3 expériences gastronomiques surprenantes en voyage.

voyagez-blogs-300x199-1-Cet article participe à l’événement inter-blogueurs «Voyager blogs» organisé par le blog Lecoindesvoyageurs.fr et dont voici la présentation pour cette deuxième édition : 3 expériences gastronomiques surprenantes en voyage.

Voici donc 3 expériences culinaires vécues aux Etats-Unis .. Ce ne sont peut-être pas celles que vous attendiez.. J’ai réfléchie pas mal avant de me lancer … et au milieu de tout ce dont je me souvenais, ces 3 expériences sont apparues : Nous sommes à l’avant veille de Thanks Giving .. alors, je me devais d’en parler aussi …Le Café des Amis
C’est l’histoire de Guillaume, il est venu de Champagne et il a posé un jour ses valises aux confins du Missouri, juste à la frontière avec le Kansas et, avec sa femme, ils ont repris un restaurant qui ne marchait déjà pas trop mal. Cela s’appelle : « Le café des Amis »
A Kansas City, tous les français, francophones connaissent Guillaume et son restaurant. 
A Kansas City, Guillaume est le premier français que nous avons connu. 
A Kansas City, tous les français savent aussi que le premier de la famille à avoir posé ses valises ici, était en fait son frère qui lui était patissier… Mais il a préféré quitter la profession et il est devenu policier. Je crois qu’à ses heures perdues, il fait encore des bûches de noël.
Alors à Kansas City, quand on se fait arrêter pour un exces de vitesse, on espère tous, nous les francophones, que ce soit le frère de Guillaume qui nous arrête… 
 
Le restaurant est à l’étage
Le restaurant de Guillaume s’appelle le Café des Amis et est situé à Parkville, Missouri. Une petite ville perdue, traditionelle.. avec sa Main Street à l’ancienne… à une dizaine de miles de Kansas City, downtown.
Chez Guillaume, on mange français. Et pendant que Ingrid nous prépare des plats succulents, fins, raffinés et originaux, Guillaume est là et nous raconte les dernières nouvelles en nous servant un petit vin bien de chez nous.
Voilà, une expérience culinaire perdue en plein Midwest.
Subway

Subway, c’est un fast-food américain que vous trouvez partout aux Etats-Unis : à vrai dire, Subway, je le connaissais déjà à Taipei, il y a 10 ans quand j’y habitais. On aimait bien Subway parce-que c’était le seul endroit où on pouvait manger des sandwichs de charcuterie et de fromage. Non pas que je n’aimais pas les petits bouibouis de TienMu, non ! Je me suis régalée à manger les dumpling, le poulet aux noix de cajou et même le sea concomber … Subway, c’était juste un endroit, où on retrouvait un peu de chez nous….
Ici, au Etats-Unis, j’en ai une overdose de Subway … A tel point, que je ne veux plus y mettre les pieds .. mais quand vous avez le choix, dans un bled paumé perdu en plein Illinois, entre MacDo ou Subway, je continue à le choisir.. peut-être par nostalgie…. euh en fait surtout parce-que il y a moins de calories.
Et l’an dernier, ce n’est pas vraiment par nostalgie que nous l’avons choisi : l’an dernier pour Thanks-Giving, nous étions à Chicago. Nous découvrions la capital du Midwest…. Une très belle ville.

Et ce jour-là, le seul endroit que nous avons trouvé ouvert pour manger à midi, était un Subway, où l’on a retrouvé uniquement des touristes chinois, égarés comme nous….Ce qui me permet de rebondir sur mon 3ème sujet :

Le repas de Thanks giving

Le repas de Thanks-Giving, c’est :

  • tellement sacré, que cela doit être le seul jour de l’année, où la vie s’arrête complètement et où les américains se retrouvent à table, en famille, autour de plats très spécifiques, dont je vais vous parler.
  • le seul jour de l’année, où bien souvent, les américains utilisent leur cuisine et leur énorme four pour cuir LA DINDE,
  • et c’est un jour tellement particulier, que le lendemain, comme pour se rattraper, la vie redémarre à 100 000 à l’heure : c’est le Black Friday avec ses soldes géantissimes, tellement géantes que les gens se lèvent à 4h du matin pour aller affronter le froid et le monde pour dénicher la bonne affaire. On mesure la santé économique du pays à la motivation des gens à aller consommer.
  • c’est, pour vous re-situer cela dans un contexte historique, une action de grasse que firent les colons envers les indiens pour les remercier de leurs aides lors de moissons. Le repas d’alors avait été composé de dindes sauvages, entre autre. C’est donc une fête de partage et de remerciement. Cette fête est presque plus importante que Noël, chez les américains.
Voilà, Thanks Giving est ce jeudi .. enfin 3 jours de vacances pour les enfants qui n’en ont pas eu depuis le 13 août. Les américains se préparent à partir dans leur famille.. les magasins sont prêts … les menus seront comme d’habitude fait de :
Tout est là pour pouvoir préparer le repas de Thanks-Giving qui est composé  :
  • d’un plat de dinde (turkey), farci (with stuffing) and gravy, une sauce,
  • accompagné d’une purée de pommes de terre (mashed potatoes),
  • avec une sauce à la canneberge (cranberry sauce),
  • et du pain de mais (corn bread).
et au dessert, c’est le traditionnel pumpkin pie, que l’on peut faire soi-même …. ou faire à moitié avec une préparation, ou acheter tout simplement…
A vrai dire, on apprécie moyennement le pumpkin pie : très gras, trop sucré et surtout très chargé en cannelle… c’est un goût assez particulier. Le gateau se décline aussi en pecan pie … jusqu’à 750 calories la part …
et pour boire, il sera servi du apple cider : qui n’a rien à voir avec le cidre, tel qu’on le connait : c’est un jus de pomme très épicé en cannelle.
Voilà,
Happy Thanks-Giving à tous ….

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *