High School Chronicles : Poetry Slam

Poetry Slam... C'était la semaine dernière.. au lycée de mes deux grandes. 


Encore une expérience à vous faire partager.. une expérience qui m'a fait dire, qu'on aurait tellement à apprendre de nos ados et des gens d'ici.
Le slam c'est un mouvement : des poèmes déclamés en rythme, pas vraiment en chantant .. en France, c'est l'artiste "Grand Corps Malade" qui en a fait son art.
Avril est le mois de la poésie alors forcément les écoles devaient le relayer. 
Ici dans la High School, c'est un concours .. les élèves préparent leur poème, s'inscrivent et le déclament le jour J, devant toute l'école .. oui devant toute l'école, car c'est relayé sur la télévision de l'école qui est diffusée dans toutes les classes. Cette année, cela a duré deux jours. Deux jours qui ont vu passer plus de 100 élèves déclamant leurs écrits.
L'organisation : deux élèves se sont relayés pendant ces deux jours pour présenter les élèves qui passaient sur scène, faire des blagues pour que l'attention soit toujours là, faire des récapitulatifs et recevoir les points donnés. Entre chaque série, deux élèves commentaient et résumaient ce qui venait de se passer. 
Les présentateurs
Et comme décidément la technique est très poussée, ici, nous parents et tout autre internaute avons pu suivre en direct et en différé, l'intégralité de ce qui s'est passé. 

les deux présentateurs sur scène
Alors, évidement, j'ai cherché en premier les poèmes de mes deux grandes. J'ai eu les larmes aux yeux en les voyant déclamer leur poème qui traitait de leur déracinement et de leur difficulté à évoluer entre deux cultures, en déménageant tous les 3 ans .. 




Et puis, bien sur, j'ai commencé à regarder les poèmes des autres participants .. il y en avait des drôles, des moins drôles, des très engagés et puis des bouleversants. Pas de place pour la mièvrerie à laquelle je m'attendais : non, j'ai vu des jeunes qui déclamaient leur mal-être, leur solitude, leurs différences, leurs problèmes, leur combat contre leur démon ou leur addiction
Je ne les ai pas tous visionnés mais j'en ai remarqué 3 qui m'ont bouleversée :
  • un garçon qui s'excusait de dire bonjour trop fort et il expliquait en rime, les larmes aux yeux, à quel point il avait été seul pendant des années, il se chantait des chansons dans sa tête pour masquer le silence de ses repas. A la fin, tout le monde pleurait, même la présentatrice.
  • une qui racontait ses galères face à la nourriture... 
  • Une autre a déclamé son identité et ses orientations sexuelles .. elle a eu le maximum auprès des juges (les élèves de l'assemblée) .. elle a su à travers ses vers exprimer des choses très fortes, une demande de reconnaissance de sa différence et de ses orientations ... un appel à la tolérance
    Dites-moi, dites le moi, que vous avez déjà vu cela, une jeune qui déclare haut et fort, devant un micro, devant plus de 2000 personnes, dans son école, qu'elles aiment les garçons comme elle aiment les filles ... et qui réclame du haut de ses 15 ans, de la compassion mais surtout de la tolérance .. je peux vous le dire, le poème est marquant, dérangeant et on en ressort en se questionnant sur pas mal de ses propres principes. Elle a été très très applaudie ... et l'assemblée réagissait très fort en l'écoutant..

Ce qui me fait dire que dans ce Kansas si conservateur, avoir ses propres idées et les affirmer haut et fort n'est pas interdit.. et surtout, ne sera pas jugé.
Imaginez ces jeunes, soumis au regard de toute l'école, mais aussi des professeurs, des parents, et de tout ceux qui se branchent sur le site. 
Ils ont pu exprimer sans complexe, la voix forte, les larmes aux yeux, mais surtout sans peur du jugement des autres, leurs faiblesses, leur histoire, leur plus profonde intimité. On dira que les américains sont comme cela, ils expriment leurs émotions.. je crois que là dessous, il y a une certaine sincérité, une manière de se dévoiler que nous n'avons pas.
Cela me fait dire .. que nous, de notre côté de l'Atlantique nous avons du chemin à faire en matière d'expression mais surtout en matière de tolérance ... J'ai souvent été surprise de voir à quel point les gens ici n'étaient pas dans le jugement. Je l'apprends aussi tous les jours de mes enfants qui m'interpellent quand j'émets un jugement sur les gens ..  Cette expérience de vie m'a changé mais a surtout façonné mes enfants ... dans le bon sens ... 

Mahault, m'a donné son poème et m'a autorisée à vous le donner .. Je vous le laisse ... Il est intitulé : Migratory Life et se trouve sur le lien ci-joint.


Et vous qu'en pensez vous ?

Les photos sont des captures d'écran : leur qualité n'est donc pas optimale ...
Je n'ai pas mis de lien vers les vidéos : ne cherchez pas, elles ne sont pas sur YouTube ... si vraiment vous les voulez, demandez.

Merci de me lire !
Vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à ma page Facebook et me retrouver sur Twitter et Instagram  !



Rendez-vous sur Hellocoton !

High School Chronicles : Bal de Prom : quand mes grandes deviennent des princesses : #1 La préparation

Fin de l'année, fin de scolarité .. c'est forcément la période la plus importante de l'année ... 

PROM is just around the corner !

PROM c'est le bal de fin d'année au lycée et c'est réservé, dans la High School de mes plus grandes filles, aux deux dernières années d'école : Junior et Senior years. 
L'an dernier, notre fille aînée, Mahault y est allée ; donc ce n'est pas nouveau pour nous... mais cette année, c'est encore plus intense car c'est son dernier et que ... oh, surprise, notre seconde, Amy, qui n'est que sophomore (équivalent seconde) y va parce-qu'elle y a été invitée par un garçon ...... affaire à suivre...

Je reviens un peu sur l'an dernier. Je n'avais pas eu l'occasion de vous en parler car la fin de l'année était allée bien trop vite. Mais nous avions découvert médusés les us et coutumes et les dessous de l'affaire.

A prom, on peut y aller accompagnée d'un garçon si on a été invitée ou alors en groupe .. à vrai dire, même si on a un cavalier, on y va en groupe. Et c'est bien à l'avance que cela s'organise. C'est un vrai stress, le tout étant de ne pas se trouver seule le jour J car cela ne se fait pas.

L'an dernier, pour nous, il y avait eu, l'achat très important de la ROBE ... difficile de choisir et surtout véritable choc culturel... tant sont loin de nos critères de mode ... et de goûts ...


Et après une bonne heure d'essayage, et après deux magasins, nous avions enfin trouvé la robe ... et pour moi, ma fille était forcément la plus belle pour aller danser...

Cette année, même topo ... et pas question de remettre la même robe .. en fait, elle ne l'aimait pas .. dommage (faites moi penser de la mettre en vente sur ebay) .. on change de couleur .. on change de style .. 

 et après 10 essayages et deux magasins .. elle tombe sous le charme de La Robe...



Restait à acheter les chaussures .. la mode est aux talons ultra hauts .. et aux couleurs dorées ou argentées .. on a finalement trouvé moins haut ... mais argenté...



La suite, c'est le jour J ... et cela se fait en plusieurs étapes .. mais je vous en reparlerai ... 

Je pensais qu'on pouvait en rester là .. jusqu'à vendredi dernier, où ma seconde est revenue avec un sourire jusqu'aux oreilles .. et m'a déclaré :"Maman, j'ai été invitée par un senior à Prom" ... Nan ! 
J'ai tout de suite vu l'opportunité de recycler la robe ... (je me suis heurtée à un catégorique : "Je ne vais pas remettre cette mocheté" ... zut de zut ... to do list : revendre la robe sur Craig List ).

Quand un garçon invite une fille pour prom, cela doit se faire de manière incongrue, surprenante voir théâtrale. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'aller à Prom avec un cavalier, ce n'est pas forcément y aller avec son petit copain .. c'est juste un "date" .. très formel soit mais n'y voyez rien d'autre, la plupart du temps ...
Le garçon en question, Brandon, fait aussi partie du cours de band (musique). Ce matin-là, il était très nerveux, à tel point que mon Amy, lui a demandé ce qui lui arrivait .. il est parti et revenu et lui a dit : "Ok, I have something to ask you : could you help me and correct my French : is this sentence correct : Est ce que tu veux venir au bal de PrWom avec moi ?" Amy a répondu d'un ton détaché : "yes, it is correct" .. mais le regard se faisait plus insistant .. et elle a dit : "is that for me ???" - YES ... 

la suite ... ses copines l'ont félicité ... sauf une qui lui a déclaré d'un air pincé : " You know, Honey, some will hate you for that ...  you shoudn't accept " la copine sympa ...

Bref, nous voilà reparties en chasse d'une robe, sauf qu'entre temps, les stocks ont diminué, les prix aussi mais le choix a été un peu plus difficile, surtout que les goûts de la miss sont un peu plus aigus que son aînée ...
Après 2h et 3 magasins, désespérées de ne rien trouver .. on a failli laisser tomber .. 



Finally après avoir essayé des robes, trop longues, trop grandes trop petites, trop chères, on a trouvé the One .. la robe rouge .. ma fille sera donc elle aussi, la plus belle pour aller danser... 



La suite, la semaine prochaine avec l'élection de la Reine de prom à l'école .. de la préparation le Jour J, les photos et ... Prom .. mais après prom, il y a aussi After Prom et pour certains After After Prom ..
Un avant goût, la photo de ma grande, l'an dernier dans sa très belle robe (à vendre sur ebay !)



Voilà à suivre et si vous voulez aussi connaître ce qu'est une autre tradition de High School : allez voir : La tradition de Home Coming et Explications de Home Coming : cela a lieu en septembre...




Merci de me lire !
Vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à ma page Facebook et me retrouver sur Twitter et Instagram  !




Rendez-vous sur Hellocoton !

Interview de Sara du blog : aux 5 coins du Monde

Aujourd'hui, j'interroge Sara : Sara m'a contactée un jour, au tout début de son projet : elle voulait rassembler des interviews de français vivant à l'étranger.
Depuis, elle en a fait un très chouette blog et possède déjà une belle collection. Son blog s'appelle : Au 5 coins du Monde.
J'ai répondu à ses questions (ici) et pour lui renvoyer la balle et apprendre à mieux la connaître, je l'interroge à mon tour.

1. Peux-tu te présenter ? 
Bonjour ! Je m'appelle Sara, j'ai 29 ans et j'habite en Californie du Nord, à Roseville précisément depuis octobre 2013. Mon mari a eu une mutation professionnelle avec son entreprise et nous avons déménagé aux États-Unis avec nos deux petites puces de 1 et 3 ans. Nous voulions tous deux vivre une expérience à l'étranger avec nos petites filles nées en 2011 et 2012. Alors que j'étais enceinte de ma seconde, nous avons obtenu deux PVTs pour aller au Canada en 2013. Fin Janvier 2013, mon mari en a parlé à son manager et ce dernier, ne voulant pas voir mon mari démissionner, lui a proposé une mutation aux États-Unis. Nous avions le choix entre la Californie et le Texas. Le choix a été vite fait ! Nous nous sommes donc mariés en 3 mois (le mariage facilitant grandement les démarches pour s'installer aux États-Unis en famille), avons organisé notre déménagement en 4 (avec container, vente de notre appartement, démission, licenciement de notre nounou, ...) et avons atterri en Californie en Octobre 2013 ! 

 2. Qu'aimes-tu de ta vie aux US ? Qu'est-ce qui te dérange ? 
J'aime beaucoup la gentillesse des américains, leur facilité à parler avec tout le monde, les nombreuses activités proposées pour les enfants et le temps très agréable et plutôt chaud ! Ce qui a été compliqué au début, c'est de trouver de l'alimentation saine et de s'habituer aux maisons américaines, qui n'ont pas du tout le même niveau de design et de modernisme qu'en France. Ce que j'aime moins, c'est d'être loin de la famille et le rapport qu'ont les américains avec les armes et la nourriture (à manger tout le temps, n'importe quoi). 



3. Peux-tu nous décrire ton blog 

Je tiens un blog sur notre expatriation : http://www.les-aventures-de-la-famille-bourg.com/
Je l'ai commencé en Mai 2013 pour partager nos étapes lors de la préparation de notre départ, et maintenant pour partager notre vie et nos découvertes ici. Malgré ma dyslexie, j'adore écrire (ce qui n'est pas toujours simple), partager nos expériences et creuser les informations pour en apprendre toujours plus.




 4. D'où t'es venue l'idée de faire le site Aux 5 Coins du Monde ? 

Cela faisait tout juste un mois que j'étais aux États-Unis, je m'occupais à temps plein de mes puces et je ne travaillais plus (ce qui n'était pas le cas en France), je n'avais pas encore d'amis et pas de famille à côté... Je me sentais un peu seule. J'avais donc envie de découvrir comment les autres expatriés vivaient cette situation. J'ai donc cherché sur le net et n'ai rien trouvé de semblable. J'ai donc eu l'idée de créer le site Aux cinq Coins du Monde. Je voulais que ce site soit simple, facile d'accès pour tout le monde, et proposant des interviews de francophones expatriés à travers le monde entier. J'ai développé ce site tout en contactant des expatriés francophones à travers le monde pour recueillir leurs témoignages. Maintenant, nous avons visité plus de 40 pays grâce à nos 76 interviewés. Je trouve cela passionnant de découvrir comment chacun vit son expatriation ! 



 5. As tu des projets pour l'avenir ? Penses tu développer quelque chose à partir de toutes ces interviews d'expat ? 
Mon blog et le site Aux cinq Coins du Monde me prennent beaucoup de temps (en plus de mes puces) ! Mais quand ça se calmera un peu, je voudrais synthétiser toutes ces interviews, faire des statistiques et pourquoi pas écrire un livre ! 


Un grand merci à Sara. Si vous aussi, vous êtes un français établi hors de France et que vous voulez participer au site de Sara, vous pouvez la contacter via son blog.



Merci de me lire !
Vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à ma page Facebook et me retrouver sur Twitter et Instagram  !




Rendez-vous sur Hellocoton !

Visiter Kansas City : Que faire et que voir ?

Kansas City, une ville en plein centre des États-Unis, une ville qui n'évoque rien pour beaucoup ... et pourtant. Perdue au milieu des plaines, elle semble isolée, loin de tout, loin de la civilisation. En dehors des circuits touristiques, située dans cette partie du pays que l'on nomme trop souvent the overflying country, Kansas City mérite le détour et je vous en apporte la preuve.


Un peu de géographie
Kansas City, c'est en fait deux villes de chaque côté de la frontière des états du Missouri à l'est et du Kansas à l'ouest et au nord. Kansas City Missouri (KCMO), est une immense ville avec un centre ville, un vrai, mais aussi beaucoup de vide, de parcs, de terrains vagues. J'ai mis du temps à comprendre cette ville et à la cerner. Je n'en ai pas encore tout vu.. La ville se dévoile peu à peu, souvent à l'improviste.
L'agglomération est donc située autour du confluent de la rivière du Missouri et du Kansas, là même où Lewis et Clark s'arrêtèrent en 1804.

confluent du Missouri et du Kansas

Kansas City Kansas (KCK) est aussi une grande ville mais ne possède pas le prestige de sa jumelle : c'est un peu une zone sinistrée, même si en poussant vers l'ouest, ils ont réussi à attirer de nouvelles structures comme le circuit de voiture, le stade de soccer.
Quand on parle de Kansas City, on ne peut donc pas omettre cette particularité et c'est en général de la couronne dont on parle : la METRO


Kansas City tire son dynamisme économique de chaque côté de la frontière :
côté Kansas : le Johnson County est un des counties les plus riches des États-Unis et accueille de nombreux sièges d'entreprises à renommée nationale et internationale : Sprint (réseau téléphonique), Garmin (les GPS) ... Cerner (matériel médical).
côté Missouri : la ville est très riche aussi et possède de nombreuses fortunes qui proviennent de l'industrialisation du début du 20ème siècle, du commerce ..
Cependant, aussi bien KCK et certains quartiers de KCMO sont extrêmement pauvres.

Un petit peu d'histoire
Au XVIIIème siècle, la zone de Kansas City est située dans la Louisiane française. Les trappeurs français ont repéré l'endroit et en font un lieu de commerce car à la jonction entre les deux rivières. La création de la ville est attribuée à un français de Saint-Louis, François Chouteau. En 1804, la Louisiane est revendue aux américains et Jefferson lance une grande expédition avec à sa tête, Lewis et Clarck qui s'arrêteront par deux fois dans les parages.
Par la suite, Kansas City et plus particulièrement la ville de Westport voient passer les migrants qui de cette ville, partent vers l'ouest à la conquête de nouveaux territoires.
Kansas City est ensuite au coeur du début de la guerre civile : l'état du Kansas est créé en 1854 par le Kansas-Nebraska Act. Le Kansas entre dans l'Union en tant qu'état non esclavagiste, ce qui lui vaudra de nombreux raids et massacres perpétrés par des bandes armés venant du Missouri voisin. 
Par la suite, Kansas City est le théâtre d'une grande bataille de la guerre Civile (la bataille de Westport, dont je vous ai parlée dans le lien joint). L'économie est prospère, avec l'agriculture et l'exploitation du bétail.
La ville sert de refuge aux African American qui chassés par l'économie désastreuse des états du sud et par les lois ségrégationnistes, viennent s'y installer. Parallèlement, le maire de la ville, Pendergast, ferme les yeux aux contournements des lois de la Prohibition. Les petits bars se développent en même temps que la musique. Kansas City prend le nom de Paris of the plains. Kansas City devient un haut lieu du crime organisé.
Un personnage important émerge : il s'agit de Harry S. Truman. Il devient vice président de Roosevelt et quand celui-ci meurt en 1945, il prend sa suite : il sera l'homme qui lâche la bombe atomique sur le Japon. 
Pendant ce temps, la ville s'est développée, elle est un des centres névralgiques du pays : une immence gare de triage où convergent trains de marchandises, troupeaux, soldats au départ pour les grandes guerres.
La ville n'échappe pas à la crise de l'après-guerre et est devenue presque une ville sinistrée quand les entreprises d'armement ferment leurs portes (voir l'article écrit sur l'un des quartiers de Kansas City : West bottom : ici.) et suite aussi à des crus du Missouri qui inondent les quartiers d'affaires.





La renaissance arrive enfin vers la fin des années 90 ... Les quartiers sont rénovées, mis en valeurs..
Du coup, la ville est agréable à vivre et à visiter .. Je vous emmène visiter des quartiers, les musées .. les points forts de la ville.


A voir absolument

Union Station : la gare immense de Kansas City a été rénovée et accueille musées, expositions, restaurants et galerie marchande.




Le Liberty Memorial : il surplombe Union Station et fut inauguré en 1925 entre autre par le Maréchal Foch et le Général Pershing. Il se trouve juste au dessus du musée de la Première guerre mondiale.



Kauffman Center : un magnifique auditorium : il a été inauguré en 2011. Il aura coûté 360 millions de dollars uniquement par fonds privés : une merveille architecturale mais aussi en terme d'acoustique.





Crown Center
Au coeur de la ville : il accueille le siège de la société Hallmark. C'est une galerie marchande, il est surtout illuminé au moment de Noël. Il fait bon s'y promener.



La Public Library
Elle est située downtown. Elle a été installée dans une ancienne banque. Au sous sol, il est possible de visionner des films dans une salle qui a été installée dans un ancien coffre fort. Juste à côté, un parking a été décoré avec une série de livres géants.


Le City Hall
Un des plus hauts hôtels de ville. Il est possible de monter là haut sous bonne escorte et en montrant patte blanche. La vue y est magnifique.




Les quartiers

Country Club Plaza : un quartier créé en 1923 de toute pièce : on oscille entre style andalous, et marocain. Au premier abord, on pense à du carton, mais finalement, il fait bon flâner dans les rues en faisant les magasins.. La vue sur la rivière est jolie. L'hiver, entre Thanks Giving et début janvier, le quartier est illuminé par des guirlandes de lumières.




Downtown : le quartier semble froid à première vue. Les rues sont vides en semaine et le week-end mais s'animent un peu à la sortie des bureaux. 


La vue panoramique du quartier de downtown vaut le coup quand on passe de l'autre côté du southwest boulevard.




River Market
Il est situé dans le nord de la ville. Un quartier en pleine rénovation  : il accueille le marché et un musée des plus intéressants...




Westport : le quartier à la mode et branché de la ville. Il y a plein de bons petits restaurants. Il est connu car il était aussi le point de départ des routes qui partaient vers l'ouest.




Brookside : plus au sud de la ville, mais toujours côté Missouri. Un quartier bien sympa et très piétonnier.



Power Light District : un quartier d'anciennes usines. Il est en pleine rénovation et accueille les expositions d'art et autres galeries. Tous les premiers vendredi du mois, le soir, c'est portes ouvertes.



Les musées

Kansas City abrite des musées magnifiques, bien faits et toujours très intéressants.


Le musée d'art : Neltson Atkins. Il rassemble de nombreuses collections, entre une aile complètement moderne et l'autre dans ce bâtiment style gréco-romain. Il est entièrement gratuit (sauf la partie exposition non permanente). On y retrouve une belle collection d'impressionnistes.




Kemper Museum
Là, le musée accueille des expositions temporaires d'art moderne. il est gratuit alors c'est plutôt sympa d'y aller pour voir les 3 salles. A l'intérieur se trouve un très bon petit restaurant. Il est situé juste en face de l'école d'art de Kansas City, dans le quartier de Westport et non loin du Nelson Atkins.



Musée de la Première Guerre Mondiale
Là, il ne faut pas le manquer. Un très beau musée comme il en existe très peu dans le monde : à vrai dire, c'est le seul aux États-Unis. La première partie est consacrée aux 3 premières années. Puis, vient l'entrée des US dans la guerre en 1917 et là, le musée apporte un éclairage nouveau sur cette drôle de guerre. J'aime beaucoup y aller et y retourner, j'en apprends à chaque fois.




Alors là, si vous ne devez en voir qu'un, je vous recommande celui-ci : un des plus originaux. Il est situé à côté du River Market. En 1856, ce bateau coule sur le Missouri, heurté par un tronc d'arbre. C'est le soir, et le lendemain matin, les gens essayent de venir récupérer la marchandise qu'il transportait. En vain, le bateau a disparu. C'est une famille qui le retrouve il y a peu. Il est maintenant dans un champ (la rivière a bougé) et comme il a été enseveli d'un seul coup dans la vase, le trésor est immense. Les objets ont été complètement conservés. Ce musée est un très beau témoignage de ce qu'on trouvait et vendait alors.


Musée du Jazz
Là encore un incontournable si vous aimez le jazz. On y retrouve des morceaux originaux des plus grands noms du jazz comme Charlie Parker ou Ella Fitzgerald. La nuit, le quartier se transforme et on a l'impression de se retrouver en plein New Orleans. La Blue Room est mythique et accueuille des groupes (ambiance african american).




La banque Fédérale
Un énorme bâtiment : à voir pour comprendre ... et voir comment des dizaines de milliard de dollars sont entreposées... C'est très ludique et les enfants adorent y aller.




Ville de Fontaines, ville de Parcs, Ville verte
Kansas City est une ville de fontaines (elle s'enorgueilli d'avoir le plus grand nombre de fontaines après Rome). Je ne les ai pas comptées mais elles sont très belles. Il y a aussi de nombreux parcs où il fait bon se promener.

Loose Park
Il a été le théâtre d'une des plus grandes batailles de la guerre civile, à l'ouest : la Bataille de Westport. C'est maintenant un parc tranquille, dans un quartier rempli de maisons magnifiques à la "Autant en emporte le vent"...





Kauffman Garden
Un tout petit jardin, en plein centre ville, si vous voulez aller vous relaxer.


Et si vous voulez, vous balader dans un des plus beaux quartiers de la ville, je vous recommande d'aller sur Ward Boulevard en partant de Plaza et ce, jusqu'à la 63ème rue. Allez vous perdre autour de la State Line en oscillant entre Mission Hill et le Loose Parc.


Pour les enfants, les petits, vous ne manquerez pas d'aller les emmener à Legoland situé à côté de Crown Center. Vous pourrez y admirer des maquettes en lego de la ville.


Vous me croyez maintenant, si je vous dis que le Lonely Planet a classé Kansas City dans les 10 premières destinations à voir en 2014 ? (cf les articles ci-dessous)

Les guides pour visiter Kansas City : Fodor"s Moon et pour ceux qui cherchent à bien manger : Food Lovers'. Je vous emmène bientôt visiter les alentours de Kansas City.



Sources :
http://fox2now.com/2013/12/10/kansas-city-makes-lonely-planets-top-10-u-s-spots-for-2014/
http://www.visitkc.com/things-to-do/attractions/kc-from-a-to-z/index.aspx
http://www.huffingtonpost.com/2010/08/18/10-most-underrated-us-cit_n_683872.html#s127105&title=Kansas_City
http://www.visitkc.com/mediaroom/news_release_detail.aspx?NewsId=337









Merci de me lire !
Vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à ma page Facebook et me retrouver sur Twitter et Instagram  !





Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...