création de la ligne ferroviaire. Cette route permit de coloniser les nouveaux territoires du sud-ouest et surtout de faire du commerce.
Pour vous resituer cela, en 1821, le Kansas en tant qu’état, n’existait pas : c’était en fait une vaste étendue sans réels contrôles.
La route commençait à Independence, MO ou Leavenworth, KS, deux villages le long du Missouri.
Leavenworth est célèbre pour son fort qui servait à défendre les bords de l’Union : il se situait le long de la Military road : limite du Missouri avec les Indian territories d’alors.

 

Un petit aperçu de Leavenworth, petite bourgade du nord-est du Kansas.

A Independence, Missouri, à l’est de Kansas City, un petit musée retrace l’histoire de ces trails et des gens qui le prirent pour gagner les contrés de l’Ouest (National Frontier Trails Museum).

Après dans ce qu’est maintenant le Kansas, le Trail s’enfonçait dans les grandes plaines, immensités plates et sans arbres.
A chaque fois que nous avons traversé le Kansas, nous avons été impressionnés par l’intensité du temps : que ce soit en hiver ou en été, le vent était violent, les orages intenses.. très chaud en été, extrêmement froid en hiver… bref un voyage éprouvant (notre dernière traversée cet été). Alors imaginez cela dans une carriole, sur un chemin de terre.. sans toit, sans chauffage ou encore moins la clim … nous n’en avons que plus de respect pour ces gens qui bravaient cela.
Pour la sécurité des voyageurs et pour assurer le commerce débutant alors, de nombreux forts furent érigés : il en est un, perdu au milieu de nulle part au Colorado, qui offre un bel échantillon historique.. Le Bent’s Old Fort. Érigé en 1833, il servait d’accueil aux trappeurs de la région, mais aussi d’abris aux militaires. Il est perdu maintenant à l’écart au nord-est du Colorado. Il a été reconstruit en 1976.
On peut le découvrir et la visite est très intéressante. C’est un National historic site.

 

Suite du Santa Fe trail au prochain épisode…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.